Agenda de la semaine du 02/03

Lundi 2 mars

Un one man band excitant à la méca pour commencer la semaine : Shooting Spires (bassiste de parts and labor) qui dit convoquer les Boredoms et Silver Apples, on verra bien hein. Olympic et Cats On Trees ouvriront le bal (20h, 6$)

Le trio post-punk We are wolves vient quant à lui sur la scène du Point P, avec le folk rock des canadiens de Wintersleep (20h, 12$)

Si vous arrivez à passer rive gauche, le collectif Burstscratch (avec un Sunplexus) propose une performance sonore et cinématographique au studio Galande (20h30, 6$)

Les moustachus popeux de The Elderberries sont à la Boule noire (19h30, 15$)

Mardi 3 mars

Vraiment pas grand chose soir ce, chrais à votre place j’irais voir un flim de Jess Franco au chat noir plutôt. Parce que à part une affiche pop chargée au pop in’ : General purpose, Eleanor L.Vault, Cochise, Vince United (20h, free) et du Dick Annegarn à la Boule noire (19h30, 27,50$), y’a oualou. Faut être motivé.

Mercredi 4 mars

Un peu de froideur suédoise avec la pop autiste de Wildbirds & Peacedrums au Centre Culturel Suédois (19h30, 7$)

La Folk tranquille de The wedding soundtrack est une nouvelle fois au Pop’in, accompagnée d’Andréa Pop (20h,free)

Soirée plutot calme au Point P, ou les ballades folk de Barth, les melodies nostalgiques d’Arch Woodmann ouvreront le bal pour l’intriguant duo belge Soy un caballo (20h,12$)

Jeudi 5 mars

La disco satanique déglinguée des belges de duflan! duflan! est à la miroiterie avec la punk New-wave de leur compatriote Le Prince Harry (20h, 5$)

Musique improvisée de haute voltige aux Instants chavirés, avec deux duos : le percussioniste Seijiro Murayama / Stéphane Rives et Benjamin Duboc/ Pascal Battus (20h30, 12$)

Concert d’énervés à la Mécanique Ondulatoire, ou le hardcore furieux d’Actions Fall Short cotoie le punk-rock de  The Rabats (20h, 6$)

C’est le début du festival minimum à la Maroquinerie, avec la pop tranquille des mancuniens I Am Kloot , la folk gracieuse de Josephine Foster et les parisiens de Arlt. (19h30, 20$)

Les New-yorkais de School of seven Bells sont au Point P, avec Sh** browne en ouverture (20h, 15$)

Vendredi 6 mars

Putain ça y est on s’excite là!! Les excellents et maintenant cultes Sister Iodine fêteront la sortie de leur nouveau LP (1ere fois en vinyl en 15 ans !!! Merci Hendrik)  aux Instants chavirés avec le jeune de Hélicoptère Sanglante (20h, 12$)

C’est le début du week-end Présences à la Maison de la radio, avec l’ombre du terrifiant Ligeti, ainsi que Michaël Levinas, Mantovani et Serge Nigg (20h, free)

Projection du rare The Chelsea Girls de Warhol et Morrissey à la Cinématheque Française, avec les génialissimes The Velvet Underground accompagnant la chanteuse Nico pour bande son (19h30, 6$)

Soirée Turbogrind furieuse à la miroiterie, avec accrochez vous : Yacopsae, Jesus Cröst, Blockheads, Faxe et Sickbag. Pour les cramés uniquement (18h30, 7$)

C’est la suite du festival minimum à la Maroquinerie avec la folk-rock de Theo Hakola, Ralfe Band et les chansons mélo de Wladimir Anselme (19h30, 18$)

Les lourdingues néo-zélandais de The Datsuns sont au Point Ephémère (20h, 14$)

Samedi 7 mars

L’immense City Life de Steve Reich sera jouée ce soir dans le cadre de Présences à la Maison de la radio, avec d’aures trucs surement très biens comme Tessier, Charvet ou Magnus Lindberg, mais qui paraîtront sûrement insipides face à cette oeuvre majestueuse (18h, free)

Le furieux groupe de beatnick-core Classic Dracula V nous présentera sa nouvelle formule intégrant une boîte à rythmes nerveuse , avec le duo basse/batterie irlandais Boxes et les teutons de Gestammelorchester au fameux bar El Chiquito (19h30, 5$)

Les excellents films des grenoblois de Etant Donnés sont projetés dans le cadre de Cinéma du réel (18h30, 6$)

Un concert placé sous le signe de l’intelligence au Parvis de Bagnolet, pour la sortie de l’album de La Fissure, avec le punk rock de CPPN et le Massey Feguson Memorial (19h,5$)

Un concert estampillé « old time blues from Memphis » avec le vétéran One man band David Evans au Vieux Léon (20h30, free)

Suite et fin du festival minimum à la Maroquinerie avec la pop-garage des new-yorkais Locksley, le suédois Melpo Mene et Eugene McGuiness (19h30, 18$)

Les Bree Van de Kamps fêteront la sortie de leur 4 titres accompagnés de Hopkins à la Cave se rebiffe (18h, 5$)

Dimanche 8 mars

Le concert excitant de la soirée sera au très en vogue Rigoletto, en accueillant les hypnotiques Fabulous Diamonds, le drone psychédélique de Valerio Cosi et les improvisations étranges du jeune Duncan Pinhas (19h30, 5$)

Concerts HXC de qualité au fameux bar Le rocher à Malakoff, avec Vitamin X, Thrashington DC, Crippled Old Farts, Black Spirals et Monsieur Po (18h, 6$)

Fin du week-end Présences à la Maison de la Radio, avec Gualterio Dazzi, Dominique Lemaître, Malika Kishino et le plus underground Igor Stravinsky (18H, free)

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :