Archive | septembre 2009

Agenda de la semaine du 28/09/09

LUNDI 28

Le groupe punk rock orléanais Jack Shane tout en tensions pulsionnelles est gonflé à bloc pour son concert au Rigoletto (337 rue de Belleville) avec les américains de Test Patterns et les Hellcunters. Une soirée de l’asso Motorpsycho. (19h, 5E).

A la Miroiterie (88 rue de Menilmontant) on continue de faire du bruit pour résister.Démonstration ce soir avec les furies noise d’Evil Moisture, Sonic Surgeon et Penthotal.(20h, prix libre).

Plus expérimentalo electrico-acoustique mais pas moins intéressante, la soirée à la Société des Curiosités (9 cité des trois bornes, réservation indispensable sur lasocietedecuriosites@gmail.com) met en vedette Bérangère Maximin, Quentin Dubost, Jeanne, Hervé Boghossian et Julie Rousse.(20h30, 7E).

Et puis l’étonnant bassiste américain CJ Boyd est de retour en ville pour un concert au Bon Accueil (64 rue Alexandre Dumas).(19h, prix libre).

MARDI 29

Les Times New Viking, groupe rock fulgurant issu de la bouillonante scène de Columbus Ohio, joue à Paris ce soir à l’Espace B (16 rue Barbanègre) pour présenter son nouvel album sorti sur Matador. A fight for love est en ouverture.(19h30, 5E).

Plus perchés, les Lucky Dragons seront eux du côté de l’Espace en Cours (56 rue de la Réunion) pour un concert avec Aymeric Hainaux et le planant bien qu’écossaisPeace on Earth.(20h, 6E).

Et puis soirée electro-punk  avec This Is Pop et Gachette of the Mastiff au Point Ephémère à l’occasion du lancement d’un nouveau numéro de la revue Mouvement.(20h30, gratuit).

MERCREDI 30

Soirée noise qui décolle et noise qui décolle pas au Chiquito (26 rue de Menilmontant) avec le groupe Rock Banned de Savannah, Géorgie accompagné de Lazy Magnet, Bülanz Orgabar et Duncan. Un haut plateau de Menilmontant.(19h30, 5E).

Délicatesse pop au Cabaret Sauvage avec les new-yorkaises d’Au Revoir Simone. Casiokids est en première partie.(20h, 21,80E).

Et puis l’un des meilleurs rappeurs du moment, l’anglais Edan, est en concert au Nouveau Casino. Grain de Caf en ouverture.(19h30, 19,80E).

JEUDI 1er

Core of the Coalman, ex-Caroliner et ses manipulations electronico-noise sont à l’affiche au Pixi (82 Avenue de la République à Bagnolet). Egalement au programme: Chad Popple, batteur du groupe Gorge trio (Skinkraft) ainsi que URS et Drone à Clochettes.(20h, 5E).

VENDREDI 2

Beau programme au Plastic (13 rue Jean Beausire) qui accueille le suprenant duo Accident du Travail – Olivier du groupe Cheveu, Julie Normal et des ondes martenot – à l’occasion de la sortie de leur premier disque sur Bruit Direct. Soirée DJs de haut vol ensuite avec Jack Volt et Guy Mercier.(19h, gratuit).

Prometteuse soirée post punk/kraut au Klub avec le groupe suédois Agent Side Grinder – signé sur l’excellent label hollandais Enfant Terrible – avec les parisiens de Charles de Goal en première partie.(22h, 10E).

Au Rigoletto (337 rue de Belleville), on pourra découvrir le recommandable jeune groupe punk rock anglais Lovvers – fan des Urinals et des Fun Things. The Agency et Rockstone Poulet en ouverture.(20h30, 5E).

Et puis soirée punk/hardcore proposée par Arrache toi un oeil à la Cantine de Belleville (108 Boulevard de Belleville) avec Civil Victim, Road Kill Zombies et Fix It.(20h30, prix libre).

SAMEDI 3

Une association de haut vol au Picolo (58 rue Jules Vallès à St Ouen) puisque ce sont les Galas Nathalie Davoise et les Disques Steak qui vous proposent une soirée de folie punk, rock, chiens de prairie avec les groupes Last Rapes of Mr Teach, Viscous Brothers, Pierre & Bastien et The Pupils. Soit la fine fleur des jeunes groupes qui en veulent.(19h, 5E).

Dans la même catégorie jeunes-groupes-qui-en-veulent, vous pouvez aussi passer par le Chiquito (26 rue de Menilmontant) où se produiront Vicious Klub, The Attendants, Les Bécasses et Les Contacts.(19h30, 4E).

L’excellent duo boom boom electronique finlandais Pan Sonic a lui prévu de mettre à genoux la Maroquinerie.(23h59, 19,80E).

Et puis aux Instants Chavirés, lieu essentiel de l’avant-garde musical très gravement en danger depuis quelques mois, Bimbo Tower organise la résistance en conviant Nihilist Spasm Band et Sun Plexus 2, deux groupes emblématiques de cette scène.(20h30, 10E).

Ah oui il y a aussi les vétérans post-punk d’A Certain Ratio qui jouent au Plan à Ris-Orangis.(20h, 24,20E).

DIMANCHE 4

Les australiens de Scul Hazzards, maintenant installés à Londres, présentent leur fracas noise au Rigoletto (337 rue de Belleville) avec Brume Retina et Use of Procedure.(19h30, 5E).

Soirée entre folk et electronique au Trabendo pour la rencontre de Sparkelhorse et Fennesz.(19h30, 27,50E).

Agenda de la semaine du 21/09/09

Bon, agenda allégé cette semaine pour cause de rentrée chamboulée, fichier écrasé, flemme généralisée (ou pas).

Lundi 21

On commencera tranquillement la semaine avec une invitation du Non_Jazz au Rigoletto pour les lives des américains space rock de Blues Control, les expérimentations de Tropa Macaca, et le nouveau projet de régis Romaric Sobac et Nicolas Murer. (20h30, 5$).

L’ambient dark du fabuleux Deutsch Nepal est au Zèbre de Belleville (63 Boulevard de Belleville)  avec deux autres groupes sombres précédés par leur réputation: Bain Wolfkind et  Der Blutharsch.(19h30, 22$).

Autre bon plan de ce lundi soir, les californiennes de Nite Jewel et leur pop nocturne synthétique qui sont de passage au Truskel (12 rue Feydeau).(20h, gratuit).

Sinon bien sur certains pourraient aller voir The Damned au Batofar, mais faut pas déconner quand même ( 20h, 24$).

Mardi 22

Excellente soirée en perspective organisée à nouveau par le Non_Jazz, avec les fatigués mais planants Serfs, la folk dérangée d’ Infinite Light et surtout l’incroyable hypnose de Peace On Earth (19h30, 5$).

C’est une semaine chevaleresque : un tiers de Cheveu joue ce soir avec une moitié de Sister Iodine pour les expérimentations bruitesques de Noyade au fraichement ouvert Udo Bar (4 bis rue Neuve Popincourt). (21h ,free).

Comme sorti d’un film de Tim Burton, Kepi Ghoulie – ancien chanteur du groupe fun punk pop californien Groovie Ghoulies – dépose ses dessins, peintures et guitares sèches à la Mécanique Ondulatoire pour une soirée entre expo et concerts.(20h, free).

Signalons aussi le retour éphémère du groupe noise Virago qui joue en première partie de Celan au Nouveau Casino.(19h, 19,80$).

Mercredi 23

Réjuvénation fait sa rentrée au Rigoletto pour une soirée qui devrait faire cramer pas mal de feuilles douillettes grace à du Hardcore à foison : Fat Beavers, les anglais d’Holy State, Abject Object, Comité Défaite et Good good things (19h, 4$)

Un peu de garage rock’n’roll à la new-yorkaise avec The Lost crusaders (mettant en vedette le chanteur des Raunch Hands, un des grands groupes du label Crypt dans les années 90)au pixi bar de Bagnolet city. Ca devrait arracher sévère. En guest on aura les orléanais de Backroom employees (19h30, 5$). Attention concert annulé.

Les excellents Fiery Furnaces continuent de tracer leur chemin aux frontières de la pop et présentent ce soir leur nouvel album à la Maroquinerie. Nite Jewel et Banjo or Freakout sont en ouverture.(19h30, 19,80$).

Jeudi 24

La soirée de  la semaine voire de la semaine est à la librairie Le Monte en l’air (6 rue des Panoyaux) pour la signature de "Les rois du pétrole" de Vincent Bergier avec les lives de Shake shake bolino (avec un cheveu dans la soupe ), les choeurs de la mer noire (l’autre) et les franco-québecois de Bobpopkillers récemment signés sur Les Disques Steak (18h30, free).

L’hygiene sonore nous convie à nouveau à l’incoutournable Pixi bar pour le Garage-punk de Tuepogoe64, le classique beatnikcore de Classic Dracula V et les allemands d’Interstellar Nightmare.(19h, 3$).

Soirée harsh noise/acide/break à l’Antirouille (5 rue Moret) avec U.R.S, H&M, Erreur, JeRe, Computer Truck, A.C.c et Cicerobuck.(19h, free).

Malgré la catastrophe survenue aux instants chavirés annulant la programmation de l’automne, on aura droit ce soir aux lives de dernier sang, Kouhei Matsunaga et la harsh noise d’Astro. (20h,10$)

Et puis soirée raï à l’Alimentation Générale (64 rue Jean-Pierre Timbaud) avec Cheikha Rabia que d’aucuns comparent à Rimitti.(20h, free).

Et puis encore, à la société des curiosités, Fred Nipi plus trois autres compères nous offriront une construction musicale un par un mais simultanée.. (20h, free)

Vendredi 25

Le chanteur de LSD, Taï Luc est à la mécanique ondulatoire (si y’en a qui vont vont encore la bas).(20h, prix inconnu).

Soirée rock’n’roll graisseuse au Parvis (27 rue Adelaïde Lahaye à Bagnolet) avec le retour des Four slicks, Lord Fester Combo, Plymouth Fury et Beef Paradise. (19h, 5$)

Bonne soirée en vue à la Cantine de Belleville (108 Boulevard de Belleville) entre electro pop et expérimentations sonores avec Naing Naing, Video Love et Fire Flow Revue.(20h, prix libre).

Bonne soirée aussi en vue au Chiquito où le nouveau "Bal des Mutantes" invite les belges electro-pop déviants de Duflan Duflan mais aussi Tzü et Solar Skeletons.(19h, 4E).

Samedi 26

Mains d’oeuvres aussi fait sa rentrée avec une affiche alléchante: les parisiens de Cheveu, le duo bruitiste montant Opéra Mort, ainsi que le duo pop Minuscule Hey, les envolées forestières de BFL et l’electro écrasée de Computer Truck. (20h, 10$)

Saturday night rapologie à Glazart avec le célèbre producteur Prince Paul, son comparse Fredie Foxxx et les jeunes Micronologie en ouverture.(19h, 25$).

Dimanche 27

Enfin pour terminer la semaine, il est conseillé de se laisser surprendre à nouveau par les vétérans de Père Ubu à la Maroquinerie (20h, 20$).

Agenda de la semaine du 14/09/09

LUNDI 14

Début de semaine electro-pop avec les concerts des Domotic, O Lamm et Kumi Solo à l’International (5 rue Moret). Kumi fête la sortie de son nouvel album.(20h, gratuit).

MARDI 15

Les anglais kraut pop siphonnés de The Chap sont de retour en ville pour un concert à la Maroquinerie. Premières parties de luxe avec notamment la saxophoniste berlinoise Jessie Evans (ex Vanishing, Subtonix…) et son post-punk groove à la James Chance mais aussi les américains de Fol Chen.(19h30,16,70E).

A part ça le clarinettiste turc Selim Sesler, qui s’est fait connaître notamment dans le film "Crossing the bridge" de Fatih Akin, joue à l’Institut des Cultures d’Islam (19 rue Léon).(22h30, gratuit).

MERCREDI 16

Fricotant des sonorités electro/dub et partagé entre Berlin et Los Angeles, le rappeur Subtitle est de passage à Glazart pour un show avec Comic Strip en ouverture.(19h, gratuit).

Peu ou pas de concerts à la Mécanique Ondulatoire en cette rentrée pour cause de plaintes de voisinage. Mais vous pouvez quand même vous rendre Passage Thiéré ce mercredi pour le concert de l’australien Deniz Tek (Radio Birdman) pour deux sets, l’un avec Penny Ikinger, l’autre avec son projet influençé par le R&B 60s de Memphis, les Soul Movers. Concerts electro-acoustiques.(20h, prix inconnu).

Le groupe folk parisien Lyssalane est à l’affiche au Soleil de la Butte (32 rue Muller). Landing Cellophane est également au programme.(20h30, 10E).

JEUDI 17

Au Café de Paris (158 rue Oberkampf), concert du groupe tribalo-psyché Amolvacy – constitué notamment de membres de Volcano The Bear et No Neck Blues Band – avec en première partie les parisiens de Coupe Coupe.(20h, 5E).

Les amateurs de pop pousseront peut-être jusqu’à la Maroquinerie pour le concert des écossais de 1990s (ex Yummy Fur). Malcome Middleton et Reverend & the Makers sont également programmés.(19h, 24,20E).

Les portugais kuduro & baile funk de Buraka Som Sistema sont chargés de faire monter la température au Social Club.(23h, 10E).

Enfin les amateurs de rap de caractère ne manqueront pas le show de Brother Ali à Glazart avec David X.(19h, 15E).

VENDREDI 18

Le concert du soir voire de la semaine est celui du jubilatoire groupe punk/power pop californien Nodzzz à l’Espace B (16 rue Barbanègre) avec les new-yorkais de Twi The Humble Feather, l’anglais David Thomas Broughton et les dijonnais de Jaromil.(19h30, 8E).

Le groupe math-rock tourangeau Pneu est à l’affiche à Mains d’Oeuvres avec les déviances psychés des anglais The Oscillation et les expérimentations de XPO (20h30, 12E).

jc

L’excellent expérimentateur Sébastien Roux est quant à lui invité au 104 par Gérard Pesson (18h ,free)

SAMEDI 19

Noise qui déboite et une pointe d’electro psychédélisme à la Miroiterie (88 rue de Ménilmontant) avec le breton V.I.K.I, les allemands d’Interstellar Nightmare et les parisiens de Bülanz Orgabar.(19h, prix libre).

Soirée noise mais à variantes hardcore et doom au Rigoletto (337 rue de Belleville) avec les anglais de Silent Front, les australiens de Heirs mais aussi Schoolbusdriver, Aline et Drone à clochettes.(19h, 5E).

Le recommandable groupe garage rock parisien The Rivals fête la sortie récente d’un 45t à Glazart avec les montpelliérains de Servo.(19h, gratuit).

Garage aussi avec une pointe de surf au Picolo à St Ouen (58 rue Jules Vallès) avec le groupe irlandais The Revellions. A noter que la première partie mettra en vedette les jeunes Pupils, le groupe garage qui monte! (20h, 7E)

Enfin Mika Vaino, moitié de du duo electronique Pan Sonic, est à l’affiche au Centre Culturel Suisse (32-38, rue des Francs-Bourgeois).(21h, 8/12E).

DIMANCHE 20

Soirée folk et pop à l’International avec Thomas Mery, Pokett, Kawaii, Jaromil, Arch Woodman, De la jolie musique et Yipee.(18h30, gratuit).

Agenda de la semaine du 07/09/09

Quelques bons concerts en prévision pour faire passer la rentrée…et vous pouvez toujours nous suivre sur Twitter donc c’est un peu l’été qui continue.

Lundi 7

Le groupe instrumentalo experimental Norscq joue à la Maison des Métallos (94 rue Jean Pierre Timbaud) dans le cadre de l’Etrange Festival, juste après la projection du film "Gelatinosa Substancia" de Véronique Ruggia. Egalement au progamme: le groupe "tribal gascon" Familha Artus et les visuels de Telecosystems.(20h, 14,70E).

Les écossais pop de The Pastels sont de passage pour un concert au Point Ephémère avec les fragiles et étonnants japonais de Tenniscoats. Le projet anglais Morning Star est également à l’affiche.(20h, 15E).

The Dodos, groupe folk rock de San Francisco – la ville des Oh Sees – est à la Maroquinerie pour présenter son nouvel album. En ouverture: Wye Oak et Mina Tindle.(19h30, 16,70E).

Mardi 8

Le recommandable groupe post-rock electronique islandais Mum joue à la Maroquinerie.(19h30, 18,70E).

Mercredi 9

Les free fricotages guitaristiques 70s des texans de White Denim sont à l’affiche au Point Ephémère.(20h, 13,70e).

Les surestimés new-yorkais de Dirty Projectors jouent à la Maroquinerie. Tune-Yards, peut-être plus intéressante, est en première partie.(20h, 18,70E).

Jeudi 10

GR, guitariste du groupe psychédélique noise grenoblois Gunslingers est en concert au Chiquito (26 rue de Menilmontant) avec Erik Minkkinen de Sister Iodine mais aussi Sonic Surgeon et Shantidas.(19h, 5E).

Al Foul, le one-man-band rockab’ signé sur les disques Steak est de retour pour un concert au Plastic (13 rue Jean Beausire).(20h, gratuit).

L’américain Gregg Kowalsky (Kranky) et ses drones noisy psychédéliques sont à l’affiche de la nouvelle soirée Ali_Fib au Rigoletto (337 rue de Belleville). Les anglais free-noise de Liberez et le projet Fabriquedecouleurs sont également au menu.(20h30, 5E).

Vendredi 11

Les garage punkers londoniens de Sex Beet jouent à la Miroiterie (88 rue de Menilmontant) avec les orléanais des Hommes de boue et les inconnus au bataillon Jimmy Flashback.(19h, 4E).

Bonne petite soirée punk rock/power pop en prévision au Pixi (82 avenue de la république à Bagnolet) avec les canadiens de Sedatives – en provenance d’Ottawa et signés sur P Trash-, les allemands d’Idle Hands et les parisiens de Fat Beavers.(19h30, 5E).

Soirée folk rock punk au Chiquito (26 rue de Menilmontant) avec l’américain Spoonboy – signé sur Plant X – mais aussi Gregaldur et Comité Défaite.(20h, 3E).

Le groupe néo-psychédélique rock parisien The Dalaï Lama Rama Fa Fa Fa est à la Java (105 rue Faubourg du Temple) avec 6 Noir.(20h, 5E).

Samedi 12

A la grande Halle de la Villette et dans le cadre du "Jazz à la Villette", les amateurs des Ethiopiques seront ravis de retrouver Alémayèhu Eshèté et Mahmoud Ahmed ainsi que leur swing inimitable. Hank Jones & Cheick Tidiane Seck sont également à l’affiche.(20h, 33E).

Nouvelle soirée Barrocks au Picolo (58 rue Jules Vallès à St Ouen) avec le garage-noise tout en vert des Hulks, leurs copains de tournée Motored, les allemands 60s de Curlee Wurlee et les belges de Périphérique Est.(19h, 5E).

Soirée entre lo-fi, folk, pop et expérimental au Rigoletto (337 rue de Belleville) avec l’anglais SJ Esau, signé sur Anticon, mais aussi Wenderbecq, Lawn Factory et Eddie135.(20h, 5E).

Dimanche 13

Peut-être terminerez-vous la semaine avec The Crow & The Deadly Nightshade et leur country folk à l’International (5/7 rue Moret) avec Alcazas Jazey, The Bluets et The Caves.(20h, gratuit).

%d bloggers like this: