Agenda de la semaine du 23/03/09

Lundi 23

Cut In The Hill, le nouveau groupe garage-blues de Johnny  Walker – des regrettés Soledad Brothers – joue au Point Ephémère. Le duo de Detroit The Jelly Hearts est en ouverture.(20h, 12$).

Prometteuse soirée post-rock et free rock au Pop In avec Rome Buyce Night et Les Clochards Célestes.(20h30, gratuit).

Le fameux groupe de New York Hard Core, 25 Ta Life est en concert au Klub (14 rue St Denis). None Shall Be Saved, Providence et Street Beat Side sont en première partie.(21h, 10$).

Mardi 24

Les prolifiques et mutliformes hollandais de The Ex sont une nouvelle fois sur scène, on a beau les avoir vu 10 fois c’est toujours excitant et on peut être encore surpris. Cette fois c’est au Café de la Danse avec Ililta Band en ouverture (19h30, 16$)

Et puis Touch[é] invite le canadien Barzin et sa folk tranquille pour un concert à Mains d’Oeuvres avec Franklin.(20h30, 12$).

Mercredi 25

Faites du bruit pour la Miroiterie (88 rue de Ménilmontant)!! Menacée d’expulsion elle accueille quelques projets bruitistes : le tout nouveau Moliere (avec un Minitel et un Bülanz orgabar), le prolifique Sonic Surgeon en résidence toute la semaine et un mystérieux U.N.D.O (18h, prix libre)

Une soirée influencée par les bad seeds à la Mécanique ondulatoire, avec les australiens de Black Pony Express, ainsi que Dusty One et les australo-parisiens de Dimi Dero Inc en ouverture (20h, 6$)

Le vieux New-yorkais ex-leader des Talking Heads David Byrne est à l’Olympia (20h,84$ seulement)

Jeudi 26

Les furieux activistes de Arrache toi un oeil nous invite au Pixi bar de Bagnolet pour se chauffer les feuilles avec le punk rock des suédois de Vicious Irène , le hardcore de Abject Object et des tourains de Sisterhood Issue (19h, 4$)

C’est la rentrée pour Gloria qui invite au trabendo les plus tout jeunes britons de The Pretty Things. On pourra s’exciter les feuilles avec le garage-punk des irlandais The Revellions et de The Carpet Sellers (20h, 18$)

Une semaine ou il est question d’ouverture et fermeture de squat, puisque celui rue de sèvres ferme et accueille ce soir l’électronique zarbite de SIFIR et le drone de Dr (Dr) One (20h,prix libre)

Vendredi 27

Le cleub n’est pas mort, il est 50 rue stendhal dans le 20eme !!! , et c’est les excellents Ali_fib gigs qui nous y invitent en accueillant le guitariste flamenco-raga Peter Walker (8h30, 5$)

Concerts punk et hardcore de haute voltige à la Mécanique Ondulatoire qui voyant sa clientèle se tirer a changé de videur et accueille Arrache toi un oeil qui invite les teutons de Dean Dirg, les lyonnais Lost Boys et les intellectuels de Radiations (19h30, 6$)

Les concerts au Rocher  sont toujours excitants , autant musicalement qu’humainement, ca vaut le détour. A l’affiche , les furieux Sex Kittens Go Bossa Nova et le punk-rock banlieusard de Les Raymonds (19h30, 5$)

Samedi 28

Un beau menu au Chiquito (26 rue de Menilmontant) où Crudités et les Disques Steak vous convient à un concert du groupe Tornado – folk rock des grands espaces. Le sweet sweet pop duo Maria Deraismes est en première partie. Be there and be fair!!!!!!!(20h, 5$)

L’espace en cours (56 rue de la Réunion)  accueille Elephant & Castles pour une release party et une ribambelle de projets déviants et excitants :take: et Aymeric Hainaux, les cassettes de Cawa sorix et Preslav Literary School, Pali Meursault et Le lit, in bed with Schubert (18h30, 6$)

Les infatigables Barrocks nous invitent au Piccolo audonien pour suer, danser et boire aux concerts de The Magnolias et leur power-pop électrifiante, des messins de Wad-Billy et sur le garage-punk des grr girls de Fury Furyzz (19h,5$)


Ocinatas Industries nous convie une fois de plus au Pixi bar de Bagnolet, pour une soirée pllus bruitiste que d’ordinaire avec les parisiens de Think Kastendeuch, la pop de Cho Yang et le rock bruyant des ritals de Aucan (19h30, 5$)

Encore un évènement au squat de la rue de sèvres (cf Fly plus haut) pour le concert de Prison Food Sucks et Colinjohnco plus quelques deedjays pour se distraire et draguer (20h, free)

Enfin les amis des Diks qui sautent organisent un nouveau concert à l’Omadis (43 rue Doudeauville) avec les intriguants Missfist, Sex Drugs & Rebetiko et C’est pu l’temps gras. (20h, prix libre).

Dimanche 29

Le vieux roublard Gonzales fera un « piano talk show » au petit Ciné 13, ca permet de se reposer c’est très bien pour un dimanche (20h,10$)

Et pour les furieux qui lachent rien , y’a toujours du harcore au Sans plomb (38 rue Gabriel Peri à Ivry sur Seine), avec les excellents Headwar (bientôt en tournée japonaise) et Les Suce-Pendus (19h, prix libre)

4 responses to “Agenda de la semaine du 23/03/09”

  1. Guy Béart et ses béarnaises says :

    Le concert des Magnolias au Picolo est annoncé à la fois vendredi ici même et samedi sur l’affiche s’y rapportant. Faut-il à l’heure fatidique, être pris de panique et rester dans le doute à tricoter chez soi en fumant une pipe de tourbe ? Houlala, quel suspense complètement délirant…

  2. danu says :

    pony black express was on tuesday not wenesday ???

    anyway thanks for this agenda

  3. Guy Béart et ses béarnaises says :

    Bon, eh ben merci de prévenir quand vous faites une coquille hein… ah non, franchement c’est pas du sérieux ! Je suis devant le Picolo avec toute ma famille, y’a pas de concert des Magnolias et on est comme des cons, merci… En plus on est venus spécialement d’Ardèche, sans déc’ c’est pas cool.

  4. agendaconcerts says :

    ouais merci de l’avoir signalé
    un peu la tete en vrac quand je l’ai mis en ligne…
    merc i merci de l’avoir signalé

%d blogueurs aiment cette page :