Agenda de la semaine du 11/02/08

LUNDI 11

Soirée noise/post punk prometteuse au Klub (14 rue St Denis) avec les allemands de Don Vito et les frenchies de Use Of Procedure et Schoolbusdriver en ouverture.(21h, 6E).

Madame Macario propose une soirée frappadingue, entre concrete pop et jazz punk hystérique, à la Mécanique Ondulatoire avec Naing Naing, Stanley Kubi et Mr Le Directeur.(19h, 3E).

Signalons aussi la soirée grindcore à la Miroiterie (88 rue de Menilmontant) avec les anglais de Police Bastard mais aussi Desecrator et Hate Fucking Bastards.(19h, 5E).

Enfin dans un registre beaucoup plus calme l’anglais Jodi Cave, entre « électroacoustique et electronica minimale », est en concert à la Cave Saint Sauveur (31 rue Saint Sauveur).(20h30, 8E, réservation obligatoire car places limitées).

MARDI 12

Le fameux groupe garage punk bordelais The Magnetix est en concert à St Denis à l’Ecran (Place du Caquet) dans le cadre du festival cinéma « Combat Rock« . Le film « Violent Days » de Lucile Chaufour sera d’ailleurs projeté durant la soirée.(20h30, 7E).

L’autre bordelais du soir, nettement plus pop, c’est Kim qui est en concert au Pop In (105 Rue Amelot).(21h, gratuit).

Mendelson dévoilera sa pop noire au Divan du Monde avec le « folktronica » de l’anglaise Serafina Steer.(20h, 11,70E).

Au Truskel (12 rue Feydeau) on pourra découvrir le groupe glam folk rock new-yorkais Beaut avec le duo pop Galaxy Birthday.(20h, gratuit).

Dans un tout autre style les revenants grindcore américains de Brutal Truth sont à la Loco avec Blockheads et Sublime Cadaveric Decomposition. Tout un programme…(19h30, 18E).

Soirée entre hip-hop/blues et funk à la Maroquinerie avec Buck 65 et The Sweet Vandals.(20h, 19,80E).

Signalons enfin dans des registres plutôt folk/post rock les concerts Kaki King au Nouveau Casino (19h30, 22E) et All Angels Gone à l’OPA (9 rue Biscornet) (21h, gratuit).

MERCREDI 13

Soirée garage rock & soul punk à la Maroquinerie avec les californiens The Willowz et Bob & Lisa (des Bellrays).(19h30, 19,80E).

JEUDI 14

Au Nouveau Casino on pourra découvrir l’argentin Ramiro Musotto, argentin passionné de musiques brésiliennes qui mélange allégrement instruments traditionnels et sonorités urbaines.(19h30, 14,70E).

Signalons aussi la soirée punk/hardcore à la Miroiterie avec les américains de Monster Squad et les parisiens de Spermicide et The Dregs en première partie.(19h, 5E).

VENDREDI 15

Après un concert parait-il fameux il y a un peu plus d’un an à Paris, Pere Ubu (ou plutôt David Thomas et ses nouveaux accolytes) est de retour avec cette fois ci un concert au Théâtre Romain Rolland à Villejuif. Les australiens de Dirty Three sont en ouverture.(20h30, 13/22,50E).

Autre gros morceau du soir: Earth au Nouveau Casino. D’envoutant drones minimalistes sont à prévoir et les premières parties de luxe seront assurées par KTL et Sir Richard Bishop (de Sun City Girls).(19h, 17,70E).

N’oublions pas non plus les garage-rockers de Blutt qui continuent de fêter la sortie de leur nouveau album avec un concert à la Blanchisserie (24 rue d’Aguesseau à Boulogne Billancourt) en compagnie des très cinématographiques Radio Mentale.(21h, 4E).

Soirée drum’n’bass/grindcore/exp bien barrée à la Péniche Alternat (Quai de Bercy) avec Médéric Collignon, Chlorgeschlecht, I:Gor, Fridakore/Weissbrot, Frank Zapagogo et Psoas.(21h30, 10E).

Beau programme aussi, entre folk, blues et country, à la Maroquinerie où se produiront Vic Chesnutt, Ramsay Midwood et Liam Carey.(19h30, 18E).

Monade, le groupe pop de Laetitia Sadier (Stereolab) sera lui au Divan du Monde.(19h, 12E).

Signalons enfin le retour des jeunes garage-rockers suisses The Mondrians à la Flèche d’Or.(20h, gratuit).

SAMEDI 16

Electro et expérimental au programme dans le Kiosque Electronique au Plateau (Place Hannah Arendt) où se succèderont aujourd’hui Dokidoki, KingQ4 et Falseparklocation.(16h,gratuit).

Belle soirée free noise/post punk à la Miroiterie (88 rue de Menilmontant) où l’asso GTOK?GTKO! invite Basement, Death To Pigs, The Rubiks, Toddi Wellman et Hallux Valgus soit quelques grosses pointures hexagonales du genre.(17h, 6E).

Soirée de soutien au magazine Target à la Mécanique Ondulatoire avec des concerts de Four Slicks et The Transistors ainsi que moult DJs.(20h, 5E).

Programme plutôt punk rock aussi au Zorba (137 rue du Faubourg du Temple) où se retrouveront les groupes parisiens Savon Tranchand, Iku, Louis Lingg & The Bombs et Enob.(19h30, gratuit).

On me signale aussi un nouveau concert folk des infatigables Top Montagne et Snugtrio au Bon Accueil (64 rue Alexandre Dumas).(20h, prix libre).

Les louistics du Renardo Crew s’installent eux pour un soir au Buveur de Lune (50 rue Léon Frot) pour une soirée « Riff & Scratch ».(20h, 5E).

Ambiance plutôt electro/hip-hop à la Flèche d’Or où se produira le montréalais Ghislain Poirier. Ego 6 est aussi à l’affiche.(20h, gratuit).

Enfin n’oublions pas le début du festival No Placard à la Ménagerie de Verre (12/14 rue Lèchevin), un nouveau type de festival dérivé du « headphone festival » Le Placard et dont je vous laisse découvrir le concept et le programme (qui dure 24h) sur ce site.

DIMANCHE 17

Pour terminer la semaine vous aurez le choix entre le concert du groupe power pop de Detroit The Singles à la Féline (20h, gratuit) et ceux plutôt punk/psyché zarbi de Trottel, Les Louise Mitchels et Plastic Guns au CICP (17h, 5E).

Et si vous préférez terminer par une soirée DJ de haut vol, ne manquez pas la deuxième édition de « Rayon Frais » avec 2Mo et Black Lagoya au Baron Samedi (12 rue des Goncourt).(18h30, gratuit).

%d blogueurs aiment cette page :