Agenda de la semaine du 11/05/09

Lundi 11

On commencera doucement la semaine avec l’excellente folk sombre de la jeune Marissa Nadler au Nouveau Casino qu’on avait raté en showcase dans une église il y a quelques temps. L’américaine Lisa Paipineau ouvrira le bal (19h,17,7$)

Ou alors on s’enchaine direct trois groupes de punk et hardcore avec les canadiens de Germ Attack, et les parisiens de Crippled Old Farts et Free Lee Ja SS à la Cantine de Belleville (108 boulevard de belleville) (20h30, prix libre)

Ocinatas Industries nous convient une fois de plus au Pixi à Bagnolet (82 avenue de la république) pour s’arracher les feuilles au doux son guttural des belges de Raxinasky qui seront accompagnés des viennois Chick Peas et Royal Mcbee Corporation (19h, 5$)

Et puis Eli « Paperboy » Reed, le soulman du Massachusetts, est de retour en ville pour un concert au Trabendo et ça devrait remuer pas mal aussi par là-bas. (19h30, 19,80$).

Mardi 12

Excellente soirée en vue organisée par l’orga kliton au fameux bar El Chiquito (26 rue de ménilmontant), avec la free noise des italiens de Alberorovesciato, L’oeuf dur (avec des vrais bouts de Zaraz Wam Zagram dedans) et le charmant duo des activistes Projet Piscine (19h30, 4$)

Le groupe funk-punk prog californien The Holloys, programmé prochainement au festival ATP, est en concert à l’International (5-7 rue Moret).(20h, gratuit).

Les portugais déchaînés de Buraka som sistema seront eux du côté du Point Ephémère pour une soirée kuduro.(20h, 15,70$).

Mercredi 13

L’ami JB Wizz de Born Bad Records nous convie au Point P pour le concert du soir avec les excellents The Intelligence dont quelques brigadiers seront incognitos dans le public, et les infatigables parisiens de Frustration en ouverture (20h, 15$)

Sinon au Rigoletto (337 rue Belleville) soirée plutot féminine où on peut retrouver les chansons bruitistes de Tara Jane O Neill ainsi que celles de Mirah (19h, 5$)

Jeudi 14

Soirée Nomades à la Fondation Cartier avec l’excellent poète sonore Anne-James Chaton en éternel duo avec Andy Moor et l’électro minimale et hypnotique d’Alva Noto (20h, 6,5$)

Autre concert électro-expérimental du soir avec les revenants de DieForm et Millimetric à la Locomotive (21h, 22$)

Le one man band rockab’ Sheriff Perkins fait son show à l’Abracadabar dans le 20-1 avec la bidouille électro de Le Vieux Thorax, la surf des Suspenders et les jeunes de You Do Right pour ouvrir le bal (19h, 5$)

Et puis signalons aussi le concert de Ghostface Killah, l’un des meilleurs rappeurs du Wu Tang Clan, à l’Elysée Montmartre.(20h, 27,50$).

Vendredi 15

L’asso Bruits de Fond propose une alléchante soirée à la Maison des Métallos, avec une performance « audio-tactile » de Stimuline (21h, 13$)

Du bruit du bruit encore du bruit!! A la Miroiterie (88 rue de Ménilmontant) qui n’en finit plus de fermer et d’agiter nos portuguaises pleines de Maes et de Superbock, avec « le upper creme de la creme du french bruit » : le punk-rock torturé de Marvin de Montpellier City, les nantais de Papier Tigre et le beatnick-core des classiques Classic Dracula V(19h, 5$)

Soirée punk-rock de haute voltige dans l’antre du Chiquito (26 rue de Ménilmontant) avec Johnny one finger, Radiations, Servo et Los Voltamix (19h,5$)

Et puis rien à voir mais Rye Rye, l’excellente jeune rappeuse de Baltimore proche de MIA et autres Diplo, fera sa première apparition parisienne sur la scène de l’Elysée Montmartre aux côtés de saloperies médiocres qu’on vous laisse découvrir sur place.(22h30, 15$).

Samedi 16

Le concert du week-end est orchestré par le Super-Groupe Interdépartemental , le fer de lance du garage de poney Jack of Heart au fameux bar le Kim’s bar (137 rue de Crimée) dans le 19eme (20h, free)

Sinon grosse soirée en perspective au Pixi à Bagnolet (82 Avenue de la république) ou on pourra voir et revoir You will never appear on tv with such a face , les plus nerveux Schoolbusdriver et les Havreux de Grand Final (19h, 5$)

Comme cet agenda cause aussi des concerts en région parisienne, il nous fait plaisir d’annoncer également le spectacle organisé à la Libération, Place du 27 août à Coulommiers, avec Opéra Mort en descente du Point P mais aussi Twig Harper, TG et Rompé. C’est pas cher et on me signale qu’une petite restauration sera disponible sur place et qu’avec un peu de talent de mot, il serait même possible de loger chez le résistant l’habitant.

Autre concert excitant de la soirée, les expérimentations sonores de l’allemand sogar, la canadienne Julie Rousse et le duo ieva / perconte dans la cave du Rigoletto (21h, 5$)

Dimanche 17

Oh la! Enormissime affiche bordélo bruyante au Pixi (82 Avenue de la République à Bagnolet) et une rimbambelle de jeunes gens électrifiés et prêts à vos arracher les tympans et vous griller les neurones : Electrique Production, DJ Urine, UNDO, Erreur, Aka Bondage, Mattlours, Falcon, Penthotal, Falcon, Inkhouk, Moliere (Hélicoptère Sanglante et un Bülanz Orgabar) et Les choeurs de la mer noire version solo David Cheveu pour une fin d’après-midi bien remplie. (16h, 5$)

Enfin, pour ceux qui ont encore soif, à la Pena Festayre, grosse affiche punk-rock avec les vétérans de Cockney Rejects, Klasse Kriminale, Nabat, Wunderbach, Brigada Flores Magon et Gonna get Yours.  Ouf!!!(15h, 15$)

Une réponse à “Agenda de la semaine du 11/05/09”

  1. Wilfried dit :

    Die Form, Jeudi 14/05/2009 = ANNULé.

%d blogueurs aiment cette page :