Archive | décembre 2006

Agenda de la semaine du 18/12/06

LUNDI 18

Les troublants et bruitistes new-yorkais de Magik Markers enchaînent un deuxième show parisien, cette fois au Point Ephémère, avec Head of wantastiquet - soit deux musiciens free folk du collectif Sunburned Hand of the Man.

A part ça les jeunes pousses post-punk/indie Nelson et Aswefall seront au Nouveau Casino.

MARDI 19

Programme fourre-tout une fois de plus à la Flèche d’Or avec notamment le déjanté suisse Serge – échappé du duo blues Bébé & Serge – ainsi que la country déviante des Golden Boots de Tucson mais aussi Electroshockbox, Marianne Dissard et Naïm Amor.

MERCREDI 20

Deux jeunes formations pop à découvrir au Pop In: Maison Neuve et Lispector.

A la Flèche d’Or, Red poursuit son marathon avec en invités The Love Bandits, Charlie O et Alexandre Kinn.

JEUDI 21

Soirée electro/post-punk au Point Ephémère avec les chiliens de Panico, les suédois de Fox’n’Wolf, les écossais de Motormark et la berlinoise Soffy O. Bref, un programme cosmopolite et plutôt branchouille qui devrait pourtant réchauffer les amateurs.

A signaler aussi le petit concert surf des Suspenders à la Féline.

VENDREDI 22

La formation jazz Ping Machine - onze musiciens – ainsi que le talentueux DJ Soulist seront à l’OPA.

Pour le pogo de Noël ce sera plutôt du côté du Triptyque avec les jeunes Luxs et Moonflower ou au Truskel avec les Sheraff.

Noyeux Joël à tous….et bananier. Rendez vous le 2 Janvier pour une nouvelle sélection.

Agenda de la semaine du 11/12/06

Une semaine bien sonique…………

LUNDI 11

Les japonais de Mono installent leurs ambiances post-rock au Nouveau Casino avec en première partie Goodbye Diana.

MARDI 12

Le duo expérimental italien My cat is an alien et ses instruments insolites (cymbales, cloches, xylophones, jouets…) est aux Instants Chavirés avec en première partie les drones soignés des parisiens de Discipline.

Le groupe noisepop I Love UFO est au Nouveau Casino avec en ouverture le kraut-rock psyché de Steeple Remove.

Enfin concert de musiques improvisées et electroacoustiques à Mains d’Oeuvres avec le talentueux David Fenech et l’accordéoniste new-yorkaise Andrea Parkins.

MERCREDI 13

Sonic Youth tente de déchirer l’ambiance froide du Zénith avec les revenants de Dinosaur Jr en première partie.

De son côté Red Krayola pousse ses expérimentations au Point Ephémère avec en entrée les krauteries de Turzi.

Au Gambetta, les inclassables bruitistes de Jean Vas Brûler partagent l’affiche avec les jeunes Ovaria et Lust Constrol.

Enfin dans un style folk nettement plus calme, Flowers from the man who shot your cousin ainsi que Hitchcock Go Home et The Strapotins jouent au Pop In.

JEUDI 14

Le brillant Nels Cline est en concert à l’Atelier Tampon-Ramier (14 rue Jules Vallès) avec le groupe White Out.

Lee Ranaldo de Sonic Youth enchaîne avec un concert solo au Point Ephémère en compagnie de protégés des new-yorkais: Two Dollar Guitar et les stoogiens Awesome Color.

Dans un style beaucoup plus pop/glam, les anglaises des Long Blondes présentent leur premier album à la Maroquinerie avec Good Shoes et The Answer en ouverture.

Enfin Jeru The Damaja, proche de Gangstarr et héros hip-hop des 90s, fait son come-back au Triptyque avec DJ Lord Jazz des Lords of The Underground.

VENDREDI 15

Soirée néo-zélandaise de haut vol aux Instants Chavirés avec Peter Wright et Nether Dawn (photo), projet de Antony Milton.

La country-garage des Turtle Ramblers résonne dans le nouveau Farenheit (13 Bvld Gambetta à Issy-les-Mlx) avec en première partie le one-man-band Scott H Biram.

Enfin concert hc/punk au Zorba avec dès 19h Cervela, Ars Nova, Louise Mitchels et Johnny OneFinger.

SAMEDI 16

L’efficace groupe punk/hc Spermicide est à la Féline.

Les poussifs Lords of The Altamont sont à la Maroquinerie.

Soirée grrrrls bruitiste à la Miroiterie (88 rue de Menilmontant) avec Le Cabaret du Néant, Iku, Ovaria, Audition et Lust Control.

DIMANCHE 17

Le concert de la semaine – voire du mois – est à la Générale (10 rue du Général Lassale). Il réunit dès 16h l’étrange duo guitare/violoncelle Black Forest/Black Sea, les envolées cosmiques de Fursaxa, les hypnotiques Black Egg (de la famille des Sunburned Hand of The Man et autres Jackie-O Motherfucker), le légendaire improvisateur anglais Phil Minton pour une performance vocale en solo, le mystérieux tropicalisme bruitiste d’Antilles ou encore les fulgurances soniques des Magik Markers.

Les parisiens cold-punk-wave de Viande Pétröle se produisent eux au Saint Sauveur (11 rue des Panoyaux) alors que les vétérans punk/wave de Futurs Ex jouent au Truskel.

Enfin, pas grand choseà attendre du retour opportuniste de Mobb Deep, en concert à l’Elysée Montmartre.

Agenda de la semaine du 04/12/06

LUNDI 4

Arrache toi un oeil organise à la Miroiterie un petit concert qui rassemble le noise/hc déviant des italiens de Hiroshima Rocks Around (avec le batteur des Dada Swing), le jazz punk de Kitsch & Terreur, le post-punk de 10LEC6 et en entrée les impros piano/sax de Tlön5.

Non loin de là, au Chiquito (26 rue de Menilmontant), on pourra voir et entendre l’avant-croquettes punk du Club des Chats et les ambiances « post-cabaret » des américains de Barbez.

Enfin dans un autre style mais toujours dans le même quartier, à la Maroquinerie, Troy Von Balthazar (ex-Chokebore) dévoilera sa pop mélancolique.

MARDI 5

Dans le cadre d’une carte blanche à Philippe Quesne, l’excellent du franco-japonais Jacklean Kikuko jouera à la Ménagerie de Verre (12 rue Lèchevin).

A la Maroquinerie soirée lo-fi folk/rock avec Danielson et le Jeffrey Lewis Band.

MERCREDI 6

La Dynamo des Banlieues Bleues à Pantin (9 rue Gabrielle Josserand) accueille le jeune trio parisien Limousine et l’impressionnant trio freejazz punk italien Zu qui pour l’occasion convie le musicien touche-à-tout japonais Nobukazu Takemura. Une belle rencontre en perspective.

A la Ménagerie de Verre, on pourra découvrir les expérimentations de Falseparklocation mais aussi le frappadingue batteur lyonnais André Duracell, grand admirateur de Lightning Bolt.

Au Bus Palladium résonneront les reprises sixties enjouées des Terribles et le pub-rock des Shaggy Dogs.

JEUDI 7

Soirée minimaliste entre folk et electro à la Librairie En Marge (92 rue Jean-Pierre Timbaud) avec l’allemand Team Forest et Rrose Tacet. A partir de 19h.

A la Ménagerie de Verre, concert entre musiques expérimentales et folk soignée avec Sébastien Roux et le nantais My Name Is Nobody.

Programme indie-pop noise au Gambetta avec Neïde, Sapritch et Apes Did Ensemble.

Enfin les garage-rockers de Whodunit, après un énergique concert à la Féline récemment, remettent ça au Truskel (12 rue Feydau).

VENDREDI 8

Madame Macario fait jouer les vétérans jazz-punk canadien de NoMeansNo – encore en pleine forme – à la Maroquinerie avec leur collègue de Vancouver Ford Pier mais aussi les frenchies de Stanley Kubi et Mr le Directeur.

Au Point Ephémère joueront AIDS Wolf, d’autres canadiens, largement plus bruitistes. Malheureusement les Crack Und Ultra Eczema ne seront pas de la partie pour ouvrir la soirée.

A la Ménagerie de Verre se produiront les inclassables bordelais de Subtle Turnhips et un certain Frank Smith.

Aux Instants Chavirés, on pourra découvrir le collectif québecois Napalm Jazz, touche-à-tout improvisateurs et les bricolages sonores de Arnaud Rivière.

Le talentueux Ramona Cordova sera lui au Divan du Monde avec Man, Teamforest et Yellow6.

Enfin concert punk’n’roll à la Pêche à Montreuil avec Holy Curse et The Hop La.

SAMEDI 9

Soirée de soutien à la très active asso Kliton aux Instants Chavirés avec les facétieux Dragibus et les bordelais de Api Uiz.

A la Ménagerie de Verre se produiront les rongeurs folk de Lapin Machin.

DIMANCHE 10

Le concert du jour, voire de la semaine, est sans hésiter celui de Kid Congo & The Pink Monkey Birds à la Féline (6 rue Victor Letalle). Le génial Kid Congo (Gun Club, Cramps, Bad Seeds, Knoxville Girls…) poursuit ses pérégrinations musicales avec son accolyte Jack Martin (Honeymoon Killers, Knoxville Girls…) et le batteur Danny Hole (Nikki Sudden & The Last Bandits, Warlocks…). Autant dire que ça s’annonce énormissime. A partir de 20h.

%d blogueurs aiment cette page :