Agenda de la semaine du 30/04/07

LUNDI 30

Les vétérans de Warum Joe sont au Klub pour une soirée qui s’étendra jusque tard dans la nuit.

Les très posés Red Sparowes sont eux au Nouveau Casino.

MARDI 1er

Actifs depuis une quinzaine d’années, le groupe rock expérimental Sister Iodine est en concert à la Générale avec Helicoptère Sanglante en première partie.

Le turbulent groupe punk rock orléanais Jacky Shane & The Bavarians fait son dernier concert au Batofar en première partie des suédois The Groovies et High Heeled Honeys. A partir de 18h.

Duel de one-man-bands garage rock à la Féline entre le parisien Sheriff Perkins et le brésilien Chucrobilly.

Enfin soirée punk/pop à la Java avec Smash et Sheraff.

MERCREDI 2

« Deep Drone Noise » au programme à la Galerie Immanence (21 rue du Maine) avec Kasper Toeplitz (photo) et Philippe Simon mais également une performance de Mattin (Billy Bao).

Soirée japonaise pointue et probablement suprenante au Point Ephémère avec le numéro de pantomine synchronisé de Kishino You Ichi, les crooners parodiques de Gira Gira Knights ou encore la performance poilue de Jon The Dog. Toutes les infos sur cette soirée sont par là.

JEUDI 3

Début du très recommandable festival annuel Sonic Protest à la Générale avec le fameux No Neck Blues Band (photo), ainsi que les stars electro-acoustiques Quintet Avant et le doom-eiffel de LSD Mossel.

Autre possibilité en ce jeudi: se rouler les os au Triptyque avec James Chance.

VENDREDI 4

Aux Instants Chavirés on ne loupera pas le trop rare groupe noise-rock déviant Billy Bao qui jouera aux côtés de Chocolat Billy, Subtle Turnhips, Les Cheveaux de Düsseldorf ou encore le duo noise norvégien Jazzkammer. Une soirée Sonic Protest bien sûr.

A La Flèche d’Or, d’aucuns pourront découvrir le garage rock/yéyé des québecois de Breastfeeders (photo), pas réellement convaincant sur disque mais beaucoup plus sur scène. Ils joueront notamment avec les américains de Barr, étrange projet à moitié spoken-word et trois groupes anglais dont je ne sais rien (The Romance, The Lurios et The Michelles, un peu trop de The à mon goût).

Le franco-berlinois Electronicat fera lui son show à la Féline avec Miss Le Bomb.

Enfin soirée punk-crust/hc avec les espagnols de Total Lickers et surtout les rouennais de Youssouf Today à la Miroiterie, à partir de 19h.

SAMEDI 5

Sonic Protest se poursuit à Mains D’Oeuvres avec un programme très chargé dès 15h30. On pourra ainsi découvrir Bayal – projet annexe d’un membre du Nihilist Spasm Band -, les expérimentations d’Alexandre Bellenger, Carlos Giffoni ou Tetuzi Akiyama, les duels décibéliques de Hive Mind et Trencher, le renouveau psychédélique d’Astral Social Club (photo) ou encore le respecté et attendu trio Brötzmann/Pliakas/Vertmüller.

A la Péniche Alternat on retrouvera les américains de Barr, leurs compatriotes de Jai Alai Savant mais aussi les parisiens de Kitsch & Terreur et Sons of Frida. A partir de 19h.

Enfin ambiance slow-core au Café de la Danse avec Low et Death Vessel.

DIMANCHE 6

Dernière journée du festival Sonic Protest avec l’excentrique hollandais Harry Merry (photo), les vibrations bruitistes de Stormvarx, le duo anglais Bohman/Sharpley, la poésie sonore de Charles Pennequin, la doom-wave d’Ovo, le goulash-core de Digep, l’effrayante performance de Justice Yeldham, le psyché-noise des terribles Yellow Swans et comme tous les soirs du festival les tours de pistes des Chevaux de Düsseldorf (pas si allemands que ça). A partir de 15h30.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :