Agenda de la semaine du 26/03/07

LUNDI 26

Nouvelle soirée de Madame Macario à la Peña Feystare (32 Avenue Corentin Cariou) avec l’espiègle duo Le Club des Chats, le jazz punk des Louise Mitchels et le prog-expérimental des tchèques de Uz Jsme Doma.

Concerts screamo/noise à la Miroiterie (88 rue de Menilmontant) avec Petethepiratesquid, Shokei et le Massacre du client de 15h. A partir de 18h.

Enfin au Point Ephémère on pourra découvrir les nouveaux morceaux de l’étrange groupe prog-rock noise américain Trans Am.

MARDI 27

La pop déviante des new-yorkais de Get The People résonnera au Glazart après le folk soigné de Centenaire.

MERCREDI 28

Première soirée du festival indie-rock « Coco Modesto » au Batofar avec Maserati et Osinato, deux groupes post-rock américains, leurs compatriotes de Breezing Days Band et surtout L’Ocelle Mare, projet expérimental acoustique d’un ex Cheval de Frise.

Le groupe soul funk Sharon Jones & The Dap Kings sera lui au Trabendo.

Enfin soirée electro pop/rock à la Locomotive avec Ladytron, Pravda et The Penelope 5.

JEUDI 29

Au Batofar on pourra découvrir le nouveau duo noise lyonnais One Second Riot aux côtés de suédois de Je Ne Sais Quoi, des norvégiens de Rumble in Rhodos ou des parisiens de Jordan.

Le groupe punk pop anglais The Long Blondes sera au Trabendo avec en première partie Pravda.

Enfin à la Flèche d’Or, la soirée Loaded mettra en vedette Trost, échappée du groupe electro-punk berlinois Cobra Killer. En ouverture: Charles Baptiste, Eldia et Choice Dainties.

VENDREDI 30

Troisième soirée du festival « Coco Modesto », probablement la plus intéressante, avec à Mains d’Oeuvres une soirée noise/post-rock regroupant Passe Montagne, les excellents lyonnais de Ned ou encore les allemands de Condrescr.

Le label Close Up dévoile trois de ses artistes à la Librairie En Marge (92 rue JP Timbaud) à partir de 19h: les riot grrrls d’Iku, le one-man-band r’n’r Sheriff Perkins ou l’ovni Vieux Thorax.

Enfin soirée un peu foutraque à la Flèche d’Or avec les garageux de The Norvins et Love Bandits aux côtés de The Needs et Kiemsa.

SAMEDI 31

Oublié de la soul music – retraité depuis les années 70 et de retour depuis peu – le talentueux Howard Tate est en concert à l’Espace 93 de Clichy sous Bois (3 Place de l’Orangerie) dans le cadre de « Banlieues Bleues » avec en première partie un choeur de 50 enfants interprétant ses morceaux.

Autre revenant, plutôt acid-folk lui, l’anglais Simon Finn – dont le premier album remonte au début des années 70 – sera en concert aux Voûtes avec la canadienne Joolie Wood.

Programme bien solide pour la nouvelle soirée Barrocks avec deux bons groupes bordelais, Wild Bud et Bessies Forever, le one-man-band Sheriff Perkins et le rock fiftos des Pénibles. Au Picolo (58 rue Jules Vallès à St Ouen), à partir de 18h30. Signalons aussi pour une éventuelle fin de parcours r’n’r, la soirée Trash Commando à la Féline.

DIMANCHE 1er

Tout commence vers 16h30 au Saphir 21 (150 Boulevard de Charonne) avec le folk déviant des caennais de Gablé et leurs amis de Snug Trio et Gregaldur.

Soirée Kliton à La Générale (10 rue du Général Lasalle) avec deux groupes post-rock – Lebanon de Tel Aviv et les italiens d’Instrumental Quarter -, l’inclassable projet Naing Naing et les très intrigants amiénois Suce-Pendus. A découvrir!

Enfin concerts hardcore/punk/métal à l’Utopia à Montreuil (69 rue Robespierre) avec Aggra Makabra et les américains de Three Weeks Clean et Jesus Fucking Christ.

%d blogueurs aiment cette page :