Agenda de la semaine du 09/03

Lundi 9

On commence la semaine par un concert punk-rock avec le retour des subtils Spermicide à la Mécanique Ondulatoire, et Joe Kill Jack, nouveau projet d’anciens Métal Urbain (20h, 6$)

Arch Woodman n’en finit pas de sa tournée parisienne et est ce soir au Pop’in avec Joe Wilkes (20h, free)

Mardi 10

Le prolifique et excité Jay Reatard (Reatards, Lost sounds) est au Point Ephémère. Autant on peut apprécier sa musique, autant humainement çà a l’air d’être un connard, et pas de show de plus de 20 minutes habituellement..il sera accompagné de ses semblables les lillois Crusaders Of Love (20h, 15$)

Soirée hardcore qui pourrait bien être excitante à la Péniche Alternat, avec Grave Marker, Battle!, The River Card et les parisiens Black Spirals (20h, 8$)

Mercredi 11

Les arty Blurt et leur frontman Ted Milton joueront leur free-punk endiablé dans un club parisien..

Une soirée hardcoreuse au fameux Pixi bar de Bagnolet, par Ocinatas Industries, avec les parisiens Beckfords, les norvégiens de  Hombre Malo, et John Jim and Jason (19h, 5$)

Les parisiens 10Lec6 viennent quelque peu allumer la scène de la Mécanique Ondulatoire qui a tendance à s’endormir ces temps ci , en ouverture des nerveux Panther (20h, 6$)

Jeudi 12

Concert excitant auxInstants chavirés ou le duo Moha! ajoute un travail lumineux à leur show pour présenter Fire & Ignorance et les berlinois de Activity Center (20h30, 12$)

Concerts shoegaze à la Mécanique Ondulatoire, avec l’electro noisy rock de Serendhi Pity puis la rock noise de Abdullah Sheraton et Think Kastendeuch (18h30, 4$)

L’incontournable Rigoletto accueille l’électro de EDH, l’excellente berlinoise Midori Hirano et la pop deKumisolo (20h30, 4$)

L’électronique pop expé de LEM et le dandy surf Xavier Boussiron sont au Centre Wallonie-Bruxelles (20h, 10$)

Soirée Ninja Tune au Batofar, c’est l’occasion de foutre les pieds là-bas, avec The Long Lost, Zero dB et Daedalus (22h, 10$)

Vendredi 13

C’est l’ouverture de l’excellent festival Présences Electroniques organisé par le GRM, mais pour la première fois cette année hors les murs, au récent 104. Conditions d’écoute en général idéales, bonne programmation, gratos. Que faire de mieux ? On aura droit au platiniste Philip Jeck, au jeune DJ Olive, au cyber-punk Kenji Siratori, et au parrain Luc Ferrari en entrée (16, 18 et 20h, free)

Sinon aux Instants Chavirés, les jeunes Arnaud Rivière et Alexandre Bellenger sont tout excités de jouer avec le batteur Roger Turner, l’orchestre Salmigondis ouvrira les hostilités (20h30, 8$)

Une Vieille légende de l’électro-indus resurgit des années 80 sur la scène de la Méca : Parade Ground, et la folk-indus de leur compatriotes de Solar Skeletons sont en ouverture (20h,8$)

Samedi 14

On poursuit au 104 pour Présences électroniques avec les grosses pointures du week-end : la moitié bruitiste des finlandais Pansonic Mika Vaïno, l’ex-penseur sonique de Einstürzende Neubauten FM Einheit , maintenant en duo avec le platiniste ErikM, et pour s’ouvrir l’apétit, l’acousmonaute Denis Dufour. Quelques petites perles sont à voir et entendre des autres improvisateurs et expirimentateurs Sachiko M , Cor Fuhler, ou Thomas Ankersmit (16, 18, et 20h, free)

Les bruyants Sister Iodine, apres avoir fété la sortie de leur LP la semaine dernière font un concert « entre amis », chez eux à la générale en manufacture, avec Projet Piscine, Helicoptère Sanglante et Port Radium (19h, prix libre)

Sinon, concerts psychédéliques au Nouveau Casino avec l’ex-Spacemen 3 ‘Sonic Boom’ Spectrum. Les parigots de Kill for Total Peace sont en ouverture (19h30, 20$)

Concert punk au squat Sans plomb, ou les excellents Kimmo ouvriront pour les lyonnais Lexomyl et Baygon vert (19h,prix libre)

Enfin on aura encore le droit de voir  l’électro pointue de EDH cette semaine au fameux El Chiquito, avec cette fois ci Videolove (20h, 3$)

Dimanche 15

Fin du festival Présences Electroniques au 104, avec l’hypnotique Charlemagne Palestine, l’ambient intello de David Toop, la poésie bruitiste du membre de Zeni Geva KK Null et l’immense vétéran Roissyesque Bernard Parmeggiani (16, 18 et 20h, free)

Le collectif punko-bordélique hollandais De Kift est aux Instants Chavirés (19h30, 12$)

Enorme affiche ce soir à la Cantine de Belleville, avec un succedane de placard qui accueuille une pleïade d’artistes incroyables et impromptus :WPMG, Toba, Michaël Sellam, Un escargot vide ? +12 dog cycle, Kawaii, Emmanuelle Gibello, Sainte Victoire, Damien ‘Férié’ Schultz, David opp, Cathédrale N.D., Messkaline, Moraw, Auddie aka Stalker,Jere….ouf!!!! De quoi finir cette semaine en beauté!! (16h, prix libre)

%d blogueurs aiment cette page :