Agenda de la semaine du 16/03

Lundi 16

La Folk du suisse Polar sera toute la semaine en résidence au Centre Culturel de son pays (19h,12$)

Sinon y’a Vic Chesnutt qui joue pour la 36ième fois au Café de la Danse et c’est bien Vic Chesnutt. Elf Power est aussi au programme, peut-être que Total sera dans le coin également.(19h30, 16,70$).

Mardi 17

Concerts furieux au Rigoletto (337 rue de Belleville) avec la folk intense de Mattia Coletti et l’électro déviante de Ravi Shardja, puis les deux ensemble donneront l’improbable Giradischi (19h, 4$)

On peut encore changer un peu de crèmerie en allant au Motel, pour une soirée folk et féminine avec The Hand, This is the kit et Rivkah (19h, free)

Il fallait peut etre aller voir Alain Bashung avant qu’il canne, but that was too late ooooh knocked upon the door! Finalement le concert au Grand rex est remplacé par une crémation au Père Lachaise (15h, prix libre)

Mercredi 18

Les excellents Ali_fib gigs organisent une soirée abrasive au fameux Le Pixi bar de bagnolet (82 Avenue de la République), avec le drone de Sunshine Republic, la noise de Death By Horsecock et notre descendant du Roi Väsa national Zaraz Wam Zagram (19h30, 5$)

Soirée électro-bruitiste chez  les intellectuels de la Miroiterie avec les espagnols de B.I.A.S et la harsh noise de Evil Moisture (19h30,5$)

Sammy Decoster, chanteur folk de caractère qu’on retrouvera la semaine prochaine avec son excellent projet anglophone Tornado, est en récital au Point Ephémère. Marianne Dissard est en ouverture. (20h, 12$).

tycho

Les étonnants Tycho Brahe et leur jouets-instruments seront à la Cantine de Belleville (108 boulevard de Belleville) avec le duo folk June & Jim.(21h, pas cher).

Et puis mofo  si tu veux du hip-hop hardcore faut aller faire un tour au Batofar pour le retour des garnements de ONYX de Queens, New-York….c’était du bon dans les années 90, reste à voir ce que ça donne quinze piges plus tard. (20h, 22$). Plus tard justement y’a aussi le parrain Afrika Bambaataa et le jeune et talentueux DJ Q Bert des Invisbl Skratch Picklz…euh au Rex (23h30, 9,60$).

Jeudi 19

Début du festival organisé par Rice magazine avec le duo infernal sino-charentais Shake Shake Bolino au disquaires (6 rue des Taillandiers) (22h,free)

Les vétérans Buzzcocks sont au Trabendo avec leur punk-rock énergétique tubesque et le garage des The Sacred Sailors est en ouverture (20h, 23$)

L’ex-Bondage ayant viré electronica  Kid Loco est à la Maroquinerie, çà peut en exciter quelques uns!(19h30, 15$)

Vendredi 20

Le concert du soir est bien sur l’allechante affiche organisée par Rice magazine avec les sauvages marseillais de The Remenbers le garage-punk violent et tubesque des audoniens The Creteens et les bordelais Polar strong. Ca risque de faire fondre pas mal de portuguaises engourdies! Amenez votre riz, gluant, créole, pilaf ou sauté au Kim’s Bar, 137 rue de Crimée (20h,5$)

C’est le retour des soirées lancées par l’excellent et capillairement incorrect Madame Macario qui nous offre ce soir au Rigoletto (337 rue de Belleville): le duo Vialka suivi du duo Vialka avec leur pote chinois Xiao He et enfin Xiao He en solo (restransmission  live sur CCTV). (19h, 4$)

L’étrange improvisatrice timbrée Alexandra Grimal est en showcase solo à l’excellent disquaire Le souffle continu (18h30, free)

Enfin, une affiche assez excitante aux Instants Chavirés où l’excellent Evan Parker partage la scène avec Jean-Francois Pauvros pour un Marteau Rouge prometteur (20h30, 12$)

Samedi 21

Enorme affiche au bar El Chiquito (26 rue de Menilmontant) avec  des showcases des meilleurs groupes de la Grande Triple Alliance de l’Est : 20000 Punks, Hess et Plastobeton (bientôt de retour pour la sortie de leur 45t) ainsi que le parisien Tourette et des américains (God Willing, Unicorn Hard-On) qui ramèneront sûrement des chewing-gum. (18h30,5$)

Soirée Garage-punk à la Cantine de Belleville avec les messins The Distortions et le yéyé des parigots Les Versaillaises à Moustache (20h, prix libre)

Power pop punk à la Cave Se Rebiffe (6 rue Charles François Dupuis) avec The Wendy Darlings et Wonderflu(18h, 5$)

On peut encore s’échapper pour des oeuvres de John Adams et Frank Zappa ainsi que d’étranges arrangements de groupes « progressifs » anglais (Yes,King Crimson..) à la Maison de la radio (18h,free)

Dimanche 22

Un dimanche de rêve offert par les biens nommés de l’Hygiène sonore  avec une ribambelle de groupe noise hardcore et stupidcore, notamment les excellents Do you compute, Classic Dracula V en nouvelle formule beatnik core, Anorak, Mobylette Facile , les pète-couilles de Louise Mitchels et John Makay au Sans Plomb (17h,8$)

La vielle idole gay des années huitantes Grace Jones est au Grand Rex et faut être sacrément motivé (20h, 45$)

Enfin on peut finir la semaine calmement avec des oeuvres de Xénakis et de John Cage à La Maison de la Radio pour la cloture du festival Présences (18h, free)

2 responses to “Agenda de la semaine du 16/03”

  1. Grace Jones says :

    Ca ne m’amuse pas du tout qu’on me traite de vieille gaie, en plus je suis pas grasse. Bande de petits cons.

  2. éb says :

    La miroiterie menacée de fermeture, à faire circuler :
    http://gtokgtko.wordpress.com/2009/03/20/la-miroiterie-menacee-de-fermeture/

%d blogueurs aiment cette page :