Archive | janvier 2007

Agenda de la semaine du 29/01/07

LUNDI 29

Concert garage/punk rock au Klub (14 rue St Denis) avec Whodunit, The Radiations et The Suppositorz.

MARDI 30

L’étonnante artiste Pamela Z, de San Francisco, nous dévoilera son univers entre musiques electroniques et performances avant-gardistes au 7 Lézards (10 rue des Rosiers) à partir de 21h.

Soirée folk-rock lofi au Point Ephémère avec Little Wings – signé sur K Records – ainsi que Lee Wagett et David Herman Düne.

Enfin le groupe glam pop Eagles of Death Metal sera au Bataclan.

MERCREDI 31

A la Miroiterie, on pourra découvrir grâce à l’orga Kliton le break-core foutraque de Princesse Rotative – également en concert vendredi 2 au Projet 101, 44 rue de la Rochefoucauld – l’electro déviante de Elvis Vs My Computer et le free punk de Tweez. A partir de 19h.

Au Triptyque, nouveau concert du groupe punk-wave TuePoGoE64 qui seront accompagnés des Gilbert Gentil & Les Babas au Rhum et des strasbourgeois de Toxic Kiss.

Pour une soirée folk au sens large, rendez-vous au Café de la Plage avec Top Montagne, Snug Trio, Gregaldur & Alice et le jazz punk des Louise Mitchels.

Enfin folk toujours, bien écorché, à la Boule Noire avec Delaney Blue. Sugarbeans en première partie.

JEUDI 1

Soirée cold-wave/punk au Klub avec les revenants de Babel 17 et les pas-si-sombres Frustration (photo).

Au Palais de Tokyo (13 Avenue du Président Wilson), performance « post modern-core » des Minitel vers 20h.

VENDREDI 2

Le groupe electro-punk Perverse Teens sera à la Miroiterie avec l’electro expérimentale de Neuro Kampf et deux groupes indus lettoniens Ararats et Knauzers. A partir de 19h.

Soirée noise rock au Chiquito (26 rue de Menilmontant) avec Schoolbusdriver et Capital Suicide.

Enfin, quelques jours avant son départ pour une tournée australienne, les Dimi Dero Inc seront à la Générale (10-14 rue du Général Lassale) pour faire découvrir leur troisième album à venir sur Off The Hip.

SAMEDI 3

Bonne nouvelle, un concert aux Voûtes (91 Quai de la Gare) avec un bon paquet d’artistes défricheurs comme Jean-François Pauvros (photo), Makoto Kawabata (Acid Mothers Temple), Joachim Montessuis, Seijiro Murayama, Fabrice Césario ou encore Vomir et Storm Varx. A partir de 16h.

Pour les fans du duo rock’n’roll King Khan & BBQ qui ne pourraient attendre leur prochain concert dans un festival à la Maroquinerie, signalons que le groupe sera à la Clef (St Germain En Laye) avec Happy Kolo en première partie.

DIMANCHE 4

Le groupe surf-rock grenoblois Sundance Kids, le duo garage rock Johnny Boy de Tours et les parisiens de Gonna Get Yours se retouveront pour un concert à l’Escale (60 Boulevard de Chanzy à Montreuil) à partir de 13h.
 

Agenda de la semaine du 22/01/07

MARDI 23

Premier des deux concerts parisiens de Cradle of Smurf, groupe electro-rock déviant de Strasbourg qui sort prochainement son premier album sur Tes Fesses records. Ils seront au Palais Bar (39 rue des Petites Ecuries) avec le groupe hxc Torture Nounours et Bambi Plasma.

A La Scène (2 bis rue des Taillandiers), concert de Charlemagne Palestine, pionnier des musiques expérimentales, minimalistes et enveloppantes. Egalement au programme David Coulter et The K.

Enfin pour rester dans les musiques aventureuses, le guitariste David Fenech et le batteur Steve Arguelles jouent à l’Ogresse (4 rue des Prairies).

MERCREDI 24

Ali_Fib a encore concocté un concert décoiffant, cette fois aux Instants Chavirés (7 Rue Richard Lenoir à Montreuil). Durant cette soirée on pourra découvrir d’abord Silvester Anfang et Ignatz, héros d’une nouvelle scène belge bien weird entre free folk rural et expérimentations electro-acoustiques. Ensuite Jack Rose, guitariste folk blues virtuose et ex-Pelt. Enfin l’hyperactif néo-zélandais Campbell Kneale et son projet Birchville Cat Motel qui devrait bien titiller les oreilles des amateurs de Sun O))) ou Brian Eno.

A signaler également, à l’OPA (9 Rue Biscornet), les concerts de deux groupes post-rock/noise parisiens, Sons of Frida et Oh Year.

JEUDI 25

Deuxième concert de la semaine pour les strasbourgeois de Cradle of Smurf, cette fois au Zorba (137 rue du Faubourg du Temple) avec Falcon et DJ Cartilage.

Côté garage-rock, nouveau duel entre le Venus Flytrap One Girl Band et le Fredovitch One Man Band, cette fois au Klub (14 rue St Denis).

Autre one-man-band du soir, le Legendary Tigerman sera lui à la Maroquinerie.

Enfin vers minuit soirée electro/hiphop/heavybass au Triptyque avec le new-yorkais Drop The Lime et le canadien Knifeandchop – tous deux signés sur Tigerbeat6 – ainsi que le frenchie Krazie Baldhead.

VENDREDI 26

Concert bien punk rock à la Miroiterie (88 rue ménilmonant) avec les très énergiques Clorox Girls de Portland, leurs compagnons de tournée Holy Ghost Revival et surtout trois jeunes groupes parisiens qui en veulent: Ta Mère, Johnny One Finger et The Customers.

De son côté l’orga Kliton fait jouer aux Instants Chavirés à Montreuil, Terrie Ex – guitariste du légendaire groupe hollandais The Ex – et Jaap Blonk ainsi que les bordelais des Baigneurs et Lasserre & Dalachinsky. Voilà de quoi ravir les amateurs d’expérimentations, entre rock et free jazz.

Enfin signalons tout de même le concert des fantasques Double Nelson de Nancy aux Studios de l’Usine à Eragny.

SAMEDI 27

Les excellents Bosom Divine & The Vomits vous convient à un birthday party bien rock’n’roll au Chiquito (26 rue de Menilmontant).

Un peu plus tard, peut-être pousserez-vous jusqu’au Zorba pour la Renardo Party.

DIMANCHE 28

Afin de terminer la semaine bien à l’arrache, rendez-vous à la Miroiterie pour découvrir les musiques electroniques DIY et défonçées du grec Croatan Ensemble, le suédois Eric Boros et les parisiens « post moderncore » de Minitel. A partir de 20h.

Enfin les américains post-hardcore de Blood Brothers seront à la Maroquinerie avec les belges de White Circle Crime Club en première partie.

Agenda de la semaine du 15/01/07

LUNDI 15

Pour commencer la semaine soirée noise-rock au Klub (14 rue St-Denis) avec le trio allemand Don Vito, les catoviens de Schoolbusdriver et les franco-gallois de Warehouse.

MARDI 16

Rendez-vous à la Librairie En Marge (92 rue Jean-Pierre Timbaud) pour assister aux frasques du one-alien-band Oso El Roto. A partir de 19h.

MERCREDI 17

Damon & Naomi, musiciens américains issus du groupe Galaxie 500, seront à la Librairie En Marge pour un concert de pop mélancolique, une petite douceur en ce début d’hiver.

Dans le cadre d’une carte blanche le groupe folk Syd Matters invite à la Flèche d’Or H Burns, Cocosuma et surtout le one-man-band pop Fugu.

Concerts post-pop/electro à la Boule Noire avec les parisiens de Poni Hoax et My Sister Klaus ainsi que la talenteuse anglaise Theoretical Girl.

JEUDI 18

Un fête d’anniversaire bien punk rock au Gambetta Lounge avec les jeunes trublions de Jacky Shanes & The Bavarians, The Defenestrors, Les Hommes de Boue, The Gerries et Dirty Jacket.

Provocations toujours au Point Ephémère avec un nouvel épisode de l’opéra porno-social de Jean-Louis Costes & Lisa Prout.

Au 9 Billards (179 rue St-Maur) on pourra découvrir le groupe garage 60s normand The Dadds dans le cadre des fameuses soirées DJs « Got The Go » de Topper Harley.

Autre découverte possible: celle du groupe electro-pop expérimental australien Alps of New South Wales qui jouera au Shannon River (153 rue Chevaleret).

VENDREDI 19

Duel de rock sauvage à la Cantada (13 rue Moret) dès 19h15 entre le one-girl-band Venus Flytrap en provenance de Lyon et le Fredovitch one-man-band de Bordeaux (ex Belly Button).

L’autre one-man-band du soir, le niçois Hubert #06, résolument plus delta-blues, jouera lui Chez Camille, 8 rue Ravignan, à partir de 21h.

Techno-minimaliste au Centre Pompidou avec une performance du groupe Monolake, quelque part entre Paris et Berlin. Egalement au programme Jacques Remus & Rolf Sudmann.

Programme folk à la Librairie en Marge avec Reza et Original Folks.

Enfin les jeunes punk-rockers de Second Sex seront au Triptyque avec en guests The Dodoz et Bourgeois d’ici et d’ailleurs.

SAMEDI 20

Furieuse soirée garage rock/broken blues au Picolo (58 rue Jules Vallès à St-Ouen) avec les Tunnel of Love (photo) de Boston et les frenchies de Jack of Heart. Egalement au programme de cette soirée Barrocks, la new-wave punk des Operation S.

De son côté l’espiègle Club des Chats a concocté une soirée également bien délirante au Zorba (137 rue du Faubourg du Temple) dans laquelle notre duo jouera aux côtés du groupe noise lyonnais Deborah Kant et de groupe inconnus dont on ne sait quasiment rien mais qui font déjà rêver: African Discotèque, Project Piscine et Berthold.

Pour un concert hardcore-punk bien saignant, rendez-vous du côté de la Miroiterie (88 rue de Menilmontant) à partir de 17h avec les allemands de Louise Cyphre qui joueront avec Monarch, Trainwreck et The Famous NTM.

Enfin le nouveau groupe de Joe Hell, Youpi Youpi Yeah – prochainement invités par les Dirty Three au festival ATP – jouera à la Flèche d’Or avec Tanger.

Agenda de la semaine du 08/01/07

MERCREDI 10

L’Orga Kliton organise un show à la Générale (10 rue du Général Lasalle) avec ?Alos – projet solo de Stefania des étranges italiens d’OVO – les jeunes et prolifiques TG et Oso El Roto ainsi que les mystérieux Tom & Selleck, peut-être un duo moustachu. A partir de 19h.

Les intrépides Whodunit feront sonner leur garage punk punché pendant deux sets au Café des Sports (94 rue de Menilmontant) dès 21h.

Au Triptyque on pourra découvrir les croisements sonores inédits des hip-folkeux de John Venture, les mélopées de Thomas Méry (ex Purr) et Carp ainsi que le rock briton des parisiens de Gülcher.

Enfin à la Maroquinerie, première soirée du festival « Maroq’n’roll » qui propose pour ce premier plateau les bruitistes lyonnais de Doppler ainsi que les lillois de Gomm et les tourangeaux de Boogers.

JEUDI 11

Le free punk des Jean Vas Brûler est à l’affiche au Klub (14 rue St-Denis) où le groupe partagera la scène avec les grenoblois wave-poppeux de Varsovie et les alternos parisiens de Trespass.

Les vétérans de Warum Joe seront à la Maroquinerie en compagnie de groupes pas forcément dans leur filiation comme Mondragon, Generic ou Justin(e).

VENDREDI 12

Les punk-rockers belges de Périphérique Est feront leur retour dans la capitale pour un show à la Féline (6 rue Victor Letalle) dès 20h.

De leur côté les montréalais punk’n’roll du Nombre seront à la Maroquinerie avec des groupes a priori moins percutants comme Green Lizard, The Vegas ou Flying Donuts.

Soirée punk-wave au Saphir 21 (140 Boulevard de Charonne) avec les étranges Prexley?, TuePogoE64 et Da Square.

Enfin vous pourrez éventuellement terminer la nuit tout en moustache avec les Bisexual Bikers à la Flèche d’Or à partir de minuit.

SAMEDI 13

Le groupe 60’s punk francophone Les Dragueurs fait son grand retour scénique au concert des Barrocks au Picolo (58 rue Jules Vallès à St Ouen). Ils partageront l’affiche avec le sauvage one-man-band rennais Mr Bonz et les franco-anglo-germaniques de Curly Wurlee et leur garage 60s.

A la Flèche d’Or, une certaine nouvelle garde garage-punk-surf tentera de faire entendre sa voix: les besogneux bretons de Craftmen Club, les efficaces Cavaliers ainsi que les très jeunes Sheraff et Molly’s.

Dans un tout autre style, premier soir d’un festival noise/screamo au Chiquito (26 rue de Menilmontant) avec Eva01, ASTRO, Edison Post et le jazz-punk de Kitsch & Terreur. Dès 18h.

Enfin encore dans un autre genre, soirée harsh-noise au Zorba (137 rue du Faubourg du Temple) avec Fred Nipi et Company Fuck.

DIMANCHE 14

Les vétérans hardcore italiens de Raw Power s’époumoneront au Batofar avec Scheisse Minelli, Horrorshow Destruction et Clarence Boddicker. Dès 19h.

A signaler également la deuxième soirée du festival screamo au Chiquito avec Sugartown Cabaret, Madame de Montespan et Every Second Week. Dès 18h.

Agenda de la semaine du 01/01/07

MERCREDI 3

La nouvelle année commence fort avec deux concerts prometteurs.

D’abord le retour du fantasque one-mand-band messin Feeling of Love qui jouera en compagnie des non moins déjantés Cheb Samir & The Black Souls of Leviathan. En somme voilà la fine fleur de la Grande Triple Alliance de l’Est, conglomérat hygiénique de groupes et artistes secoués du chapeau. Le tout se déroulera au Chiquito, 26 rue de Menilmontant.

A signaler également le concert des trop rares suisses de Roy & The Devil’s Motorcycle, excellent groupe garage-blues-psyché, en activité depuis quinze ans et un des secrets les mieux gardés du très bon label Voodoo Rhythm. Concert au Klub, 14 rue Saint-Denis.

JEUDI 4

Un programme bien déviant à la Flèche d’Or avec les inclassables hongrois d’Agaskodo Teliverek (photo ci-dessus) qui joueront aux côtés des lillois de Cercueil, des étincelants Lawrence Wasser et de Kiss Kiss Bang Bang dont je ne sais rien.

SAMEDI 6

Soirée Shoboshobo à la Générale (12 rue du Général Lasalle) avec les blips technoïdes des américains de Eats Tapes, les turbulents belges d’Hardline Elephants, les bikers pas contents de Mec ou encore la disco kasher de DRK et les vidéos de Nate Boyce. Bref, ça risque de partir dans tous les sens, dès 21h.

Dans un autre style, une soirée folk/electronica de qualité à la Jarry (106-108 rue de la Jarry, Porte Bleue, 3ie etage droite à Vincennes, M° Porte de Vincennes) avec des artistes proches du net label Diks Qui Sautent: Gregaldur, Top Montagne, Kawaii et Snugtrio. Le tout à partir de 19h30.

Concert entre noise et hardcore à l’Espace B (16 rue Barbanegre) avec les italiens de Death of Anna Karina et les frenchies de Brume Retina, Sapritch et Looking for John G. A partir de 19h30.

%d blogueurs aiment cette page :