Archive | septembre 2006

Agenda du 18/09/06 au 08/10/06

LUNDI 18

A la Flèche d’Or retour des anglais Woodentops qui avaient connu un petit succès dans les années 80 avec un disque sur Rough Trade et qui se réclament autant de Suicide que de Fela. Pour cette première de leurs deux dates successives à Paris, ils seront accompagnés du groupe electro-pop Poni Hoax signé sur Tigersushi et de leurs compatriotes de Little Man Tate.

MARDI 19

A la Miroiterie dès 19h, les américains folk-punk de Defiance Ohio joueront avec le groupe jazz-punk Louise Mitchels et les Lobster Killed Me. Un peu plus tard le groupe disco-punk bordelais Adam Kesher ouvrira au Nouveau Casino pour les fadasses poppeux anglais The Infadels.

JEUDI 21

Un beau programme aux Instants Chavirés à Montreuil avec Birds Of Delay, duo anglais dronesque et obsédant et Sunburned Hand of a man (ci-dessus), collectif psyché/noise/folk proche du label Ecstatic Peace de Thurston Moore.

A signaler également la soirée à la Flèche d’Or avec la new wave de Darmstadt, &ND et les allemands noise-pop de Endearment.

VENDREDI 22

Encore une belle affiche aux Instants Chavirés avec Family Battle Snake, sauvage groupe drone/noise british (ci-dessus) qui invite pour ce concert l’italienne Valério Cosi, mais aussi leurs bruyants amis rosbeefs de Fuck Buttons et le psychédélisme hurlant des frenchies de Minitel, accrocs fiévreux du 3615.

A Malakoff, au bar Le Rocher, début du festival Up The Girl avec De Fatwas, Mexican Holiday et Dusty Blinds, trois groupes rrriot punk pop hollandais et les bretonnes de HHM.

SAMEDI 23

C’est la rentrée des Barrocks avec une belle affiche quasiment totalement strasbourgeoise, un peu verdâtre sur les bords et surtout de très haute tenue! Au programme la folie garage des Normals emmené par l’incroyable Nic, les classieuses Mil Mascaras, le duo déjanté Le Sport et en invités surprises qui laisseront surement beaucoup de traces, la furie garage-noise des Hulks. Tout cela se passe au Picolo à St-Ouen et c’est à ne pas manquer!!

A part ça, concert psyché à la Féline avec Aqua Nebula Oscillator et deuxième journée du festival Up The Girl au Rocher à Malakoff avec le trio grenoblois Revengers, le post-punk des 10Lec6, l’electro-pop des Konki Duet, le punk hardcore des allemandes de The Fa ou encore les frenchies de Lust Control. A partir de 16h.

DIMANCHE 24

Le groupe noise-pop américain Free Diamonds jouera à la Féline à partir de 18h.

MARDI 26

La semaine attaque fort avec au Point Ephémère le hardcore-garage-noise bien tendu de This Moment in Black History  (ci-dessus) – groupe dans lequel on retrouve Bim des Bassholes. En première partie le duo noise-blues bordelais Hot Flowers.

Premier des deux concerts successifs de Radio Birdman à la Maroquinerie. Après une tournée européenne de reformation en 2003 qui n’étaient pas passée par Paris – j’avais pu assister à un concert pas renversant mais plutôt solide à Tourcoing – les rockers australiens auront surement à coeur de faire des étincelles devant le public parisien. D’autant qu’ils viennent aussi défendre leur nouvel album sur lequel les avis sont plutot partagés. En première partie on retrouvera évidemment Holy Curse, le plus australien des groupes de la capitale et le country-punk des américains de Speedbuggy USA.

MERCREDI 27

Au Manhattan (52 rue Edouard Vaillant à Montreuil), concert de tango noise sombre avec Radikal Satan mais aussi Little Ballroom – « cabaret rock décapant » – et le free rock de TG.

A l’Elysée Montmartre les Sparks font leur retour pour présenter la pop déviante de leur dernier album sorti sur In The Red.

Au Klub, ambiance garage/trash blues avec Sheriff Perkins, le one-man-band de Clichy et les Brain Eaters.

Enfin au Point Ephémère, une bonne soirée noise (tous les facettes du style) en vue avec les poitevins de Loisirs, les parisiens de Kimmo, les lyonnais de Ned et les anglais de Hitch.

VENDREDI 29

Début du festival Wall Street Destroy à la Péniche Alternat avec en tête d’affiche le punk rock des Hatepinks de Marseille. Egalement à l’affiche, entre autres, Man Made Filth et les allemands de Cut My Skin.

SAMEDI 30

Deuxième journée du festival WSD avec à la Miroiterie un programme plutôt hxc punk/crust mettant en vedette les bordelais de Face Up To It ou encore le groupe Richard Durn de Metz.

Au Point Ephémère, concert de Kid606 electro-kid touche à tout, fondateur du label américain Tigerbeat6.

DIMANCHE 1er

Swampy garage rock à l’anglaise à la Maroquinerie avec les Gallon Drunk, groupe fondé au début des années 90. En première partie, les sombres et énergiques Dimi Dero Inc.

Enfin à la Péniche Alternat, dernière soirée du festival WSD avec l’electro rock chelou des Grrzzz mais aussi des groupes crustisants comme Nuit Noire ou Capital Scum.

LUNDI 2

Une soirée noise/freaks à la Péniche Alternat avec les américains de Japanther – dans l’esprit de Ligtning Bolt mais pas forcément aussi convaincants… – et de Good Good et les facétieux frenchies de Lapin Machin.

MARDI 3

Soirée du collectif post rock/folk nantais Effervescence à la Flèche d’Or avec des groupes/artistes de qualité comme The Patriotic Sunday, This Melodramatic Sauna et My Name Is Nobody. En cerise sur le cake les américains de Deerhunter (ci-dessus), des sauvages d’Atlanta, potes des Black Lips et des Liars.

MERCREDI 4

L’asso Get Action! fait sa rentrée au Gambetta (104 rue de Bagnolet) avec les allemands d’Hidden Charms et leur garage-punk énergique. Ils seront précédés du combo de re(a)tardés parisiens Johnny OneFinger.

A la Flèche d’Or juste à côté, soirée electro-funk salace avec les canadiens de StinkMitt – proches de Peaches et signés sur Cochon records – les new-yorkais de Pixeltan (signés sur DFA) et la nouvelle signature de F Com, Gong Gong.

JEUDI 5

Stinkmitt justement sera en première partie de Peaches à l’Elysée Montmartre.

Le groupe garage blues The Black Keys, en provenance d’Akron, Ohio, jouera au Trabendo.

Enfin soirée garage/noise pop plutôt fourre-tout à la Flèche d’Or avec notamment les anglais de This Ain’t Vegas, les lillois d’Osni ou encore le duo Gâtechien.

VENDREDI 6

Soirée noise/expérimental aux Instants Chavirés avec le trio américain Gorge Trio – signé sur le fameux label Skingraft – et l’anglais Chris Corsano dont le concert devrait valoir aussi le détour.

Au Point Ephémère, le trio electro-punk montréalais Georges Leningrad viendra défendre son nouvel album avec Major Deluxe en première partie.

DIMANCHE 8

Pour bien finir la semaine, une soirée free rock/psyché avec trois groupes à découvrir au Klub: Les Clochards Célestes, Rome Buyce Night et OhYear.

Publicités

Agenda de la semaine du 11/09/06

LUNDI 11

Pour bien attaquer la semaine, soirée Motorpsycho au Batofar avec en tête d’affiche le groupe punk’n’roll/power pop suédois The Manikins plutôt efficace sur scène mais aussi le trash punk speedé des bordelais d’Il Fulgurante (avec l’option chanteur italien) et des parisiens Defenestrors et Gee Bitch on The Spot. A partir de 19h.

Autre bon plan du soir, plutôt noise cette fois avec les vétérans allemands de Gentle Veincut au Café de la Plage (59 rue de Charonne). Ambiance à la Shellac/Jesus Lizard des débuts. Rajoutez à Ghiu, trio de schizo hollandais et Sunshop, groupe anglais dont je ne sais rien.

Enfin beaucoup moins interessant à mon avis mais à signaler tout de même: le groupe post-punk anglais Hot Club de Paris (ci-dessus) à la Flèche d’Or avec la folk rasoir de Tilly & The wall et la dance supermarché des suédois de Lo-Fi-Fnk.

MARDI 12

Les Six Ft Hick, groupe australien de Brisbane, entre Beasts of Bourbon et Onyas et signés sur Spooky (Drones, Diggers & The Pussycats) jouent au bar La Cantada (13 rue Moret, M° Menilmontant).

MERCREDI 13

Le groupe stoner-punk grenoblois Firecrackers organisent une soirée heavy-punk’n’roll au Batofar avec les parisiens d’Holy Curse – de retour d’une tournée japonaise – et le groupe pop garageux The Slugs.

JEUDI 14

Concert de kids néo-garage pop à la Scène Bastille. Des noms? The Wankers, The Byrons, The Tatianas, Valentine. Les détails là.

VENDREDI 15

Une curiosité qui peut valoir le détour: le groupe surf rétro-futuriste russe Messer Chups revient à Paris après un concert il y a quelques mois en première partie d’Heavy Trash qui avait bien fait parler d’eux. Au Point Ephémère.

SAMEDI 16

Le nouveau groupe electro punk wave parisien Viande Pétrole (dans l’esprit de la Dérive des Incontinents si ce groupe vous dit quelque chose) est en concert au bar La Féline.

Un peu plus tard le groupe grind/punk The Famous NTM joue à la Miroiterie avec une floppée d’autre groupes dont je vais vous parler un peu plus bas puisqu’ils jouent aussi dimanche.

DIMANCHE 17

A la Péniche Alternat à partir de 18h, défilé de groupes avec les anglais garage de Girls On Top, les anglais hardcore-noise de Silent Front et Concentration Camp mais aussi les ravageurs parisiens de Jacky Shane & The Bavarians.
 

Agenda de la semaine du 04/09/06

LUNDI 4

Soirée electro pop à la Flèche d’Or avec notamment la berlinoise Miss Le Bomb, proche d’Electronicat, mais aussi les américains de Less The Band, les suisses de Ghostape et Marco Tulio Trash, initiateur de la soirée.

MARDI 5

Le groupe post-punk chilien Panico, signé sur le label frenchie Tigersushi, joue à la Boule Noire avec Soldout et I Love UFO.

MERCREDI 6

Le grand saxophoniste Archie Shepp est en concert au Théâtre de la Villette (211 Avenue Jean Jaurès). Il sera également samedi au Cabaret Sauvage.

JEUDI 7

Dabrye est l’un des pseudos de Tadd Mullinix, producteur electro de Detroit signé sur le label Ghostly International. Il s’oriente aujourd’hui vers l’electro hip-hop puisqu’il est accompagné sur scène du MC Kadence (ci-dessus). Un rap qui se veut dans la lignée d’Antipop Consortium et consorts. Ils seront en concert au Triptyque.

Au Cabaret Sauvage, on retrouvera le contrebassiste William Parker – qu’on a déjà pu voir aux côtés de DJ Spooky notamment – pour un concert en hommage à Curtis Mayfield avec Amiri Baraka, pionnier du free-jazz et personnalité publique pour le moins controversée.

Enfin au Gambetta, on pourra découvrir quatre groupes entre noise, electro et musiques expérimentales: deux en provenance de St Etienne – Tamagawa et Shit – un groupe suisse, B°Tong, et les parisiens d’Oldine.

VENDREDI 8

22ième édition des excellentes soirées « La Vie Facile » au bar Le Planète Mars (rue Keller) avec Monsieur Olive aux platines.

SAMEDI 9

Nouvelle soirée Suicide Twist à la Flèche d’Or avec le groupe garage-fuzz hollandais 1-2-5, le duo trash belge Momo LaMana et les parisiens d’Hofner Bang Account.

Pour une soirée plus yéyé/twist 60s, rendez-vous au bar La Féline pour le concert du groupe parisien Les Terribles.

Enfin pour les amateurs de hip-hop, deux shows à signaler: celui organisé par l’orga Kliton à la Miroiterie avec les toulousains de Tchad Unpoe et les parisiens de Grems et celui du projet Jazzmatazz de Guru (leader de Gangstarr) à la Cité de la Musique.

DIMANCHE 10

Le groupe garage/new wave parisien Tchiki Boum joue au Klub en compagnie des Mad River et des étranges TuePogo E64. A partir de 18h.

%d blogueurs aiment cette page :