Archive | novembre 2006

Agenda de la semaine du 27/11/06

LUNDI 27

Soirée garage-rock à la Flèche d’Or avec notamment les Groovers (photo – dans lesquels on retrouve notamment deux Dum Dum Boys ainsi que Dimi Dero), les Cryptones – revenants sudistes – les Norvins, Capitol K ou encore les américains de Bellmer Dolls.

A la Miroiterie, concerts junk-noise avec Sisprum Vish de Portland et les locaux de Evil Moisture.

MARDI 28

Petit concert au Triptyque avec le duo electro-pop One Two ainsi que Virgille Allien et Pilot.

MERCREDI 29

Soirée free folk prometteuse à la Générale (10 rue du Général Lasalle) avec les américains de Larkin Grimm, les anglo-finlandais de Nalle et la freak guitar de Gown, natif de Nanaïmo – sur l’île de Vancouver – et proche de Thurston Moore.

Au Triptyque, nouveau concert du groupe post-punk Charles de Goal accompagné des jeunes loups de This Is Pop et Poni Hoax.

JEUDI 30

Soirée DJs « Got the Go » aux 9 Billards avec en bonus un concert gratos du groupe surf Les Cavaliers.

VENDREDI 1er

Retour à Paris pour Felix Kubin, prodige electro-pop allemand complètement déjanté. Il sera précédé d’autres formations déviantes et minimalistes comme Plateau Repas et Gangol Und Mit.

SAMEDI 2

Dès 11h30 vous pourrez découvrir les stands de nombreux artistes au Marché de l’Articho (28 rue des 3 Bornes) qui présentera par ailleurs deux concerts vers 16h. D’abord le fantasque Chevalier de Rinchy puis les reprises ukulele de The Pauline Easy Project.

Un peu plus tard  – à partir de 18h30 – un concert bien barré au Chiquito (26 rue de Menilmontant) avec from Metz, Mesa of The Lost Woman (featuring Jac Berrocal et Masayoshi Urage) et from Paris, Minitel et Lena Circus.

Après filez donc au Gambetta Lounge (104 rue de Bagnolet), pour le concert des bouillants louistics de Bosom Divine & The Vomits (avec en guests Call Me Loretta et Recife).

Pour une soirée plus graisseuse, ce sera plutôt au Picolo à St-Ouen avec le garage punk des espagnols de Negative Waves qui seront précédés des jeunes Pneumonias et des un peu moins jeunes Four Slicks.

Signalons aussi le concert aggro no-wave des terribles Stuckometer aux Instants Chavirés à Montreuil avec Ben Reynolds et John W Fail en première partie.

DIMANCHE 3

Concert Kliton dès 18h30 à la Miroiterie avec le duo impro-noise norvégien Moha! mais aussi Rinus, K7-freak berlinois et Ars Nova, nouveau trio parisien dissonant.

Un peu plus tard, ne ratez pas le Maharadja du R&B, King Khan himself qui enfammera avec ses Shrines le Nouveau Casino.

Agenda de la semaine du 20/11/06

LUNDI 20

On commence par un jeune artiste anglais, Ed Laurie, qui jouera à la Croche (64 rue de Charenton) dès 21h. D’aucuns le rapprochent déjà de Scott Walker ou Leonard Cohen, voilà l’occasion de vous faire un avis.

Dans un tout autre style, beaucoup plus punk/hardcore, Nick Oliveri (ex Kyuss, Dwarves, QOTSA) sera en concert avec son groupe Mondo Generator au Nouveau Casino. En première partie, Warehouse 99 Project.

MERCREDI 22

Plateau frenchie au Triptyque avec la new wave/garage de Tchiki Boum, le surf des Suspenders et les jeunes That’s allright mama.

Au Nouveau Casino, le groupe folk/blues américain Two Gallants sera précédé par les parisiens d’Hopper et la pop-garage des Cold War Kids qui risquent bien de leur voler la vedette.

Au Franc Pinot (1 Quai Bourbon, M° Pont Marie), on pourra découvrir après Charles Théodore Zerner, la folk plutôt classe de Flowers From The Man Who Shot Your Cousin.

Enfin au Pop In (105 rue Amelot), une soirée « Two For Tea » minimaliste et rigolote avec quatre duos entre pop déviante et avant-rock animal: Poney Pie, Le Club des Chats, Little Red Lauter et Savon Tranchand. A partir de 21h.

JEUDI 23

A la Féline, vernissage dès 18h30 de la première expo parisienne consacrée au génial Meeloo Bongoût. Un peu plus tard à 21h, on pourra entendre le garage-punk de Whodunit.

Autre bon plan du soir, les concerts noise des nantais de For Damage et des poitevins de Myra Lee à la Péniche Alternat (Quai de Bercy). Ils seront précédés des folkeux de Healthy Boy et Jordan.

VENDREDI 24

Les réputés américains de Don Caballero feront résonner leur énergique post-rock instrumental au Batofar dans une soirée qui commencera dès 19h avec Revok et les allemands de Monochrome.

SAMEDI 25

Nouveau concert Barrocks au Picolo (58 rue Jules Vallès à St Ouen) avec le duo d’italiennes garage Motorama, les parisiennes de Iku, Barbarians et la cold-wave des Viande Pétrole.

Un peu plus tôt au Chiquito (26 rue de Menilmontant), on pourra découvrir le punk-rock oldschool des stéphanois de Clean Cuts qui seront précédés des parisiens de Dana Strongs et des Dregs. Dès 17h.

DIMANCHE 26

Les Clean Cuts remettent ça au CICP (21 ter rue Voltaire) dans le cadre d’une soirée de solidarité avec les communautés zapatistes de la zone Roberto Barrios ». Egalement au programme: Nevrotic Explosion et Acapulco Gold. A partir de 17h.

Agenda de la semaine du 13/11/06

LUNDI 13

Un plan folk plutôt mélancolique au Divan du Monde dès 19h avec notamment les new-yorkais de Nina Nastasia mais aussi Oren Bloedow (ex bassiste des Lounge Lizards), The Cape May et Monster Bobby.

Au Trabendo vous pourrez vous déhancher sur le groove lascif des célèbres ESG.

MARDI 14

Les étonnants Spires that in the sunset rise (de Chicago), qui étaient récemment à la Galerie en Marge, rejoueront cette fois à la Miroiterie (88 rue de Menilmontant) avec les dronesques Hawaiian Spasms et le postrock d’Oostende. A partir de 19h.

Au Triptyque, on surveillera de près le premier concert parisien du groupe psyché/noise new-yorkais Psychic Ills (photo) qui seront accompagnés de formations plus folk-boring comme Barzin, Dawn Landes ou Lila Gloss.

Enfin aux Instants Chavirés (7 rue Ruchard Lenoir à Montreuil) résonnera la noise lourde et violente des américains de Daughters (signés sur HydraHead) qui seront précédés de Shawn Greenlee, projet plutot electro/exp d’un ex Six Finger Satellite.

MERCREDI 15

Le groupe electro-pop rennais Bikini Machine sera en concert à la Boule Noire.

JEUDI 16

Enregistrement de la nouvelle édition du « Crudités Radio Show« . Venez donc si ça vous tente.

VENDREDI 17

Soirée harsh noise à la Miroiterie avec notamment l’américaine Sharkiface (ex Crack War) mais aussi le duo parisien Blue Sabbath Black Fiji ou encore Mudboy, Evil Moisture et Strom Varx. Dès 19h.

Au Saphir 21 on pourra découvrir le heavy punk’n’roll des nancéens de The Nunchacks qui seront précédés de Booter et Beckfords. Dès 19h.

SAMEDI 18

Le magazine Trax fait une fête à la Cité des Sciences où l’on pourra retrouver notamment les anglais indie-pop d’Art Brut – assez surestimés je trouve – ainsi que des artistes plutot électro/hiphop comme Para One ou TTC.

DIMANCHE 19

Pour terminer cette semaine bien noise le groupe Made Out of Babies – signé sur Neurot, le label de Neurosis – jouera aux Nouveau Casino avec les non moins bruyants Todd et General Lee.

Enfin Powersolo, les danois punk-a-billy, seront au Point Ephémère.
 

Agenda de la semaine du 06/11/06

LUNDI 6

Le groupe punk’n’roll allemand The Gee Strings revient à Paris pour un concert à la Péniche Alternat avec les parisiens de Brain Eaters et les nordistes The Ashtones. A partir de 19h30.

MARDI 7

Faust, le fameux groupe kraut-rock allemand, qui était cet été à La Villette, sera au Nouveau Casino à partir de 19h30.

Le groupe cold/punk Frustration joue au Triptyque dans une soirée dédiée au label Factory. A partir de 21h30, entrée gratuite.

Le label parisien Active Suspension fête ses 8 ans d’existence avec un concert au Studio de l’Ermitage (8 rue de l’Ermitage, M° Menilmontant) qui regroupera l’atypique Ramona Cordova, la musique douce-amère des Konki Duet, le japonais Shugo Tokumaru ou encore le lyonnais François Virot.

MERCREDI 8

Le Klub (14 rue St Denis) accueille l’excellent duo franco-japonais Jacklean Kikuko. Ils joueront en première partie des déjantés ricains d’Experimental Dental School et des étranges parisiens de Naing Gang.

Quant à François Virot, il enchaîne sur un deuxième concert parisien, cette fois à la Librairie En Marge vers 19h.

JEUDI 9

A la Librairie en Marge (92 rue Jean-Pierre Timbaud) on pourra retrouver dès 18h30 les expérimentations de El G, Dkan & Mim, le duo Fish & Sheep et les américains de Mv & Ee w/ The Bummer Road entre blues lunaire et psyché bucolique.

Autre grosse affiche du soir, le concert de Madame Macario au Klub qui rassemble le noisy rock-prog virevoltant de Usaisamonster, le drone lourd et massif des Neptune ou encore les colorés et déguisés Animental.

A noter aussi, la deuxième soirée de fête du label Active Suspension, cette fois à la Flèche d’Or avec un programme plutôt électro où l’on croisera O.Lamm, Hypo & EDH et Secondo ainsi que le concert des bordelais d’Adam Kesher au Point Ephémère pour le lancement de leur nouvel ep. Enfin les ricains graisseux et punknroll de Turbo ACs seront au Batofar.

VENDREDI 10

Deuxième édition du festival Rock’n’Roll Rave avec un paquet de groupe garage, punk et indie: Pravda, I Love UFO, Tigerforce, This Is Pop, The Cavaliers, La Chatte, The Bleeps, Underground Railroad, Neonbirds, 10LEC6, Valentine, The Shades, Metal Urbain et bien sûr Ta Mère, groupe le plus attendu de la soirée.

Le groupe heavy rock/soul The Bellrays est en concert au Bataclan avec les espagnols de Tokyo Sex Destruction.

SAMEDI 11

L’asso Arrache toi un Oeil organise sur deux jours un bon petit festival « musiques zarbi pour gens zarbi » au Bar Le Rocher (50 rue Avaulée à Malakoff, M° Etienne Dolet) avec pour cette première soirée une très belle affiche qui réunira les « excellents » Cheveu – de retour de leur tournée US – les romains de Dada Swing, les survoltés bordelais d’Antena Tres, les parisiens de Louise Mitchels ou encore Anes & Bateaux, from Le Mans. De beaux concerts en vue, à partir de 17h!

Nouvelle soirée Suicide Twist à la Flèche d’or avec les garage-punkers italiens de Taxi, leur compatriotes psychobilly de The Hormonas, les belges de Speedball Jr ou encore les parisiens de Midnight Vultures. Plus moult DJs sont Louie Louie de Get Action.

Le groupe Guerilla Poubelle organise un festival tout le week-end à la Maroquinerie dans lequel on pourra notamment découvrir le premier concert parisien du groupe Déjà Mort, duo electro-punk bordelais emmené par le célèbre Gwardeath.

Deux groupe electro-pop allemand joueront à la Bellevilloise (19 rue Boyer): Stereo Total et Console.

Enfin dans le cadre du festival Inrocks, les Gang Of Four seront en showcase à la Cigale aux côtés de groupe en vogue comme Love is all ou the Guillemots.

DIMANCHE 12

Et ça commence dès 14h30 au Palais Bar (39 rue des Petites Ecuries) avec le concert « math-core » des énergiques suédois d’Alarma qui seront précédés par les parisiens de Brume Retina et de Apes Did Ensemble.

Ensuite dès 17h, début du deuxième concert du festival Arrache Toi Un Oeil au Rocher à Malakoff avec cette fois les hollandais d’Human Alert, les parisiens de Stanley Kubi mais aussi Emma Nyls et deux groupes emo-rock de Poitiers, Die Pretty et Crash Taste.

A signaler également le dandy Jarvis Cocker à la Cigale avec encore une floppée de groupes en vogue comme Tapes’n’tapes ou The Pipettes.

%d blogueurs aiment cette page :