Agenda de la semaine du 23/04/07

LUNDI 23

Les incendiaires Wolf Eyes (photo) et leur indus-noise cataclysmique seront aux Instants Chavirés avec les expérimentations bruitistes de Fred Nipi en première partie.

Soirée chargée à la Générale où l’on pourra voir et entendre le nouveau one-man-band Mushroom Fireball, les enthousiastes Pussy Patrol, le garage punk de Johnny OneFinger, le punk/hc de Warsaw was raw, le jazz-punk des Louise Mitchels et les punk suédois de Disconvenience. A partir de 19h.

MARDI 24

Nouvelle édition du Festival Bancal à la Générale avec une excellente affiche réunissant les américains de Death Sentence Panda (de la clique allumée des Crack War et autres XBXRX), les ludiques et talentueux Dragibus, le rock-croquette sautillant du Club des Chats ou encore le fantasque Oso El Roto.

A signaler également, au Glazart, le concert garage-surf des Tu seras terriblement gentille qui seront précédées par le groupe noise-metal Puanteur Crack. Les anglais punk-pop de Help She Can’t Swim seront eux au Showcase (réservation nécessaire) avec Hey Gravity et The Immediate.

MERCREDI 25

Alan Vega, célèbre moitié de l’incontournable duo new-yorkais Suicide, est de retour à Paris pour un concert à la Locomotive.

Première journée du nouveau festival pluridisciplinaire « We want rock’n’roll » avec au Labo (29 rue des Récollets) dès 19h30 l’écrivain Douglas Cowie (photo) accompagné par deux musiciens du remarqué groupe noise-core amiénois Headwar.

Enfin les rockers belges de l’Experimental Tropic Blues Band seront au Klub avec le groupe rockabilly The Atomics en ouverture.

JEUDI 26

Ari Up et ses Slits (photo) seront à la Maroquinerie avec les jeunes anglais de 586, l’excentrique Ebony Bones ou encore Les Bunnies.

Expérimentateur hors-pair Jean-François Pauvros sera lui au Labo (29 rue des Récollets) pour accompagner l’écrivain Charles Pennequin (photo).

Enfin le niçois Hubert #06 emmenera son delta-blues sur les rives de la Féline.

VENDREDI 27

Attention, attention. Grosse soirée au bar Chez Zak (3 rue Victor Letalle, M° Menilmontant) où toute la frétillante équipe du « Crudités Radio Show » poussera des disques pour une mémorable soirée DJs (ambiance soul-makossa-hiphop-garagepunkrock’n’roll-exotica lounge). De nombreuses surprises sont à prévoir: un live évènementiel surprise, un « chenille dance contest », un concours de petite restauration d’entreprise, etc. Venez en nombre, plein de guests prestigieux seront là. Entrée libre. Arrivée suggérée à 21h01.

…Ou un peu plus tard si vous vous rendez au concert Ali_Fib à la librairie Monte-en-l’air où se produira le guitariste portugais Manuel Mota.

A signaler également en ce vendredi: les anglaises charmeuses d’Electrelane à la Cigale avec la bordelaise Tender Forever en première partie. Et au Labo (29 rue des Récollets), une soirée entre danse contemporaine et musique electro avec Fred Bigot (aka Electronicat), Sylvain Prunenec et Mark Lewis Tompkins.

SAMEDI 28

Le Vilain Chien, en pleine forme ces temps-ci, vous invite en aboyant à un concert de déviances diverses et variées au Saphir 21 (140 Boulevard de Charonne) à partir de 16h30. Au programme le duo genèvois La Croquette, le dijonnais Ton Ami, le très mysterious Bounar ou encore Projet Piscine, Karaocake, Zaraz Wam Zagram et Cafard Carré.

Fans ou nostalgiques du revival garage-rock 80s seront assurément au Picolo (58 rue Jules Vallès à St Ouen) où les américains The Morlocks feront leur retour scénique dans le cadre d’une nouvelle soirée Barrocks. Les italiens psych-rock de Tito & The Brainsuckers sont aussi à l’affiche tout comme les parisiennes des Punaises.

Autre « gros morceau » garage-rock du soir, les fameux tourangeaux de Bee Dee Kay & The Rollercoaster feront eux danser le Nouveau Casino. Egalement prévus: un concert du batteur-dynamite lyonnais Duracell et un des anglais de Rat:att:agg. A partir de 19h30.

Soirée noise-rock/free jazz à la Miroiterie (88 rue de Menilmontant) avec les italiens de GI Joe et Jooklo Duo et les activistes montpelliérains de Marvin.

Les fans de stoner rock seront eux au Gambetta (104 rue de Bagnolet) où Acid King – qui a fait les beaux jours du label Man’s Ruin il y a quelques années – jouera aux côtés de Black Cobra et Blutch.

Enfin signalons également la soirée DJs du jeune Topper Harley et de ses comparses aux 9 Billards pour ceux qui n’ont pas envie de « musique live ».

DIMANCHE 29

Et puis, on ne le présente plus: Jean-Louis Costes sera au Klub avec Lisa Prout. Point Barre. Confiance?

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :