Archive | septembre 2007

Agenda de la semaine du 24/09/07

LUNDI 24

C’est la rentrée aux Instants Chavirés (7 rue Richard Lenoir à Montreuil) avec une affiche prometteuse rassemblant le psych-noise massif des australiens de Grey Daturas et le free rock noise des frenchies de Placenta Popeye. (20h, 11E).

MARDI 25

Soirée "Arrache toi un oeil" au Hide Out (46 rue des Lombards) avec au programme des groupes de styles variés, du ‘gipsy punk’ des mexicains de Polka Madre à l’electro-noise des autrichiens de Jakuzi’s Attempt en passant par le punk hardcore des parisiens de Famous NTM et surtout l’intriguant duo strasbourgeois Electric Electric et les manceaux frappadingues de Monnocle (de la clique de Anes et Bateaux…). (19h30, 5E).

MERCREDI 26

Les entreprises électriques "Sophisticated Boom Boom" nous convient à une soirée spéciale "Memphis rock’n’roll" de haut vol à la Mécanique Ondulatoire (8 Passage Thiéré) avec Jack Oblivian & The Tennessee Tearjerkers et Harlan T. Bobo & The Chimps. Je ne vous en dis pas plus mais c’est du tout bon sans jacques. (21h, 5E).

Si vous préférez New York et un son nettement plus bruitiste, dirigez vous plutôt vers le Nouveau Casino qui accueillera les tout puissants Unsane, toujours aussi sanglants. Les lyonnais de One Second Riot sont en première partie.(19h30, 16,60E).

Enfin hip-hop et electro s’affronteront au Point Ephémère avec d’un côté les concerts de El P (ex Company Flow) et Buck 65 et de l’autre Bitchee Bitchee Ya Ya Ya (et l’intrus Smallwhitelight). (20h, 14,10E).

JEUDI 27

Radio Birdman est de retour en ville et on peut parier que les nombreux fans du groupe australien seront une fois de plus au rendez-vous à la Maroquinerie malgré, là encore, le prix vraiment excessif des billets. (19h30, 22E).

Les bretons de Craftmen Club, admirateurs du Blues Explosion et de Speedball Baby, seront eux à la Java.

Enfin le Jason Edwards présentera avec son groupe son folk épuré et il sera suivi de nombreux DJs aux Caves Le Chapelais (7 rue Le Chapelais). (20h30, contribution libre).

VENDREDI 28

Soirée Cartilage Records à la Maison de la Villette (26-28 avenue Corentin Cariou) avec une fois de plus un programme bien barré entre electro et musiques expérimentales: les japonaises de KIIIIIII seront suivies de l’anglais Max Thundra, signé sur Warp. (20h, 10E).

Expérimental toujours et de haute tenue aussi aux Instants avec Andy Moor de The Ex qui sera accompagné de Tony Buck et Xavier Charles et précédés par le réputé et prolifique John Wiese. (20h, 11E).

Les bordelais de Hero X – gang de garageux au curric bien salé puisqu’on y retrouve notamment les Magnetix et Fredovitch – nous gratifieront d’une de leurs rares apparitions parisiennes lors d’un concert à la Mécanique Ondulatoire avec the Old Cunts et Fix It (feat. des Cavaliers et des Four Slicks).

Enfin signalons aussi le concert des Willowz, garageux californiens flirtant dangereusement avec l’indiepop à la Boule Noire.

SAMEDI 29

Soirée toute bordelaise à la Flèche d’Or avec les indétronables Magnetix (à l’aube d’une nouvelle tournée US), les jeunes Kid Bombardos et The Deans et la pop en biais de Minuscule Hey. (20h, gratuit).

Cartilage enfonce le clou à la Maison de la Villette (26-28 avenue Corentin Cariou) avec une soirée encore plus tapageuse que la veille puisqu’on pourra y entendre l’electro qui déboite de Kikifruit, Yoko Oh No et Gazormass. Et en cerise le fameux DJ Motocross de l’Armée des bonbons.

Blowfly, l’"original dirty rapper" au cachet gourmand sera lui à la Mécanique . (20h, 20E).

Tony Buck, Andy Moor et Xavier Charles enchaînent avec un deuxième show aux Instants. Cette fois c’est le son et images de Botborg en ouverture. (20h, 11E).

DIMANCHE 30

Mark Sultan aka BBQ, fantastique one-mand-band garage/R&B deluxe est en concert à la Mécanique Ondulatoire. Avec le one-lady-band classieux Two Tears (from Dubaï!) en ouverture. A ne pas louper bien sûr…

Les vétérans hxc de Gorilla Biscuits feront chauffer le pit au Batofar.

Le groupe power-pop de Vancouver The New Pornographers - avec le talentueux A.C Newman – sera à la Maroquinerie.

Enfin concerts "Arrache Toi Un Oeil" au Saphir 21 avec la noise des allemands de Dyse, le doom grind de 12225 Chacals et les brciolages ludiques de Computer Truck. (17h, 4E).

Agenda pour la période du 10/09/07 au 23/09/07

LUNDI 10

A La Féline on pourra découvrir le groupe garage-punk Ohmfacom, orginaire de Charleville-Mézières. (20h, gratuit).

Soirée folk/pop/indie à la Flèche d’Or avec The Scrabeusdream, Pokett, Rrose Tacet et les groupes américains June Madrona et Chin Chin Up (photo). (20h, gratuit).

MARDI 11

On se laissera enivrer une fois de plus par les douze cordes de l’anglais James Blackshaw qui partage l’affiche à la Maroquinerie avec Chris Garneau et Don Nino. Même affiche le lendemain au même endroit. (20h30, 13,70E).

Les infatigables Yo La Tengo seront au Trabendo. (20h, 24,20E).

MERCREDI 12

Power-violence d’une autre planète au Nouveau Casino avec le concert des Locust. Et les parisiens de Spleen Vs. Ideal en première partie. (19h30, 18E).

Power-pop punk à la new-yorkaise à la Mécanique (8 Passage Thiéré) avec les Baby Shakes. Les dragueurs parisiens de Gregoire 4 sont en ouverture. (20h, 5E).

Signalons aussi au passage le groupe post-punk pop américain Meneguar qui sera à la Flèche d’Or avec British Hawaii, Quidam et Valoy-Brown & The Pi’s. (20h, gratuit).

JEUDI 13

Soirée hip-hop au Glazart avec des artistes du label de Chicago Galapagos 4. Label qui se veut dans la continuité d’Anticon et qui présentera donc ce soir Qwazaar, Robust, Mestizo et DJ Kip Killagain. (20h30, 13,70E).

VENDREDI 14

Les délicats Winter Family poursuivent leur tournée des Eglises avec un concert dans la Crypte de l’Eglise St Sulpice (4 rue Palatine). (21h, prix libre).

Finesse toujours avec le prodige électronique autrichien Fennesz en concert au Centre Pompidou avec Charles Atlas. (20h30, 10E).

Enfin nouveau concert de l’orga Kliton à la Miroiterie (88 rue de Menilmontant) avec l’instable trio bordelais Api Uiz, les anglophones du Club des Chats, les mystérieux Projet Piscine et l’inénarrable Oso El Roto. (18h30, 3E).

SAMEDI 15

Garage rock quatre étoiles à la Mécanique (8 Passage Thiéré) avec les anglais des Wildebeests. Les filles de Tu seras terriblement gentille sont en première partie. (20h, 5E).

Le bluesman de San Francisco Seth Augustus, "influençé par les chants ethniques de la République de Tuva", sera en concert au 7 Lézards (10 rue des Rosiers). (19h, 10/8E).

Signalons aussi le concert – sur la Péniche Alamein (Quai François Mauriac) – de la violoncelliste Julia Kent originaire de Vancouver et collaboratrice d’Antony & The Johnsons, Rufus Wainwright et autres Devendra Banhart. (20h30, 12E).

LUNDI 17

Le ‘tropicold core’ de l’excellent duo strasbourgeois The Dreams sera de passage à Montreuil dans un lieu que vous pourrez découvrir en vous rendant sur leur site. C’est en tout cas à ne pas manquer.

Les suisses de Young Gods se la joueront en acoustique du côté de la Maroquinerie alors que les anglais de Maps, fraîches recrues du label Mute, seront à la Boule Noire avec Seventeen Evergreen en première partie.

MARDI 18

Les jeunes anglais des Bishops, nouveaux protégés de Liam Watson, défenderont leur premier album - un peu surestimé à mon goût – à la Cigale avec les médiocres Kill The Young.

A la Maroquinerie on surveillera le zélé qui se cache derrière le sobrique de Yacht. Il sera en ouverture des excentriques australiens d’Architecture In Helsinki.

Enfin dans un registre plutôt folk/post-rock signalons aussi les concerts de Mice Parade et Tom Brosseau au Point Ephémère.

MERCREDI 19

C’est la rentrée pour le groupe cold punk wave parisien Frustration – dont le premier album est attentu sous peu – qui jouera à la Loco avec Poni Hoax et les écossais de Fake Fang (ex Motormark).

JEUDI 20

Jean-Louis Costes présentera son nouveau spectacle à Glazart.

DJ Muggs, le brillant DJ de Cypress Hill, chauffera une "block party" au Bus Palladium avec son accolyte Sick Jacken et les parisiens de Jazz Liberatorz. A partir de 23h.

Côté electro on signale le concert du berlinois Apparat au Nouveau Casino et côté pop on notera celui des Raveonettes à la Maroquinerie (avec The Cribs et Da Brasilians).

VENDREDI 21

Nouvelle soirée Born Bad au Klub avec les anglais post-punk wave de Twisted Charm, les suédois de Moving Sounds et les marseillais d’Aggravation. A partir de 22h.

Première soirée à dominante psyché/kraut pour la nouvelle super asso parisienne Sowieso qui invite au Point Ephémère les américains de Psychic Ills, les fameux suédois de Träd Gräs och Stenar mais aussi Chris Forsyth, Aluk Todolo et Ryan Jewell.

Le trublion électro Four Tet sera lui à la Maroquinerie avec des guest de choix et l’electro punk de Kap Bambino secouera la Flèche d’Or.

SAMEDI 22

Un seul bon plan et pas des moindres: le concert du duo finlandais Pan Sonic auteur d’un merveilleux nouvel album sorti sur Blast First Petite.

DIMANCHE 23

Du bon hardcore/punk au CICP (21 ter rue Voltaire) avec les canadiens des Brutal Knights. Egalement à l’affiche: Jabul Gorba et le collectiv Mary Read. A partir de 17h.

Agenda de la semaine du 03/09/07

MERCREDI 5

Le groupe soul-discopunk The Gossip - signé sur Kill Rock Stars et dont la chanteuse est depuis quelque mois la coqueluche des tabloïds musicaux anglais – est en concert au Nouveau Casino.

Les amateurs de punk rock velu lignée Dwarves/New Bomb Turks ne rateront pas les espagnols de Tail qui sont à la Mécanique Ondulatoire avec les japonaises The Suzan.

Les Hollywood Sinners, plus garage 60s, sont les autres espagnols du soir et ils feront le show à la Flèche d’Or aux côtés de Mani Khaira, Coolooloosh et Poor Boy. (20h, gratuit).

Enfin signalons aussi les suédois powerpop de The Lost Patrol Band, en concert au Batofar avec Uneven, Crossing The Rubicon et March the 6th.

JEUDI 6

Grosse soirée garage/punk en vue à la Mécanique Ondulatoire avec les hispaniques survoltés d’Hollywood Sinners et les québecois des Aversions qui entament là leur première tournée française. (20h30, 5E).

Les fans de hardcore seront eux plutôt au Rocher (50 rue Avulée à Malakoff) pour le concert qui rassemble The Tangled Lines, Perth Express, Henceforth, Flu.id et Get Lost. (19h, 5E).

Radical noise à la Miroiterie (88 rue de Menilmontant) avec Fecalove (Italie) et Hélicoptère Sanglante (France). Coup de boule et pan pan dans tes tympans. (19h30, 3E).

Enfin signalons aussi le concert de Smash au Truskel.

VENDREDI 7

Une affiche en béton à la Mécanique Ondulatoire avec les new-yorkais de LiveFastDie - probablement l’un des groupes garagepunk les plus excitants du moment -, les brillants anglais de Black Time et les parisiens des Creteens en ouverture. (20h30, 7E).

Première soirée du festival "Mississippi Blues" au Trianon avec notamment Robert Belfour - auteur de deux albums sur le fameux label Fat Possum - mais aussi Dave Riley…et leurs musiciens. (20h30, 19E).

L’énigmatique trublion electro-jazz Squarepusher lèvera le voile sur son "solo bass show" à la Cité de la Musique. (20, 13,90E).

L’hyperactive asso "lesdiksquisautent" organisent pas moins de trois concerts consécutifs. Vous les reconnaîtrez facilement avec leurs beaux flyers. Tout commence avec une soirée folk ce soir à l’Omadis (43 rue Doudeauville) rassemblant les américains Themasterplan et les parisiens de Top Montagne et Snugtrio. A partir de 20h.

Signalons aussi le deuxième concert parisiens des japonaises "garage" The Suzan à la Flèche d’Or avec The Penelopes, St Vincent, Oh No Ono et DJ Tata Wasser. (20h, gratuit). Et pour les fanatiques de stoner-rock, High On Fire sera au Gibus avec Hangman’s Chair et Eibon. (19h30, 16,70E).

SAMEDI 8

Deuxième soirée du festival "Mississippi Blues" au Trianon et l’occasion rare de voir le génial T Model Ford - accompagné de Kenny "Beady Eyes" Smith – ainsi que Big Jack Johnson et ses musiciens. (20h30, 19E).

Les punks québecois de The Aversions enfonceront le clou au Picolo (58 rue Jules Vallès à St Ouen) lors d’une soirée Barrocks aux côtés des américains de Short Dark Strangers et des parisiens The Norvins. (19h, 5E).

Pour une soirée nettement plus calme, dirigez vous plutôt vers la Mécanique Ondulatoire où l’on pourra découvrir le folk psychédélique teinté d’electronica des américains de Function ainsi que Simon B, chanteur d’Exsonvaldes, en ouverture. (20h30, 5E).

N’oublions pas non plus les concerts folk de Quetzalli, Themasterplan et Top Montagne au Vieux Léon (18 rue de la Grande Truanderie). A partir de 20h.

Enfin les fondus de surf-rock seront à la Féline pour le concert des Longboards. (20h, gratuit).

DIMANCHE 9

Au Saphir 21 (140 Boulevard de Charonne) on retrouvera les américains de Themasterplan ainsi que la pop expérimentale de Alice & Gregaldur et l’electro-pop de Kawaii. (17h, 3E).

%d bloggers like this: