Archive | février 2009

Agenda de la semaine du 23/02

Lundi 23 février

La prolifique et prestigieuse Leila, ancienne collaboratrice de Björk est ce soir au Café de la Danse, et proposera un show electronica avec quelques invités, et Filastine en ouverture (19h30 20$)

Mardi 24 février

Une soirée excitante en perspective, au très en vogue Rigoletto, avec un duel anglo-argentin explosif  : Aaron Moore et Alan Courtis et pour ouvrir, l’improbable sextet free-jazz Salmigondis et Capricorn band, autre projet déviant d’un guitariste de Sister Iodine et d’un berg sans niples, qui s’annonce atmosphérique et urbain (19h30,5$)

A la maroquinerie toujours les nuits de l’Alligator pour une soirée folk, avec les Amerloques The war on drugs, le canadien Elliot Brood et  Horse Feathers (19h30 13,3-16$)

Concert acoustique en avant premiére de Peter von Poehl au centre culturel suédois (19h30,7$)

Le Festival couché accueille Sebastien Roux à la maison de la radio, venez vous exciter les feuilles!! (20h, 0$)

Enfin, la folk sombre et hybride de Matt Elliott est au Café de la Danse avec Centenaire (19h, 20$)

Mercredi 25 février

Les furieux d’Arrache toi un oeil proposent une soirée alléchante à la miroiterie, avec l’inégal mais ô combien excitant et survolté Lawrence Wasser en projet solo, la disco-noise d’Electric Electric, le synth-punk des berlinois Herpes, et l’electro grrr de  Jailhouse Fuck (18h30,5$)

Brocoli nous propose le génial Sébastien Roux, aujourd’hui plus porté sur l’électronica que sur les guitare drones, en duo avec Vincent Epplay,  plus un panel d’expérimentations diverses, dont Pierre-Yves Macé pour la sortie de son disque et le syndicaliste THTH. Tout ça à la java. (19h30, 8$)

Grosse affiche à la Salle Pleyel, ou le label judéo-New Yorkais de John Zorn Tzadik rend hommage au Chanteur judéo-parigot Gainsbourg : seront présents et actifs John Zorn himself, Marc Ribot, Sean Lennon, Elysan Fields, Ceramic Dog et d’autres invités prestigieux. Mais ça douille sévère (20h, 60$)

Remarque c’est lègèrement moins cher que les cultissimes AC/DC au POPB (20h, 73$!!!!!!!!!)

Les superbes jeunes californiens de  Wavves sont à la Mécanique Ondulatoire avec une power-punk-pop au gros son (20h 6$)

Au glaz’art, on peut se laisser aller dans les méandres post-rock de All angel’s gone, la folk dépressive de l’intriguante Ruby Throat et celle toute aussi joyeuse de Marie Flore (19h, 12$)

On peut encore essayer de changer de quartier et d’aller au Truskel pour un show de La Féline et de I love my neighbours (20h, free)

Jeudi 26 février

Feu l’excellent magazine Octopus, maintenant dissout dans Mouvement ouvre les concerts de son festival dédié cette année aux inventeurs d’instruments, avec Féromil , armé de son détecteur de métaux et le canadien Jean-François Laporte (20h, 12$)

Le rock teinté d’electro des anglais de Friendly Fires sont avec le big beat de Secret Machines à la Maroquinerie (19h, 20$)

Soirée d’agités à la méca avec la pop-punk de Teenage Bottlerocket les parisiens Dead Pop Club et la pop-punk de Sons of Buddha (19h, 6$)

Le duo Joëlle Léandre / Jean-Luc Cappozzo est lui aux  Instants Chavirés pour un concert de musique improvisée et débridée (20h30, 12$)

Vendredi 27 février

Concert exceptionnel ce soir entre la galerie la vitrine et le chiquito avec une performance de la jeune fille orible, le collectif müll et un solo d’anla courtis!! (19h, 0 puis 5$)

Une soirée hip-hop plutôt étrange dans un lieu qui ne l’est pas, c’est Tour de France 2, à beaubourg, avec Sir ALice, Mike LAdd et TEZ (20h, 14$)

Concerts des jeunes garageux marseillais Les Jolis et des anglais de Twisted Wheels à la Mécanique Ondulatoire (19h, 6$)
Au Pixi à bagnolet, on pouurra commencer le week end avec Alaska Pipeline, l’indie-rock de  Apes Did Enemble, et Drive With a Dead Girl (19h, 5$)

Samedi 28 février

Les excellents Ali_fib Gigs prévoient de nous régaler une fois de plus à l’espace en cours, avec 3 projets de haute volée, le bricoleur italien Francesco Cavaliere, la sound designeuse australienne Felicity Mangan, et les opérations chirurgicales vinylesques de Yann Leguay (19h30, 6$)

Une soirée noise comme on en rafole avec le duo bruitiste expatrié au royaume-uni Blue Sabbath Black Fiji qui est de retour à paname, avec Wunderlitzer, La donation et Anciens Astronautes. et le nouveau projet Franco-polonais Drk au fameux bar Le Chiquito (19h30, 5$)

Les infatigables Barrocks  nous convient à se cramer quelques neurones avec le punk-rock des bordelais de Strychnine , les parisiens de Les Merlions et le post-punk d’Electrolux . Et toujours les intellectuels de l’opération Kangourou pour vous servir à l’audonien Piccolo (19h,5$)

Au Centre Musical Barbara, autre soirée excitante du week-end :  Le duo frénétique Gangpol Und Mit, le nouveau projet Elvis Trauma Center (avec un ex Dada Swing et la frétillante Kania Tieffer) ainsi que le trio de « Barmitztek Hacidique » MoisheMoisheMoishele (20h30, 8$)

Autre soirée à La Java cette semaine, avec le post-rock envoutant de Uzi & Ari et l’intriguant homme-orchestre canadien OK vancouver OK et ses chansons pop-folk (21h, 12$)

Dimanche 1 mars

Le Vilain Chien nous sort le grand jeu ce soir avecles chansons de The Dreams et Dudu Geva à la Cantine de Belleville (20h30, prix libre)

A l’atelier tampon, on aura droit aux performances vocales de l’excellent Arrington de Dionyso (chanteur de Old time relijun) et les improvisations au piano de Nusch Werchowska plus d’autres sucreries veloutées et envoutées pour terminer la semaine en douceur!!(20h, free)

Publicités

Agenda de la semaine 16/02/09

Lundi 16 février

On commence en douceur par une alléchante soirée féminine-folk pour l’ouverture des Nuits de l’Alligator, avec la mélancolique  Emily Jane White, Mariee Sioux et le cabaret folk-pop de Lonely Drifter Karen . Ca se passe à la maroquinerie (19h30, 16$)

Le guitariste Sir Richard Bishop, entendu la semaine dernière grace à Ali_Fib est au Centre Culturel Suisse ce soir et demain pour la compagnie 7273 (20h, 8$)

On peut encore se réfugier au Point P si on a des sous pour le festival Super! Mon Amour, avec le collectif canadien Woodpigeon et les chansons tristes d’Essie Jain (20h, 12$)

Autre soirée folkeuse au Pop’in avec les chansonnettes de la New-yorkaise Kim Garrison (20h, free)

Mardi 17 février

L’évènement de la soirée est au coeur de Paris : A Belleville, Boulevard de Belleville à la cantine de Belleville : au programme,  la folk déviante de Raymonde Howard,la disco-pop de Pashly ainsi que le premier concert en temps réel de l’hyper-actif él-g et la poésie morte du très attendu Damien « férié » Schultz (19h30, free)

Enfin, un concert hardcore qui s’annonce excitant au klub avec les excellents Cainris de Young Widows , les parisiens Schoolbusdriver et les plus lourdingues Parween (21h,8$)

Et toujours Sir Richard Bishop, au Centre Culturel Suisse (20h, 8$)

Les francos-rosbifs de Reza sont aux Disquaires pour une autre soirée flok cette semaine , c’est vraiment difficile d’y échapper en ce moment (20h, free)

Mercredi 18 février

Le concert du soir c’est l’épileptique platiniste Erik M qui est une nouvelle fois sur scène aux Instants, en trio bruyant avec cette fois le local Arnaud Rivière et Jean-Philippe Gross (20h30, 12$)

Toujours pour l’Alligator et à la Maroquinerie les jeunes Londoniens de Jim Jomes Revue vont gueuler et balancer du bon gros vieux blues du delta à la sauce Little Richard, ils seront accompagnés par O death (19h30 16$)
On a pas pu les revoir depuis la triste fermeture  de le cleub mais The Bluets joueront de leur rock-psyché 60’s à l’OPA, on peut venir avec les neurones qui baignent dans l’acide. (20h,free)

La soirée Custom de la soirée a lieu au Nouveau Casino, avec Danananananananananankroyd,  le groupe Bear hands et Porcelain (20h, 15$)

Encore du folk-rock, ils se foutent un peu de notre gueule, nan? donc au Pop’in avec Johannes Hopfner et Thos Heney (19h30,free)

Jeudi 19 février

La soirée incontournable des Galas Nathalie Davoise, avec un tiercé ultra-gagnant de rock timbré, à l’affiche : le duo Shake shake Bolino, la pop classieuse Cathedral ND , et les messois de Feeling of Love à le bar le Chiquito (19h30 5$)

Vous vous souvenez de Plaid ? L’electronica du label warp est de retour au Batofar avec Tim exile pour la bleep party des 10 ans de la péniche (20h, 12$)

Au  Point éphémère, release Party du jeune songwriter Jeremy Jay et Yeti Lane (20h, 14$)

Sinon , on peut se prélasser sur les fauteuils moelleux du Rigoletto pour les concerts électro organisés par Lentonia records avec Pirandello, EDH et Elmapi (21h15, 4$)

Le collectif comique labellisé Born Bad records Frustration est annoncé sur une scène parisienne et c’est cher

Vendredi 20 février

Les neo-primitifs new-yorkais de Gang gang Dance ramenent leur rock tribal, percutant et dansant au Point P (20h 15$)

Les chansons rigolotes du Club des Chats devraient etre jouées ce soir dans un club parisien avec Trouble Vs Glue

Soirée bien fourre-tout à la Cantine de Belleville puisqu’on mélangera le punk-rock des Brain Eaters et des Mixtifori,  et l’électropunk d’Euroshima (20h, prix libre)

On va encore se péter les portuguaises avec la black noise de Lussuria, la harsh noise de Putre Factio Rex et les expérimentations soniques de Irrumatorium , tout ça au fameux bar le Chiquito (20h, 5$)

Toujours pour les 10 ans du Batofar, L’électro datée de Zombie Nation avec Spazer&codam (23h, 15$)

Samedi 21 février

La fine équipe du label les disques steak fête au Chiquito les sorties simultanées des 7″ de  The Meatards et du fabuleux duo Hello sunshine, ils seront accompagnés des jeunes à pyjama de You do right! et d’un groupe surprise (19h, 5 $)

Le fameux groupe surprise Yussuf Jerusalem continue son tour de chauffe  à l’International (20h, 0$)

Le vieux crouton Daniel Darc (ex taxi girl) invite Marc Ribot pour un hommage a Gainsbourg à la cité de la musique. Cet homme sympathique est toujours aussi modeste « je pense qu’on a chacun le Gainsbourg qu’on mérite. Et le mien est sans doute plus classe que la plupart des autres » par exemple oui (20h,30$)

La jolie Neko Case balance son Americana musique pas bien loin au Nouveau Casino (19h30, 22$)

Dimanche 22 février

Dimanche traditionnel au Pixi bar de Bagnolet, où l’on retrouvera avec plaisir le jeune arnaud rivière, les excités  api uizero babaa et les déviants opéra mort (19h, 4$)

Agenda de la semaine du 09/02/09

Lundi 09 février

Vous avez retrouvés le Pop’in ? Alors vous écouterez la pop très sweety des Parisiens Orouni et la pop de Tours Odran Trümmel (21h free)

Post-rock et math-rock sont au rencard avec Fagio.Sepia et les anglais Penines à la mécanique ondulatoire (20h,7$)

Mardi 10 février

Les New-Yorkais darko-excités de Crystal Stilts sont à Mains d’Oeuvres avec les frais anglais The Chap et Electric Electric (20h 12-15$)

Free-Jazz et musique improvisée sont de la partie  avec Lol Coxhill, John Edwards et Steve Noble aux  instants chavirés (20h30, 12$)

On peut s’arracher un peu les portuguaises avec du noise rock et du post rock au concert de Zero absolu , Sons of Frida et Kokoon à le  klub (21h, 7$)

Soirée en hommage au grand Lux Interior décédé à 62 balais, à la mécanique ondulatoire (20h, free)

Enfin la pop des madrilenes de The secret society qui devaient jouer hier à St ouen est au pop’ in (21h, free)

Mercredi 11 février

Le jeune lyonnais François Virot a toujours le vent en poupe avec sa folk étrange et est avec Handsome Furs au Point P (20h, 14$)


On s’excite à Bagnolet avec les lyonnais mutlti-taches de The Rubiks, Louise Mitchells et surtout les très bons noiseux de  Do You Compute au pixi (19h, 5$)

Soirée Power Guitar Californienne avec The Bronx et Jetsex au lieu-dit la Boule Noire (20h 19,80$)

Jeudi 12 février

C’est l’occcasion de voir ou revoir le collectif  L’autopsie a révélé que la mort était dûe à l’autopsie (avec un dragibus et un sunplexus) aux Instants Chavirés (20h30, 12$)

Le post-rock calmos de Missfist , le trashcore de  Strong as ten et le grind core de Terminal war death pour vous servir au maintenant incontournable pixi (19h, prix libre)

Vendredi 13 février

Soirée Garage-punk pour SOPHISTICATED BOOM BOOM & ROCKIN’ DOGS qui programment ce soir le band de perpignan labellisé In the Red, les immanquables Sonic Chicken 4 (que des tubes !). Accompagnés par The Vegas + DJ SF Sorrow en Mécanique Ondulatoire (20h 8$)

Le concept  »En attendant les femmes s’en mêlent » au Point Ephémère avec le très attendu trio de jeunes coquines new-yorkaises Vivian Girls (In the Red aussi), Battant and Lucy & The Popsonics originaires du Brésil (20h 14$)

C’est la rentrée pour Ali_fib gigs, qui organise un concert de Richard Bishop et sa guitare hindouiste au chiquito (20h30, 5$)

Si vous avez plus envie de nuisances électroniques, les lillois électro-rigolos de DAT Politics sont au social club avec Duke Fulgeance (23h 12$) et l’electro minimale des berlinois de monolake est au batofar pour fêter les 10 ans du club parigot (00h, 15$)

Ca sent la capuche et la 8,6 avec Pompom Beretta, Tentative 2 suicide et  Komptoir Chaos à la miroiterie (19h 5$)

L’indie rock des teutons de  Robocop kraus,  est à mains d’oeuvres avec les parisiens   Jordan et le noise rock de Parts and Labor (20h30, 14$)

Samedi 14 février

Le pendant musical de l’Etrange Festival se déroule comme chaque année ce soir à la maison des métallos, avec  le duo free-rock Big Pop le collectif électroacoustique Human Fly, ainsi que Ce Meuble , Pusse et l’intriguant Drahomira Song Orchestra (19h, 13$)

Au cas où et avant un décès prématuré pour cause de fatigue généralisée, les jeunes Black Lips jouent à Paris pour leur 5eme date depuis près d’un an, ça se passe à la Maroquinerie et pour l’occasion ils jouent avec les jeunes expérimentalistes de Ponytail (19h30, 18$)

Soirée punk-rock intelligente au rocher à Malakoff avec Bratpack, Press Gang et  Abject/Object

Le math-rock bruyant des lyonnais de Doppler est à la maison daniel féry avec Basement et Royal Macbee Corporation (20h30, 8$)

Autre moyen de se cramer quelques neurones avec les bordelais The Sexuals et les merlions, dans la cave meletonnée du Rigoletto ( 20h, 5$)

Beaucoup plus calme , la première soirée du Week-end Akousma avec les oeuvres électroacoustiques de, entre autres, Marchetti et Teruggi (20h 0$)

De l’éclectro aussi avec STUCK IN THE SOUND et ADAM KESHER en mouvement au Plan Ris Orangis (20h 18,70 €)

Dimanche 15 février

Suite et fin du week-end Akousma, organisée par le GRM à la maison de la radio, avec les  créations des acousmonautes habituels. On se repose pas vraiment les feuilles mais c’est parfait pour un dimanche (18h, 0$)

Agenda de la semaine du 02/02/09

Lundi 2

Rien, oualou, que dalle, zoby, nib.

C’est le retour de l’agendaconcerts ( Praise Nico sdz, Our Lord !!!! ), mais comme on débute n’hésitez pas à nous envoyer vos infos par fax.

Mardi 3

Le talentueux band black-blanc-bonne yussuf jerusalem est à la mécanique ondulatoire avec les garage-girls de Fury-Furyzz et la new-wave putassière de Sly and the gays (21h 6$).

Si vous savez encore où c’est, Lapin machin se produit rue Amelot au Pop’in (21h).

Soirée electro-visuelle pointue au point p, la Atak nigh#4, avec Evelina Domnitch, Evala et Keiichiro Shibuya (20h30,12$)

Au pixi, c’est l’ouverture de deux jours de musique électroacoustique et improvisée organisés par seiji murayama (19h30 8$).

Mercredi 4

Ca risque ce faire criiiissser certaines oreilles  au Zorba avec la noise-ambient  de Dapnom et la harsh noise de Penthotal (20h, 5$).

Beaucoup plus sweet Yaya Herman Dune jouera accoustique ce soir au baron samedi, Le combo français passera ensuite une sélection de disques de type vinyl (20h free).

Sinon les petites folkeuses de brooklyn The Bowmans sont au Vieux Léon (20h30, 0$)

Aux instants, les platinistes Martin Tetreault et Ignaz Schick pour un set sans disques bien sonique (20h30 12$)

Au point P, soirée plutot pop, avec les new-yorkais Nous non plus, pour la sortie de leur LP, accompagnés de film noir et louis de lights (20h 12$).

Jeudi 5

Les parisiens mais non moins talentueux Cheveu sont ce soir au Nouveau Casino, bientôt l’Olympia ? Avec Limousine en ouverture ce sera l’anniversaire de Taxi Prod qui souffle ce soir sa première bougie + Dj’s (19h30 12$)

Au Pix bar, on aura la pop de féssée et la pop plus expé de projet-piscine (20h, 3$)

Pis aux instants on aura un guitariste de The Ex dans le Trio Free-survolté Offonoff (20h30,12$)

Sinon à Mains d’oeuvres, L’ocelle mare ,nouveau projet d’un ex-Cheval de Frise accompagné du rock-expé de papier-tigre (20h30 13$).

Les Guttercat & the milkmen fêteront la sortie de leur LP (Bang Records) à la Féline (20h free)

Vendredi 6

L’évènement de la semaine est le lancement du premier numéro (en vente ce soir-là) du Crudités Mag sur deux soirées exceptionnelles, la première ce soir Chez Zak avec de nombreux pousses-disques de haute-voltige.

Les nerveux et épileptiques new-yorkais Talibam! sont aux instants chavirés en quartet avec Pauvros et Chatam, ainsi que les bruyants lyonnais de Chewbacca (avec le furieux Duracell) (20h30 12$).

A la Féline y’aura le garage-psyché des minettes des freakettes et au palais bar les Fury-Furyzz joueront avec The Bree Van de Kamp’s (20h free).

Samedi 7

Suite du festival international Crudités Radio Show au baron samedi, avec l’enregistrement de la nouvelle web-émission (attention programmation musicale déviante !).

Nouvel évènement des barrocks au piccolo à St-Ouen avec le garage-punk de Mean thing, la surf déglingue des bordelais des Nocturnians, le garage 60’s des Carpet sellers et bien sûr la fine équipe de les  »Opération Kangourou » aux platines (19h 5$).

Autre soirée excitante de ce samedi, le duo Noyade (1 sister iodine+ 1 cheveu) nous massacrent les feuilles, ainsi que  les guitares foutraques de Serfs et  l’electro-bricolo de Peace on earth au rigoletto (19h30, 4$)

Dimanche 8

C’est dimanche on se la coule douce …et pour se remettre en route on peut profiter d’une journée-marathon Erik Satie à la cité de la musique , pour un concert de pres de 20h ! avec 840 fois le même morceau joué par des pianistes différents. (8h, O$)

… et ensuite soirée grunge-teens au klub avec les jeunes punk-rockers du 20-1 Johnny one finger, farplain et SSEDD (20h 8$)

Les vétérans punk-oï de Sham 69 sont à la Pena Festayre, avec les cainris de Dr Know et une rimbambelle de combos punk-rock (15h, 6$).

Si vous êtes trop vieux y’a toujours une conf sur Ligeti à Beaubourg (11h30, 4,5$)

%d blogueurs aiment cette page :