Agenda de la semaine du 07/04/08

LUNDI 7

King Louie, héros rock’n’roll de la Nouvelle Orléans est à la Mécanique Ondulatoire (8 Passage Thiéré) avec son one-man-band et son nouveau groupe le Black Rose band.(20h30, 6E).

Un peu plus loin et en provenance d’Arizona, l’infatigable one-mand-band Bob Log III fera du bruit à la Maroquinerie avec White Denim en ouverture.(20h, 15,70E).

La délicate chanteuse folk américaine Simone White est à la Flèche d’Or avec le groupe electro-pop anglais Battant.(20h, gratuit).

Enfin signalons aussi le groupe pop anglais Hatcham Social au Batofar (19h, 10E) et les danois electro-folk d’Efterklang au Point Ephémère (20h30, 15,70E).

MARDI 8

Rock « déjanté » et electro-pop au Point Ephémère avec Clara Clara et Ben & Bené.(20h, 10E).

Beau programme pop au Motel (8 Passage Josset) où sont programmés Ourouni et Michael Wookey.(20h30, gratuit).

Le groupe electro-pop new-yorkais Aluminum Babe est à la Mécanique Ondulatoire avec Jukebox Club et Stereolive.(20h30, 7E).

Soirée indie/post-hardcore au Palais Bar (39 rue des Petites Ecuries) avec Apes did ensemble, Second Knife et We all fall.(20h, gratuit).

MERCREDI 9

Les recommandables Tornado et leur country folk des grands espaces sont en concert à la Loge Théâtre (9 rue de la Bruyère).(20h30, 6E).

Les Jim Murple Memorial vous convient à un nouveau bal « rhythm’n’blues jamaïcain » à la Java.(20h, 18E).

Le groupe indie-pop bordelais Adam Kesher fêter la sortie de son premier album avec un concert à la Mécanique Ondulatoire.(20h30, 6E).

Enfin reggae reggae à l’Elysée Montmartre avec les vétérans Israel Vibration et The Congos.(19h, 24,20E).

JEUDI 10

Le fantasque Oso El Roto – en plein dans une tournée d’appartements (« Osothon ») destinée à financer une prochaine tournée sud-américaine – fait une escale à la Miroiterie (88 rue de Menilmontant).(20h, prix libre).

Le groupe « pop onirique » anglais Paris Motel est en concert au à la Maroquinerie. Simone White, de nouveau en ville, est en ouverture.(19h30, 16,70E).

Le net label « les diks qui sautent » organise au 96 (96 Boulevard de Charonne) un nouveau concert avec les groupes pop/folk lofi Top Montagne et Snugtrio.(20h, prix libre).

Metal Urbain – ou du moins le groupe qui a ce nom aujourd’hui – est en concert à la Mécanique Ondulatoire avec Malaparts en première partie.(20h30, 7E).

Enfin soirée electro au Nouveau Casino avec Danger, Nil et Genjini.(minuit, 8E).

VENDREDI 11

Les Black Lips, toujours un des meilleurs groupes garage punk du moment, sont en concert à la Maroquinerie avec en premières parties de luxe Cheveu et The Weakends.(19h30, 18E).

Pas bien loin ce sera le premier concert de Free From Desire – groupe formé par des ex-Ta Mère et Pussy Patrol – Chez Zak (3 rue Victor Letalle) avec Johnny One Finger.(20h30, gratuit).

En face à la Féline (6 rue Victor Letalle): concert des stéphanois de Lux Mental Hospital suivi d’une soirée DJs avec les membres du groupe punk rock Fix It qui fêtent la sortie de leur premier disque.(20h, gratuit).

Toujours dans le même quartier, à la Bellevilloise (19 rue Boyer) pour être précis: concerts folk et pop avec Peter & The Wolf et Michael Wookey.(20h, gratuit).

Et puis soirée hardcore/noise à la Miroiterie (88 rue de Menilmontant) avec Crossing the Rubicon, Negative Mental Attitude, ASTRO, Quartier Rouge et Creaky Bed.(18h, 5E).

Le groupe post-punk Charles De Goal est en concert à la Mécanique Ondulatoire avec Hot Dog Addict.(20h, 7E).

On me signale aussi une prometteuse soirée experimental/electronique Chez Leoz (9 rue Pache) avec Jason Lescalleet et Small Cruel Party.(20h, prix libre).

Les groupes electro/rock This Is Pop et Ben & Béné seront en concert à Glazart dans le cadre du festival « Periph 2058 ».(22h, 10E).

Enfin toujours pour les amateurs d’electro Mount Sims est à la Flèche d’Or.(minuit, gratuit).

SAMEDI 12

Beau programme punk rock/garage au Picolo où joueront les Carbonas – originaires d’Atlanta comme les Black Lips et signés sur Goner – ainsi que l’énergique duo australien Digger & The Pussycats et les rochelais de Pneumonias.(19h, 8E).

Garage aussi mais un peu plus 60s à la Mécanique où se reformeront les Dragueurs de Jon Von. La soirée se poursuivra avec plusieurs DJs.(21h30, gratuit).

Dans un tout autre style une bonne soirée breakcore en vue au Zorba avec notamment les espagnols d’Autopsy Protocol mais aussi Jere et Ripit.(20h30, 2E).

Les fameuses berlinoises electro-punk de Cobra Killer sont à l’affiche de la nouvelle soirée « Scandale » au Batofar.(23h, 13,70E).

Barry Adamson (ex Magazine et Bad Seeds) est en concert au Nouveau Casino.(20h, 26,40E).

DIMANCHE 13

Le groupe The Last Poets – précurseurs du rap comme vous savez – fêteront les 40 ans de leur formation lors d’un concert à l’Espace Fraternité à Aubervilliers (12 rue de la Gare).(20h30, 20E).

L’asso Barrocks organise une fin d’après-midi entre garage et indus-punk à la Méditerranée (167 boulevard de la Villette) avec les groupes The Openers, Lux Mental Hospital et Grzzzz.(17h, 5E).

Soirée hardcore/punk au Rocher (50 rue Avaulée) à Malakoff avec les rennais de Collaps Machine ainsi que Negative Mental Attitude et Fat Beavers. A partir de 19h.

On me signale aussi une fin d’après-midi harsh noise/dada psych au Monte en l’Air (6 rue des Panoyaux) avec les anglais de PARTWILDHORSESMANEONBOTHSIDES, parisiens de Cobra Matal et Zaraz Wam Zagram.(17h30, prix libre).

Les jeunes suisses garage-pop de Choo Choo seront eux en concert Chez Zak (3 rue Victor Letalle).(18h, gratuit).

Soirée post-rock/screamo au Batofar avec les américains de This will destroy you et en ouverture General Lee et Le pré où je suis mort.(19h30, 13E).

Enfin DeVotchKa, entre rock et musiques folkloriques, est en concert au Café de la Danse.(20h, 22E).

%d blogueurs aiment cette page :