Archive | mars 2007

Agenda de la semaine du 26/03/07

LUNDI 26

Nouvelle soirée de Madame Macario à la Peña Feystare (32 Avenue Corentin Cariou) avec l’espiègle duo Le Club des Chats, le jazz punk des Louise Mitchels et le prog-expérimental des tchèques de Uz Jsme Doma.

Concerts screamo/noise à la Miroiterie (88 rue de Menilmontant) avec Petethepiratesquid, Shokei et le Massacre du client de 15h. A partir de 18h.

Enfin au Point Ephémère on pourra découvrir les nouveaux morceaux de l’étrange groupe prog-rock noise américain Trans Am.

MARDI 27

La pop déviante des new-yorkais de Get The People résonnera au Glazart après le folk soigné de Centenaire.

MERCREDI 28

Première soirée du festival indie-rock « Coco Modesto » au Batofar avec Maserati et Osinato, deux groupes post-rock américains, leurs compatriotes de Breezing Days Band et surtout L’Ocelle Mare, projet expérimental acoustique d’un ex Cheval de Frise.

Le groupe soul funk Sharon Jones & The Dap Kings sera lui au Trabendo.

Enfin soirée electro pop/rock à la Locomotive avec Ladytron, Pravda et The Penelope 5.

JEUDI 29

Au Batofar on pourra découvrir le nouveau duo noise lyonnais One Second Riot aux côtés de suédois de Je Ne Sais Quoi, des norvégiens de Rumble in Rhodos ou des parisiens de Jordan.

Le groupe punk pop anglais The Long Blondes sera au Trabendo avec en première partie Pravda.

Enfin à la Flèche d’Or, la soirée Loaded mettra en vedette Trost, échappée du groupe electro-punk berlinois Cobra Killer. En ouverture: Charles Baptiste, Eldia et Choice Dainties.

VENDREDI 30

Troisième soirée du festival « Coco Modesto », probablement la plus intéressante, avec à Mains d’Oeuvres une soirée noise/post-rock regroupant Passe Montagne, les excellents lyonnais de Ned ou encore les allemands de Condrescr.

Le label Close Up dévoile trois de ses artistes à la Librairie En Marge (92 rue JP Timbaud) à partir de 19h: les riot grrrls d’Iku, le one-man-band r’n’r Sheriff Perkins ou l’ovni Vieux Thorax.

Enfin soirée un peu foutraque à la Flèche d’Or avec les garageux de The Norvins et Love Bandits aux côtés de The Needs et Kiemsa.

SAMEDI 31

Oublié de la soul music – retraité depuis les années 70 et de retour depuis peu – le talentueux Howard Tate est en concert à l’Espace 93 de Clichy sous Bois (3 Place de l’Orangerie) dans le cadre de « Banlieues Bleues » avec en première partie un choeur de 50 enfants interprétant ses morceaux.

Autre revenant, plutôt acid-folk lui, l’anglais Simon Finn – dont le premier album remonte au début des années 70 – sera en concert aux Voûtes avec la canadienne Joolie Wood.

Programme bien solide pour la nouvelle soirée Barrocks avec deux bons groupes bordelais, Wild Bud et Bessies Forever, le one-man-band Sheriff Perkins et le rock fiftos des Pénibles. Au Picolo (58 rue Jules Vallès à St Ouen), à partir de 18h30. Signalons aussi pour une éventuelle fin de parcours r’n’r, la soirée Trash Commando à la Féline.

DIMANCHE 1er

Tout commence vers 16h30 au Saphir 21 (150 Boulevard de Charonne) avec le folk déviant des caennais de Gablé et leurs amis de Snug Trio et Gregaldur.

Soirée Kliton à La Générale (10 rue du Général Lasalle) avec deux groupes post-rock – Lebanon de Tel Aviv et les italiens d’Instrumental Quarter -, l’inclassable projet Naing Naing et les très intrigants amiénois Suce-Pendus. A découvrir!

Enfin concerts hardcore/punk/métal à l’Utopia à Montreuil (69 rue Robespierre) avec Aggra Makabra et les américains de Three Weeks Clean et Jesus Fucking Christ.

Agenda de la semaine du 19/03/07

LUNDI 19

Nouvelle édition des « Curieuses soirées de Madame Macario » à la Peña Feystare (32 avenue Corentin Cariou) avec en tête d’affiche le clash inattendu entre Andy Moore, guitariste du fameux groupe punk hollandais The Ex et DJ/Rupture, sorcier breakcore-dub américain. En ouverture on pourra découvrir NaingNaing l’étrange projet « concrete pop »/expérimental d’un ex-Heimat Los et Tear of a Doll et entre les deux les Cheveu qu’on ne présente plus ici…

Au Trianon, soirée folk aventureuse avec Sir Richard Bishop (photo) des Sun City Girls et Bonnie Prince Billy.

Signalons aussi à la Flèche d’Or le concert d’In Love, nouveau groupe blues formé par Hubert #06 et Guy Pop. Ils joueront en ouverture de Gush, Medi & The Medicine Show et Victoria Tibllin.

MARDI 20

La librairie/galerie En Marge organise une nouvelle soirée à la Flèche d’Or avec le duo indie-folk Lapin Machin (photo) ainsi que Tcharlz, Wilfried, The Do et Phoebe Killdeer.

MERCREDI 21

Rencontre déviante au sommet d’un parapet entre l’imprévisible Oso El Roto et Lustucrew, le groupe de son frérot Grandpamini. C’est en effet aux 9 Billards (179 rue St Maur) qu’ils débuteront leur tournée française. Egalement à l’affiche: Service et Total Peace.

Dans un tout autre style, deux soirées bien bruyantes en prévision en ce mercredi: l’une dès 18h à la Miroiterie (88 rue de Menilmontant) avec le grindcore-qui-déboite des ricains de Graf Orlock et en entrée Comadre et Warsaw was raw et l’autre à partir de 20h au Gambetta (104 rue de Bagnolet) avec le doom/stoner des anglais d’Obiat et en ouverture Fiend et 13 Zealots.

Enfin signalons aussi deux soirées punk/pop/garage: l’une à la Flèche d’Or avec les québecois de Malajube, les rennais de Bikini Machine mais aussi Sheraff et In The Club et l’autre au Klub (14 rue St Denis) avec les tourangeaux Johnny Boy qui seront accompagnés de Line Up et Vicious Klub.

JEUDI 22

Le duo impro constitué de Gino Robair (musicien américain qui a joué avec Tom Waits, Eugene Chadbourne, Anthony Braxton…) et David Fenech sera à la Librairie En Marge (92 rue Jean-Pierre Timbaud) dès 19h.

Porgramme folk de qualité au Divan du Monde avec This Melodramatic Sauna et The Patriotic Sunday.

VENDREDI 23

Concert noise au Saphir 21 (140 Boulevard de Charonne) avec les compos bien tendues de Basement (photo) mais aussi Uneven et Kimmo.

Le Renardo Crew organise une nouvelle surprise-party electrop-retro-dingo au Soleil de la Butte (32 rue Muller) à partir de 22h avec un live de Ben & Béné.

Soirée electro à partir de 22h l’OPA avec Neonbirds, Clearcom, Wang Lei et Nortec Collective.

Et grande soirée rock’n’roll/garage organisée par Born Bad au Navy Club (58 Boulevard de l’Hopital) avec le terrible duo bordelais The Magnetix et plein de DJs de 22h jusqu’à l’aube.

SAMEDI 24

Grosse soirée garage/punk/surf à la Générale (10 rue du Général Lasalle) avec pour un deuxième show parisien les fantastiques Magnetix, leurs comparses bordelais des Weakends ou encore le surf-dynamite des Cavaliers. Et, paraît-il, pas mal d’autres guests…

Jad Fair, chanteur-guitariste des Half Japanese est au Point Ephémère et ça rime. En première partie les Lapin Machin.

A la Miroiterie à partir de 19h: soirée hautement décibélique avec le post-hardcore de I Pilot Daemon et Ghost of a smile et le screamo de Plebeian Grandstand et Madame de Montespan.

DIMANCHE 25

Chris Bailey, leader des Saints, sera en spectacle au 9 Billards (179 rue St Maur) avec Butch Mc Koy en première partie. A partir de 18h.

Agenda de la semaine du 12/03/07

LUNDI 12

Madame Macario investit un nouveau lieu, la Peña Feystare (32 avenue Corentin Cariou), pour un concert qui rassemblera Joe Lally, bassiste des célèbres Fugazi, le solide trio free jazz punk italien Zu et les talentueux parisiens noise-pop de Kimmo. A partir de 20h.

Rock un peu mutant à tendance new wave ou electro au Klub avec Tue Pogo E64, Prexley?, Enob et Washing Machine.

Enfin à la Flèche d’Or, on pourra retrouver le garage-surf des Tu seras terriblement gentille, le nouveau groupe de Laurent des Dogs – The Cinders -, Heartbreak Hotel ou encore Medi & The Medicine Show.

MARDI 13

Le brillant duo franco-japonais Jacklean Kikuko (photo) remonte sur scène à la Générale (10 rue du Général Lassalle) en ouverture des infatigables Cheveu (brillants aussi après un bon shampoing).

Zakarya, groupe français signé sur Tzadik sera en concert à la Dynamo de Banlieues Bleues (9 rue Gabrielle Josserand à Pantin) avec Ceramic Dog le nouveau groupe free jazz punk de Marc Ribot.

Enfin pour du gros punk’n’roll qui tache, rendez-vous au Nouveau Casino avec les revenants américains Supersuckers et les nantais de Hell’s Crack.

MERCREDI 14

L’excellent groupe hip-hop Dalëk, sombre et oppressant, s’associe le temps d’une tournée à Picore du collectif dub/electro lyonnais Jarring Effects. Ils seront en concert au Nouveau Casino à partir de 19h30.

Les non moins recommandables Bosom Divine ouvriront la soirée à la Flèche d’Or avec leur rock’n’roll enflammé. Suivront les rennais Dominic Sonic et Bikini Machine et les parisiens de Neïmo.

Enfin soirée new wave/post-punk au Triptyque avec Darmstadt, Viande Petröle et My Sister Klaus.

JEUDI 15

Les Viande Petröle remettent ça, cette fois en ouverture de Frustration à la Java.

Soirée fourre-tout à la Flèche d’Or avec des groupes aussi divers que Sheetah & Les Weismuller, Go Go Prophecy, Signal Electrique ou Plateau Repas.

Soirée punk à La Régence (8 rue Baillet) avec The Radiations, The Marshmallow Dykes et The Norvins.

Début du festival « Présences électronique » avec – après le fameux « poème électronique » de Varese – la « techno d’avant-garde » de Mimetic, les ondulations sonores minimalistes de Sogar ou encore d’anciens colloborateurs de Björk comme le duo américain Matmos et Hector Zazou accompagné entre autres de Lone Kent et Nils Peter Molvaër. Tout cela se déroule dans le salle Olivier Messiaen de la Maison de Radio France et l’entrée est gratuite « dans la limite des places dispos ». Renseignements et détails sur ce site. On pourra y voir entre vendredi et dimanche des artistes comme Mouse on Mars, The Books, Scanner ou le fameux Blixa Bargeld.

Programme electronica/expérimental à l’OPA avec 2 Kilos & More – groupe fondé par le créateur du fanzine 18 Jardins – Ultra Milkmaids et Suis Bomba.

Dans un style a priori pas trop éloigné le groupe Herzgewächst sera à la librairie En Marge dès 19h30.

Enfin deux soirées DJs: l’une à la Planète Mars avec El Chuchulero et votre serviteur et l’autre à la Féline avec Messieurs Jean & Olivier.

SAMEDI 17

Le groupe garage/surf belge Mighty Gordinis sera en concert à la Féline. Les DJs du crew Born Bad enchaîneront par la suite.

Concert math rock/noise au Batofar avec les américains de Make Believe et Pit er Pat, les espagnols de Picore et les potevins d’Epileptic.

Soirée folk/electro pop à la Maroquinerie avec Los Chicros et Konki Duet.

DIMANCHE 18

Après-midi Barrocks au Café des Sports (94 rue de Menilmontant) à partir de 15h avec Plastic Guns, CCPN et Euroshima.

Agenda de la semaine du 05/03/07

LUNDI 5

A la Miroiterie on pourra découvrir le post-hardcore lourd et envoûtant des tchèques de LVMEN, le duo bricolo-metal parisien Spleen VS Ideal et le noise-core des Beckfords. A partir de 18h.

MARDI 6

Programme bien déviant aux Instants Chavirés avec le psych-folk hypnotique des Warmer Milks du Kentucky et le free punk tribal et mystérieux des excentriques Raccoo-oo-oon.

JEUDI 8

L’ami Baldo, artiste complet, expose quelques unes de ses oeuvres à la Féline (6 rue Victor Letalle). Vernissage en musique avec les DJs du Trash Commando et JB Wizzz. A partir de 20h.

Concerts folk classes au Gambetta (104 rue de Bagnolet) avec les Top Montagne, Snug Trio, Anabel’s Poppy Day et Alice & Gregaldur.

Au Batofar l’electro-folk des américains de Uzi & Ari devraient parler aux fans des Notwist. En ouverture le post-rock de All Angels Gone et la pop lo-fi de My Bees Garden. A partir de 19h.

VENDREDI 9

Le duo poético-pastoral Winter Family, né à Jaffa et signé sur Sub Rosa, est en concert à l’Eglise Sainte-Elisabeth de Hongrie (195 rue du Temple) à partir de 21h.

L’asso de concerts Arrache-toi-oeil expose ses belles affiches sérigraphiées au magasin Born Bad (17 rue Keller) à partir de 19h.

Enfin deux concerts de jeunes groupes garage/pop: un au Bus Palladium dans lequel on retrouvera notamment les suisses des Mondrians (photo) – ainsi que les Parisians et Eldia – et un autre au Triptyque avec Milk, Cognacq Jays et Violett.

SAMEDI 10

Le sauvage one-man-band rennais du Mr Bonz sera en show à la Féline suivi par un set DJ de Marc Born Bad. A partir de 21h.

Concert folk-rock au Saphir 21 (140 Boulevard de Charonne) avec l’américain Erin Tobey, le lyonnais François Virot et les parisiens de Little Red Lauter. A partir de 17h.

Le mexicain Murcof dont la musique joue sur la frontière entre electronique et contemporain sera en spectacle à la Géode (23 Avenue Corentin Cariou).

Enfin le collectif bruxellois Pop Zero, emmené par DJ Stel-R, retournera l’OPA (9 rue Biscornet) à partir de minuit.

DIMANCHE 11

Les terribles Plastobeton  ayant annulé, c’est le one-noman-band Feeling of Love qui jouera au Gambetta Lounge (104 rue de Bagnolet) avec en première partie le nouveau duo cocoricoco core strasbourgeois The Dreams. Allez, concert de la semaine et posters dédicacés de Michael Jordan pour tout le monde. A partir de 20h.

%d blogueurs aiment cette page :