Archive | juin 2009

Agenda de la semaine du 08/06/09

Dernier update avant la pause estivale…à partir de la semaine prochaine vous pourrez nous suivre sur Twitter ou sur le Forum.

LUNDI 8

Voyages déliro-electronico-psyché au Pixi (82 Avenue de la République à Bagnolet) avec le collectif de Baltimore Teeth Mountain et l’inénarrable Oso El Roto en première partie.(19h30, 5E).

Soirée post-rock/ambient doom de haut vol aux Instants Chavirés avec les canadiens de Nadja. Egalement à l’affiche: Thisquietarmy et Aidan Baker.(20h, 10E).

En activité depuis plus de 25 ans, le groupe pop néo-zélandais The Bats est à la Mécanique Ondulatoire avec leurs collègues de The Chiltons.(19h30, 7E).

Les Only Ones, qui sont pas beaucoup plus jeunes, jouent eux du côté du Trabendo. Lipstick Traces est en ouverture.(19h30, 22E).

MARDI 9

C’est le début du festival « Filmer la musique » et visez donc le programme parce qu’il y a des choses à voir…et à entendre. Par exemple ce soir au Point Ephémère – et avant la projection demain du film « Freestyle: the art of rhyme » – les improvisations du MC new-yorkais Supernatural, accompagné de Webbafied.(20h, 14E).

Le groupe neo-psychédélique parisien The Lost Suzanne Devotion est en concert au Hide Out (46 rue des Lombards) avec The Sticky Boys.(20h, prix inconnu).

Pizza, rock et paillettes au Régine (49 rue de Ponthieu) avec les concerts des jeunots garage-rock de Teenage Moonlight Borderliners et Second Sex. Plus les DJs Shazzula et Inferno Toledano.(19h, 6/10E).

Enfin le duo rock & foutre franco-anglais John & Jehn est à la Maroquinerie.(20h, 19,50E).

MERCREDI 10

Rock australien de haute tenue et surf rock brésilien: New Christs et Dead Rocks sont ce soir à la Mécanique. Le prix d’entrée a pris un coup de chaud, faut croire qu’ils sont pas venus en bateau.(20h, 18E).

Le groupe anglais We Have Band, tente un hold-up éhonté d’ESG, et joue au Point Ephémère avec Viva & The Diva.(20h, 14E).

Et puis le trio grenoblois Ze Revengers joue au Parvis Bagnolet (27 rue Adelaide Lahaye à Bagnolet) avec les Louise Mitchels et Mobylette Facile.(20h, 4E).

JEUDI 11

Le tout puissant groupe garage bordelais The Magnetix défonce le béton du Point Ephémère ce soir en compagnie des parisiens de Yussuf Jerusalem. C’est le soirée « Blousons Noirs ».(20h, 14E).

Le nouveau collectif « Et mon cul c’est du tofu?« , que l’on salue bien, propose une soirée organique et déviante au Chiquito avec les sombres et prometteurs Missfist ainsi que Mamoutt, 1.6.4 et Classic Dracula V.(19h, 4E).

Soirée noise qui claque à la Miroiterie (88 rue de Ménilmontant) avec les nantais de ForDamage et les rennais de Moller Plesset. Les parisiens d’Enob sont aussi à l’affiche.(19h, 7E).

Soirée noise/drone en trio pour le groupe White/Lichens à la Fondation Cartier.(21h, 6,50E, réservation nécessaire au 01 42 18 56 72).

Le festival Born Bad débute ce soir à la Mécanique Ondulatoire avec les anglais – garage bien sûr – de The Stags.(21h, 6E).

VENDREDI 12

C’est enfin le retour des « Galas Nathalie Davoise » qui nous présentent une soirée divertissement de grande qualité en compagnie des sauvages orchestres Jacky Shane & The Bavarians et Bobpopkillers. Des moments de grand standing en perspective au Chiquito (26 rue de Ménilmontant).(19h, 5E).

Standing aussi au Trabendo pour le festival Born Bad avec le retour des héros 90’s du label Crypt, The Swingin Neckbreakers, en compagnie de Cécilia Und Die Sauerkrauts et des belges de Périphérique Est.(20h, 25E).

Oneone, groupe parallèle de Satomi – la chanteuse de Deerhoof – joue aux Instants Chavirés avec le génial Le Ton Mité ainsi que le duo free guitare Cancan.(20h30, 12E).

David Fenech, expérimentateur hors-pair et touche-à-tout poursuit ses rencontres/enregistrements en public en invitant le guitariste Dominique Grimaud et le vidéaste Dom Labreuil. Le tout à la Société des Curiosités, endroit mystérieux à découvrir après avoir réservé sur ce mail.(20h, 5E).

Toujours le festival « Filmer la Musique » au Point FMR avec la soirée disco du vendredi: Lo Recordings Vs. Tigersushi. Heureusement y’a The Chap.(22h, 14E).

SAMEDI 13

Le gros morceau du festival Born Bad: le retour d’outre-tombe des inégalables Mummies, références du garage-punk minimaliste des années 90 avec en ouverture les anglais de The Nuns et les danois de Thee Attacks. Le tout au Trabendo avec des DJs moustachus.(20h, 35E).

Le duo dance-noise strasbourgeois Electric Electric jouera lui du côté du Glazart avec Zarboth.(19h, gratuit).

A part ça y’a des clermontois pop au Truskel, The Wendy Darlings, et ils jouent avec Bolik.(20h, gratuit).

DIMANCHE 14

Pour finir la semaine et ne pas commencer la suivante, je vous recommande d’aller voir le duo niçois NON! au Mac/Val (Place de la Libération à Vitry-sur-Seine) dans le cadre de l’exposition de Noël Dolla et avec également le groupe Beauty & The Beast.(17h, 4E).

Agenda de la semaine du 01/06/09

Marco est parti pour plusieurs semaines chez les chapeaux ronds et il fait un peu beau: ce blog va prendre ses quartiers d’été sous peu…D’ici là (et après) vous pouvez nous suivre sur Twitter

LUNDI 1er

Redécouvert récemment via des rééditions sur le label Light In The Attic de ses albums des années 70, le subtil chanteur folk américain Sixto Rodriguez est en concert au Nouveau Casino. Miserable Rich est en ouverture.(20h, 22E).

Le jeune songwriter pop Jeremy Jay, signé sur K records, est de retour en ville pour un concert au Point Ephémère avec en ouverture les bruitistes new-yorkaises de Magik Markers.(20h, 14E).

Et puis l’excellent duo groovy garage-trash Bobpopkillers est en première partie de la soirée à la Mécanique Ondulatoire.(19h30, 6E).

MARDI 2

Première des deux soirées consécutives consacrées au superbe label Sublime Frequencies aux Instants Chavirés. Ce soir on se laissera happer par le drone saharien du groupe marocain Group Doueh. Le concert sera précédé de la projection du film « Palace of the winds »  sur « les mysteres de la culture des Sahraouis, leur combat sacré et leurs racines ». A noter que le célèbre DJ Brian Turner de la radio new-yorkaise WFMU sera présent pour enregistrer son
émission en direct.(20h30, 12E).

Autre bon plan du soir: les concerts power pop/punk à la Mécanique Ondulatoire avec le californien déjanté NoBunny – accompagné par les R’n’R Adventure Kids – et leurs complices d’Oakland, The Pets.(19h30, 6E).

MERCREDI 3

Deuxième soirée Sublime Frequencies aux Instants Chavirés avec le chanteur syrien Omar Souleyman qui a fait chauffer le festival Villette Sonique dimanche dernier lors d’un show en plein air. A noter que les fondateurs du label, Mark Gergis et Alan Bishop seront présents pour un DJ set prometteur.(20h, 12E).

Très en vogue actuellement le groupe lo-fi punk américain Wavves est en concert au Point Ephémère avec deux autres groupes bordélico-electroniques californiens: Rainbow Arabia et Lemonade.(20h, 13E). ATTENTION le concert est annulé!

JEUDI 4

AU, groupe d’allumés de Portland est en concert au Café de la Danse avec Cryptazice et Berg Sans Nipple.(19h, 16E).

Expérimentations sur objets trouvés aux Instant Chavirés avec Small Cruel Party. Egalement à l’affiche le duo cold wave/drone allemand Troum et le guitariste electroacoustique Giuseppe Ielasi.(20h30, 12E).

Le recommandable groupe post-punk parisien My Sister Klaus fera une apparition scénique au Panic Room.(22h, gratuit).

Les excellents Yussuf Jerusalem, qui jouent toutes les semaines en ce moment, sont à l’affiche d’un concert à la Miroiterie (88 rue de Ménilmontant) avec les louistics de Los Voltamix et Johnny One Finger.(20h, 5E).

On nous signale aussi un excellent divertissement en extérieur – aux Halles du Parc Georges Brassens (104 rue de Brancion) – avec des groupes punk garage parisiano-orléanais: Teenage Moonlight Borderliners et les Hommes de Boue.(à partir de 19h, gratuit).

Le groupe punk pop Fat Beavers, dont ont vous cause régulièrement par ici, est en concert à la Cantine de Belleville (108 Boulevard de Belleville) avec Louis Lingg & The Bombs et Cycleto.(21h, prix libre).

Ah oui sinon y’a Kimya Dawson, moitié des Moldy Peaches, au Point Ephémère avec Karl Blau et Angelo Spencer.(20h, 12E).

VENDREDI 5

Ambiance séries Z et garage-surf à la russe à Glazart avec le concert du groupe Messer Chups de St Pétersbourg. Plus moult DJs pointus.(Minuit, 10E).

Performances sonores et live electroniques à Mains d’oeuvres dans le cadre du festival « Mal au au Pixel ». Je vous laisse consulter le programme détaillé.(gratuit avant 22h).

SAMEDI 6

Tout commence en début d’après-midi, entre deux bbq, avec une bonne douzaine de lives experimentalo-bruitistes et déviants à la Miroiterie (88 rue de Ménilmontant). Les groupes? Les voilà: Le Rhinocéros, Zorei, Duo futsukayoi kaprikorn, Rumble Crumble, Teddy, Bulanz orgabar, Falcon, Electrique Production,+ Fifa, Inkhouk et peace on earth. Les infos par là (14h, prix libre).

Tout continue ensuite du côté de Montreuil (37 rue Robespierre) avec une soirée sur 4 lieux (une ancienne confiserie, un van, un salon de confection de perruques et un jardin) dédiée « à l’expérimentation sonore, à tous ceux qui triturent, bidouillent et collectent les sons ». Le programme? Julien Ottavi, Betty 4xRien, Ero Babaa, Arte radio, Julia Drouhin, Plugin Circus, Emmanuelle Gibello, Arnaud Rivière, Diemo Schwartz, Jordan Ryan, Lucie Laricq, Cyril Touzé, Nicolas Lefort et Harold Schellinx. Les infos par là.(20h, 5E).

A part ça au Rigoletto (337 rue de Belleville), nouvelle soirée electro-pop exp proposée par Lentonia Records avec EDH, Videolove, Unison aka, Notre travail bénéfique et Paul & Virginie.(1930, 5E).

Et puis si vous êtes en recherche de quelque chose de plus binaire, il y a une soirée punk à l’ancienne organisée par les Barrocks au Picolo avec les revenants de Dentist (Nice) et des Soucoupes Violentes (Paris).(19h, 5E).

DIMANCHE 7

Gros programme free jazz aux Instants Chavirés avec Peter Brötzmann, Joe McPhee, Kent Kessler et Michael Zerang.(19h30, 12E).

Sinon y’a une soirée folk un peu atmosphérique à l’International avec notamment Spires That In The Sunset Rise ainsi qu’Erinn Williams et ARLT.(20h, gratuit).

%d blogueurs aiment cette page :