Agenda de la semaine du 03/07/06

LUNDI 3

Concert au Bataclan pour le duo hip-hop/soul pop Gnarls Barkley, composé de Cee Lo (ex Goodie Mob, groupe d’Atlanta dont je vous recommande le premier disque) et DangerMouse, producteur plutôt talentueux. La musique assez légère des GB comporte quelques similarités avec le rap coloré et défricheur des Outkast donc si c’est votre truc, pourquoi ne pas y faire un tour.

MARDI 4

Au Klub les Chantal Morte présenteront leur rock sombre et abrupte. Ils seront accompagnés pour l’occasion du groupe noise lyonnais Mary Poppers, signés sur le très bon label SK Records.

MERCREDI 5

Pour un peu de fraîcheur, il faudra faire la déplacement à la Flèche d’Or où se produiront les anglaises des Schlalalas dont la pop garage n’est pas s’en rappeler les Headcoatees. Elles joueront également le lendemain, toujours au même endroit.

Si vous recherchez plutôt une soirée rockab/punk bien graisseuse, filez donc du côté du Batofar où les Four Slicks feront un dernier tour de chauffe avant leur tournée US. Ils joueront en première partie des Kings Of Nuthin de Boston.

JEUDI 6

Soirée « Bounce le gros » au Point Ephémère avec le montréalais Ghislain Poirier, bricoleur d’un hip-hop electro et abstrait. Aussi au programme les poussifs Omnikrom.

Autre possibilité en ce jeudi, l’electro-latino plutôt relax  – quoique parfois un peu agaçante – du chilien Señor Coconut au Nouveau Casino.

VENDREDI 7

Nouvelle visite des Priscillas, d’autres anglaises garage mais qui n’en sont plus à leur première virée parisienne (elles avaient joué à une soirée Gloria). Les Priscillas ont un son plus glam/punk et moins pop que leurs compatriotes des Schlalalas bien qu’elles soient signés sur Damaged Goods (Headcoats, Headcoatees, etc.). Elles joueront à la Flèche d’Or (un deuxième concert est même prévu le 10/7).

SAMEDI 8

Soirée psyché rock avec les Aqua Nebula Oscillator de Juan Trip, toujours à la Flèche d’Or. Egalement au programme: les très pop Monade (l’autre groupe de Laetitia des Stereolab) et la DJ belge Shazzula (à qui on doit notamment le récent festival « Suicide Twist » à Bruxelles).

%d blogueurs aiment cette page :