Agenda de la semaine du 08/12/08

LUNDI 8


Le groupe néo-psychédélique texan The Black Angels, backing-band de Roky Erickson ces derniers temps et un peu surestimé, est en concert à l’Elysée Montmartre.(19h, 22E).

Le virtuose des 12 cordes, James Blackshaw est en concert à Mains d’Oeuvres avec Bérangère Maximin, signée sur le prestigieux label Tzadik.(20h, 12E).

Le duo français John & Jehn, émigré à Londres sur les traces de…, est en concert au Nouveau Casino. A ne pas manquer en première partie: le bluesman anglais Duke Garwood.(20h, 19,80E).

Enfin il faut le dire et le redire: Sonic Protest 2008, LE festival de l’année, c’est cette semaine.

MARDI 9


Le groupe post-metal américain Isis est à la Maroquinerie. Les anglais de Guapo sont en première partie.(20h, 23,10E).

Premier concert de Sonic Protest 2008 au Centre Culturel Suédois (11 rue Payenne) pour une soirée entre électronique fantomatique et drones inquiétants en compagnie de Carl Michael Von Hauswolff et Leif Elggren.(19h30, 5E).

Suédoise aussi mais beaucoup plus jeune, l’ artiste electro-pop Likke Li est à l’affiche au Trabendo.(19h30, 22E).

Enfin deux groupes montréalais plutôt indie-pop, Land Of Talk et Think about life, sont programmés à Mains d’Oeuvres.(20h, 12E).

MERCREDI 10


Grosse affiche aux Instants Chavirés à Montreuil, dans le cadre du Sonic Protest, avec la terreur anglaise Shit & Shine (deux basses, quatre batteries, du bruit), les interventions de Jean-Louis Costes et le magistral groupe suédois Skull Defekts (avec à la batterie Henrik Rylander, ex Union Carbide Productions).(20h, 12E).

Dans un tout autre style, beau programme aussi à la Mécanique Ondulatoire où se produit le jeune groupe country-pop The Goodnight Loving, originaire du Wisconsin. En première partie, et à découvrir aussi, les parisiens de The Continental Riot House.(20h30, 7E).

Les Cavaliers, le fameux groupe surf de Born Bad records, continuent de présenter leur premier album sorti récemment. Cette fois le concert est à l’International (5/7 rue Moret) avec le Reverend Tom Frost en ouverture.(21h, gratuit).

Le groupe indie post punk Abe Vigoda, issu de la jeune scène créée autour de la salle The Smell de Los Angeles (comme Mika Miko et autres No Age), est en concert au Point Ephémère avec Team Ghost.(20h, 10E).

Enfin le groupe indie-pop allemand The Notwist est de passage en ville pour un concert au Trabendo avec leurs compatriotes de Saroos.(19h30, 26,40E).

JEUDI 11


Le festival Sonic Protest se poursuit au Trabendo avec une affiche regroupant les déjantés Deerhoof mais aussi Parenthetical Girls, Dimension X et les parisiens de Stanley Kubi.(19h, 18E).

Soirée harsh noise sans concessions au Pixi Bar à Bagnolet (82 avenue de la République) avec Legless, Fraternity Gang Rape, Enidnalb Hymen Affect, Groping et Tourette.(20h, 4E).

Programme electro-expérimental à la Mécanique Ondulatoire avec A&E, EDH et Video Love.(20h30, 5E).

Enfin soirée folk plutôt prometteuse au Point Ephémère avec Thee Stranded Horse et Matt Elliott.(20h, 12E).

VENDREDI 12


Le rouleau compresseur noise suédois Brainbombs est de passage en ville pour la première et peut-être la dernière fois grâce au festival Sonic Protest. Leur  venue s’accompagne d’un plateau deluxe regroupant Catalogue (le groupe avant-gardiste de Jac Berrocal), France et Fred Nipi.(19h, 18E).

Le talentueux Jason Edwards joue à la Flèche d’Or (et bientôt au MoFo).(20h, gratuit).

Enfin Arch Woodman est à la Miroiterie (88 rue de Ménilmontant).(20h, prix inconnu).

SAMEDI 13


Je vous recommande un petit tour vers la Maison des Métallos (94 rue Jean Pierre Timbaud) pour un goûter Sonic Protest en compagnie des Reines d’Angleterre (le poète Ghédalia Tazartès accompagné d’El G et Jo du label tanzprocesz), Alvaro et Noël Akchoté.(16h, gratuit).

Ensuite vous pourrez éventuellement poursuivre au Point Ephémère où Sonic Protest invite Berg Sans Nipple, Die Goldenen Zitronen et les nouveaux groupes noise/psyché parisiens Ero Babaa et Salmigondis.(20h30, 13,70E).

Les Barrocks organisent au Picolo (58 rue Jules Vallès à St Ouen) une soirée dansante surf/rockab punk avec Les Arondes, Holy Holster et The Whip.(19h, 5E).

Originaire de Los Angeles et issu de la scène du club The Smell, tout comme Abe Vigoda qui jouait mercredi, le frétillant groupe post-punk/hc Mika Miko est à l’affiche à la Flèche d’Or.(20h, gratuit).

Garage-rock aussi à la Miroiterie (88 rue de Ménilmontant) où joueront Fury Furyzz, Whodunit et Vibromaniacs.(17h, 5E).

Programme breakcore foufou au Zorba (137 rue du faubourd du Temple) avec Noisekick, Zombieflesheater et Lord Skatolo.(20h, 4E).

Enfin dans la nuit, voilà l’electro wave de Glass Candy à la Java avec Mark Moore.(23h, 6E).

DIMANCHE 14


Dernier jour du festival Sonic Protest et ça plaisante pas au 104 (104 rue d’Aubervilliers), visez plutôt: les mystérieux et trop rares Ich Bin (indus-punk mythique) seront présents tout comme les messins d’A.H Kraken – de retour d’une tournée américaine – mais aussi Joëlle Léandre, Gol & Charles Hayward, Claus van Bebber et Michael Vorfeld, les rennais de France Sauvage ou encore le facétieux Charlie O.(16h, 20E).

Ah et puis les sudistes surfistes des Arondes enchaînent avec un deuxième concert parisiens, cette fois à la Féline.(20h, gratuit).

%d blogueurs aiment cette page :