Festival sdz « Flottante tension d’éclipse » les 26 et 27 Mars

La compilation « Flottante tension d’éclipse » (LP) qui marque les 10 ans de sdz records sera disponible d’ici quelques jours. Elle comprend des titres inédits de ALAN COURTIS, FEELING OF LOVE, TODDI WELLMAN, BRAINDAMAGE, CHEVEU, THE REBEL, THE O VOIDS, ANTEENAGERS M.C, DEAD CLODETTES, PIERRE & BASTIEN, DAILY VOID, POSADZKI PROJECT et ELECTRIC BUNNIES. Mastering par El Mofo. Pochette sérigraphiée par « Le Temps Qui Sèche ». Infos sur http://sdzrecords.free.fr et 3 titres en écoute sur http://www.myspace.com/sdzrecords

A cette occasion sdz organise un mini-festival, « Flottante tension d’éclipse », à Paris et Montreuil les Vendredi 26 et Samedi 27 Mars.  L »affiche ci-dessus a été réalisée par La Commissure.

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

Vendredi 26 Mars
Toddi Wellman + Dead Clodettes + Pierre & Bastien + Saigon Automat
Rigoletto
337 rue de Belleville
M° Porte des Lilas
20h / 5€
evt fb: http://www.facebook.com/event.php?eid=351424002140

TODDI WELLMAN

« Toddi, il me fait penser à The Fall qui aurait pris des amphets (mais alors, beaucoup d’amphets, hein). Ca bouge dans tout les sens, ça rend fou, épileptique, ça donne envie de crier et de sauter partout. Faut dire que la voix de Toddi, elle est étrange. Saturée, on dirait qu’elle prend tout l’espace sonore. Ca peut rendre dingue, c’est amusant. Mais Toddi, il sait aussi se servir de ses instruments. Basse, guitare, batterie et parfois synthés, Toddi envoie son hystérique pâtée à chaque paire d’oreilles qui frôle ses mélodies. C’est le plus souvent tubesque en diable, c’est ça qui est bon. Un entremet appétissant en attendant le plat principal que constituera le premier long format de ces quatres tourangeaux. » (Turn my head into sound)

http://www.myspace.com/toddiwellman

http://www.youtube.com/watch?v=iJ7j4WKtw4

DEAD CLODETTES

Le trio de niçoises Dead Clodettes ravive un DIY punk rock brut de chez brut qui ravira les fans de Kleenex/Liliput, Petticoats et autres Delta 5. Dead Clodettes taille des costards à la hache au rock papier glaçé. Concerts brulôts où la sueur coule sur ton front. Déjà deux 45t dynamite dont un sur le label soeur de Florida’s Dying, Lipstick Pickup. Ne manquez pas ce rare concert parisien!!

http://www.myspace.com/deadclodettes

http://www.youtube.com/watch?v=TlmnQvwRpS4

PIERRE & BASTIEN

Duo electro-punk orléanais sec, tendu et percutant, auteur d’un premier 45t coup de poing sur le label Les Disques Flow. En concert les chansons sont des cocktails molotov lançés sur des textes vengeurs. Gros temps.

http://vimeo.com/8332871

http://www.myspace.com/pierreetbastien

SAIGON AUTOMAT

Après Kigali c’est à Saigon que MP (ex tête de Bughouse et Mao) est allé chercher sa nouvelle chapka. Il nous a préparé un set solo dont il a le secret. Une entrée bien relevée.

http://www.myspace.com/realbughouse

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

Samedi 27 Mars (en association avec les Instants Chavirés)
The Rebel + Feeling of Love + Scorpion Violente
Instants Chavirés
7 rue Richard Lenoir
M° Robespierre
20h / 7€
evt fb: http://www.facebook.com/event.php?eid=375459592805

THE REBEL

Ben R Wallers est The Rebel. Il a fondé les Country Teasers il y a plus de quinze ans à Edimbourg en Ecosse. Le groupe a sorti cinq albums et presque autant de singles sur des labels comme Crypt, Fat Possum, Guided Missile ou In The Red. Loin des standards garage punk, les Country Teasers ont développé au fil de leurs disques un son bien à eux entre country western tordue, irrévérence décapante à la The Fall et minimalisme new wave.

Wallers manie l’ironie, la satire et l’humour noir comme nul autre. Son projet solo The Rebel – parfois duo  – en est la preuve éclatante. A l’instar d’un Burroughs, il adopte même parfois le système d’expression propre à ceux qu’il dénonce. Ce qui ne manquera pas d’en dérouter certains. Disponibles à l’origine uniquement via des cassettes maison aux titres à rallonge, les chansons en liberté du Rebel, quelque part entre Calvin Johnson et Wesley Willis – dissèquent sur un ton volontiers détaché, entrecoupé de mélodies enivrantes, la fascination grandissante pour le mal et l’horreur. Son nouvel album, « The Incredible Hulk », est sorti il y a quelques semaines sur Junior Aspirin. Nous avons le plaisir de l’accueillir pour un de ses rares concerts.

http://lettershavenoarms.blogspot.com/2005/02/snow-on-fucking-sand.html

http://www.youtube.com/watch?v=VKaDpsj90iM

http://www.youtube.com/watch?v=JAzj5FQp5xc

http://www.myspace.com/pleasebanmusic

FEELING OF LOVE

The Feeling Of Love a vu le jour en 2006 à Metz sous la forme d’un one-man band. Aujourd’hui le projet est composé de G. Marietta à la guitare et au chant, de Seb Normal à la batterie et de S. au clavier. Guitare et grosse caisse affolées par le tempo et les hanches tournoyantes d’un fantasme de rock’n’roll trash et de jump blues. Orgue famélique et hypnotique écrasé voire “scotché” sous des assauts post punk : Pussy Galore, Doo Rag mais aussi Suicide et Spacemen 3 cognant derrière leur musique. Jouée comme le rock doit l’être : à l’os. Rock’n’roll au son malsain et fiévreux, voix hystérique et vicieuse pour des love songs maladives, odes hantées aux rêves humides d’adolescents et aux années 1990. Michael Jordan v/s Kurt Cobain.

The Feeling of Love a sorti récemment son second album “OK JUDGE REVIVAL” sur le label californien Kill Shaman Records (Thee Oh Sees, Ty Segall, Bipolar Bear…). Ce disque, réalisé en trio ou solo, reste fidele au son garage noise répétitif que le groupe assène sur scène depuis un an et demi tout en lui insufflant une nouvelle dimension, plus psyche pop, inaugurée sur leur dernier 45t “waiting for the cheerleaders to get drunk”.

http://www.oreille-equitable.org/triple-alliance/Pages%20groupes/TheFeelingOfLove.html

http://www.youtube.com/watch?v=JoJlx1G8aVI

http://www.myspace.com/thefeelingoflove

SCORPION VIOLENTE

Scott Scorpion (A.H Kraken, The Dreams, The Anals…): Korg poly61, rhythm // Thomas Violente : Antonelli 7703, vox.

Chant apoplexique. Mélodies distordues. Beats hypnotiques. Larsens incongrus. Cordes froissées. Cœur croisé. Corde au cou. A mort tout. Disco de droite.

http://www.youtube.com/watch?v=822eN9KXrUM

http://www.youtube.com/watch?v=dlyTl04o4eE

http://www.myspace.com/scorpionviolente

One response to “Festival sdz « Flottante tension d’éclipse » les 26 et 27 Mars”

  1. LoveAgendaConcert says :

    c’est reparti, ou bien?

%d blogueurs aiment cette page :