Archive | février 2008

Agenda de la semaine du 25/02/08

LUNDI 25

Comme leurs compatriotes de Yeasayer, en ville la semaine dernière, les new-yorkais de MGMT sont de ces groupes indie-pop actuellement en vogue. Ils sont ce soir à la Maroquinerie avec Tahiti Boy en première partie.(19h30, 22E).

Kinski, le groupe heavy-psych de Seattle signé sur Sub Pop, est lui à la Flèche d’Or avec Rien, Fragile et Eon Megahertz.(20h, gratuit).

Le groupe pop écossais Sons & Daughters défend son nouvel album « This Gift » à la Boule Noire.(20h, 20,90E).

Enfin si vous cherchez plutôt du noise-rock-prog déjanté de Bourg en Bresse, vous pouvez tenter le concert de Diatrib(a) au Saphir 21 (140 Boulevard de Charonne) avec The Skeletonz en ouverture.(18h30, 4E).

MARDI 26

The Cherry Blossoms, étonnant groupe de « kazoo-exotica » originaire de Nashville, se pose comme une fleur aux couleurs intriguantes à la Miroiterie (88 rue de Menilmontant).(20h, 5E).

Autre curiosité du soir les japonaises de Nisennenmondaï – dont la musique est annonçée comme un croisement entre Boredoms, Neu! et Terry Riley – sont aux Instants Chavirés (7 rue Richard Lenoir à Montreuil) avec les dévastateurs Lubriphikatttor en ouverture.(20h30, 12E).

Et puis les autres japonais du soir, les Polysics – étrange combo pop-acide Devo-esque – ont eux déjà leurs fans qu’ils retrouveront au Nouveau Casino pour un concert avec les montpelliérains de Marvin.(19h30, 16,70E).

Les marseillais jazz-core d’Ed Mushi se confronteront au groupe hardcore punk parisien El Justiciero au Pixie (82 Avenue de la République à Bagnolet).(20h, 5E).

Enfin si vous préférez la choucroute, les kraut prog-psych d’A Moutain of one sont à la Flèche d’Or avec Poney Express, Air Traffic et Stereolive.(20h, gratuit).

MERCREDI 27

Andre Williams, le légendaire Black Godfather qui fait l’objet d’un récent documentaire, est en concert avec Flash Express à la Maroquinerie.(20h, 19,80E).

Le duo garage sludge anglais Comanechi – un peu les Jacklean Kikuko d’Outre-Manche – est de retour à Paris, non plus à la Péniche Alternat comme il y a un peu moins d’un an mais à la Flèche d’Or (un deuxième show est même prévu la semaine prochaine) avec les américains indie-pop de Tapes’n’Tapes, les japonaises The Suzan et les parisiens The Brats.(20h, gratuit).

Nouvelle soirée « Fugues » à la Java (105 rue du Faubourg du Temple) avec les rennais de Mobiil et le groupe electro-pop allemand Teamforest.(21h, 10E).

Le groupe post noise lyonnais S est au Zorba (137 rue du Faubourg du Temple) avec les bisontins « trash bebop » d’OJNI. Les deux groupes jouent aussi demain à la Miroiterie.(19h, 3E).

Enfin le rappeur californien Wildchild est au Nouveau Casino avec une floppée de guests.(minuit, 10E).

JEUDI 28

C’est un de ces soirs où on aimerait se démultiplier…Soirée shitgaze/weird punk bien frappée au Moonstar Love (62 rue de Belleville) avec Pink Reason, Psychedelic Horseshit et les parisiens de Cheveu.(19h30, 6E).

Un peu plus loin, à la Mécanique Ondulatoire (8 Passage Thiéré) soirée garage punk qui déboite sévère avec deux groupes de Chicago: Cococoma et Headache City. Et en DJs SF Sorrow et votre serviteur.(21h, 6E).

Garage toujours avec les jeunes lillois de Crusaders of Love qui, chauffés par la récente sortie de leur premier 45t, jouent à la Java avec Dirty Jacket, Breakfast Show et The Chickties.(21h, 5E).

Les Prototypes présenteront probablement quelques titres de leur nouvel album au Studio de l’Ermitage (8 rue de l’Ermitage) pour un concert avec Savon Tranchand et La Raïa.(20h, 5E).

Enfin si vous voulez vraiment terminer sur les rotules, Principles of Geometry joue au Rex Club.(23h30, gratuit).

VENDREDI 29

Le groupe electro-punk anglais Cristine, fraîchement signé sur Mute, est à la Flèche d’Or avec Naive New Beaters et 21 Love Hotel.(20h, gratuit).

Avant de s’envoler pour une nouvelle tournée australienne le Dimi Dero Inc présentera une nouvelle fois son rock sombre et écorché au Bar de la Poste (35 Boulevard de La Villette) avec Electra Jean.(18h30, participation libre).

Japanther, de Brooklyn, importe son punk-pop hystérique au Nouveau Casino avec les autrichiens de Vortex Tex et les anglais de Friendly Fires.(19h, 16,70E).

Soirée disco-pop/nu-rave au Point Ephémère avec les australiens de Cut Copy, les suédois de Tough Alliance et les américains de Heartsrevolution.(23h, 15E).

N’oublions pas la soirée de lancement de l’excellente compile « I.V.G. (Instruction Vinylique Générale) Futur Antérieur – France 75/85 » du label Poutre Apparente au Plastic! (21h, gratuit).

SAMEDI 1er

Début du Minimum Festival, assez pop et plutôt défricheur, à la Maroquinerie. On pourra ainsi découvrir Jim Noir, David Mead, Luke Temple, Fugu et Alban Dereyer.(19h, 19,80E).

Acid-folk sur la Péniche El Alamein (Quai de la Gare) avec les concerts de Simon Finn & Jolie Wood.(19h, 12E).

Soirée electro-rock montréalaise au Nouveau Casino avec We Are Wolves et Claass.(21h30, 13,70E).

DIMANCHE 2

Après-midi punk/hardcore au Saphir 21 (140 Boulevard de Charonne) avec Louise Mitchels, Crippled Old Farts, Fat Beavers, Louis Lingg & The Bombs et Les Versaillaises à moustache.(16h, 3E).

Enfin deuxième partie du Festival Minimum avec ce soir Minor Majority, Perio, Sing Sing, Sport Murphy et Greg Gilg.(19h, 19,80E).

Publicités

Agenda de la semaine du 18/02/08

LUNDI 18

Army of the Pharaohs, probablement un des meilleurs groupes rap US du moment, est en concert au New Morning.(19h30, 22E).

Dans un tout autre style la talentueuse new-yorkaise Little Annie et son classieux pianiste Paul Wallfisch présenteront de nouveau leur envoutânt cabaret jazz après un show mémorable au Café de la Danse il y a peu. Rendez vous cette fois sur la Péniche El Alamein (Quai François Mauriac).(21h, 10E).

Soirée entre indie rock, folk et electro pop à la Flèche d’Or avec les canadiens de Born Ruffians et les parisiens de Centenaire, Limousine et Electro Mop.(20h, gratuit).

MARDI 19

Attendues depuis plusieurs mois les fantastiques Dead Clodettes de Nice sont enfin en concert à Paris, plus précisément à la Mécanique Ondulatoire. L’excellent one-man-band messin Feeling Of Love et les non moins recommandables italiens de Movie Star Junkies sont également à l’affiche. Plus Jack & Lili de Volt aux platines. Soit une soirée garage punk déviante de haut vol.(19h, 8E).

Programme free jazz punk aux Instants Chavirés à Montreuil avec en tête d’affiche les hollandais de Lushus et en ouverture Gumo.(20h30, 4E).

Gutter Twins, nouveau groupe composé de Mark Lanegan (Screaming Trees) et Greg Dulli (Afghan Whigs), est en concert à la Maroquinerie.(20h, 19,80E).

Rodolphe Burger est à la Flèche d’Or et a carte blanche: il invite Beau Catcheur, Robert Gomez et Dum Dum.(20h, gratuit).

Enfin gros son au Rocher (51 rue Avaulée à Malakoff) avec les concerts post hardcore/metal de Every Reason To, Slavery et Stuntman.

MERCREDI 20

Au Divan du Monde on pourra découvrir le groupe psych-rock allemand Pluramon accompagné par la chanteuse Julee Cruise, proche de David Lynch et qu’on peut entendre notamment dans « Blue Velvet » et « Twin Peaks ».(19h, 16,70E).

Héros du rap américain dans les 90s, les Lords of The Underground ont un peu perdu de leur éclat mais tournent toujours beaucoup. Ils sont ce soir au Batofar.(19h, 19,80E).

Soirée indie pop à Mains d’Oeuvres à St Ouen avec les américains Rocky Votolato et Jenny Hoyston (de Erase Errata) ainsi que les parisiens d’Exsonvaldes.(20h, 10E).

Concerts plutôt pop au Klub (14 rue St Denis) où l’on poura découvrir Cascadeur, Applause! et A Guy In The Light.(21h, 6E).

Ambiance pop aussi au Nouveau Casino où se succèderont Daddy Longlegs, Duke Spirit et les néo-zélandais de Cut off your hands.(20h, 15E).

JEUDI 21

Annonçés comme une enième nouvelle sensation indie-pop-psych new-yorkaise à la TV On The Radio, Yeasayer vient défendre son album « All Hour Cymbals » au Nouveau Casino. Leurs compatriotes de Dragons of Zynth sont en première partie.(19h30, 17,70E).

Concerts post rock/noise plutôt prometteurs au Klub (14 rue St Denis) où l’on retrouvera les parisiens de Sons of Frida et La Diagonale du Fou mais aussi les strasbourgeois de Ventre et LIPS.(21h30, 5E).

Punk rock et garage à la Mécanique Ondulatoire avec les efficaces Fix It et les limougeauds de Deadlocks.(20h, 6E).

Soirée folk pop lo-fi à Glazart avec les tourangeaux d’Odran Trummel et les parisiens de Lapin Machin et The Fleets.(20h, 8E).

On me signale aussi les concerts noise/exp de Carrageenan et Zaraz Wam Zagram  dans le cadre du vernissage de l’expo photos de Benoit Grimalt chez Leoz (9 rue Pache).(19h, gratuit).

Toujours dans les infos de dernière minute, les nancéens de trash punk grind de Fast music means love se chaufferont avec les amiénois de Headwar ce soir à la Miroiterie (88 rue de Menilmontant).(19h, prix libre).

Kumi du groupe electro-pop Konki Duet est en concert à l’OPA (9 rue Biscornet) sous le nom de Kumi Solo.(21h, gratuit).

Country/folk à la Pomme d’Eve (1 rue Laplace) avec Jeffrey Foucault. Joseph Parsons est aussi à l’affiche.(20h, 18E).

VENDREDI 22

Brutal, abrasif, sans concession, le groupe noise punk bordelais GLU – formé en 92 – est en concert au Gambetta (104 rue de Bagnolet) et c’est à ne pas louper. D’autant que les excellents amiénois de Headwar et le parisien Storm Varx sont en ouverture.(21h, 5E).

Le trio Massacre (Bill Laswell/Fred Frith/Charles Hayward) poursuit ses expérimentations free à la Maison des Arts de Créteil (Place Salvador Allende) avec Joe Henry en première partie.(20h30, 20E).

Les marseillais post-punk de The Aggravation sont à la Féline.(20h, gratuit).

Soirée noise/punk à Mains d’Oeuvres avec les italiens de 8Aven et Nervous Kid ainsi que les tourangeaux de Pneu et les parisiens de Louise Mitchels.(20h30, 6E).

Post hardcore/metal à la Péniche Alternat (Quai de Bercy) – avec Time To Burn, Celeste, L’Homme Puma et Einna (19h, 8E) et à Glazart avec Kickback et For The Glory.(19h, 14,70E).

Punk rock’n’roll à la Miroiterie (88 rue de Ménilmontant) avec Holy Curse, Marshmallow Dykes et Whodunit.(20h, 5E).

Trip hop, funk et pop au Point Ephémère avec les suédois de Little Dragon, les espagnols de Sweet Vandals et l’anglais Jack Penate.(entrée sur invitation à retirer à l’accueil de Radio Nova).

Enfin dans la nuit electro à la Flèche d’Or avec notamment les lillois de Gachette of The Mastiff.(23h30, gratuit).

SAMEDI 23

GLU poursuit son tour de force parisien avec un concert Chez Zak (3 rue Victor Letalle). Des DJs suivront.(20h30, prix libre).

D’autres bordelais, plus pop ceux là, les Minuscule Hey sont en concert au Motel (8 Passage Josset).(20h, gratuit).

Et puis d’autres tourangeaux, les BDK & The Roller Coaster enflammeront la Mécanique de leur garage rock cuivré.(20h30,6E).

Les Riot Grrrls de Dig!Bastard, Love 2 Love, La Punition et Necrofilles sont à la Miroiterie (88 rue de Menilmontant).(17h, 5E).

DIMANCHE 24

Au Zorba (137 rue du Faubourg du Temple) on pourra découvrir la « noise champêtre » des stéphanois de Kiss Kiss Martine ainsi que les groupes Think Kastendeuch et No Shangsa.(19h, 2E).

Punk rock au Saphir 21 (150 Boulevard de Charonne) avec Louis Lingg & The Bombs et Dig! Bastard.(17h, prix libre).

Punk aussi à la Méditerranée (167 Boulevard de la Villette) pour le nouveau concert Barrocks qui rassemble les Phacos, les Punaises et Abdullah Sheraton.(17h, 5E).

Ah oui et un peu plus tôt GLU termine sa tournée parisienne en compagnie du Brouhaha Club au Bar de l’Escale (60 Boulevard de Chanzy) à Montreuil.(à partir de 14h, prix libre).

Enfin le trublion electro expérimental Mister Lee est au Sous Marin 34 (23 rue Emile Zola) à St Ouen.(18h, 4E).

Agenda de la semaine du 11/02/08

LUNDI 11

Soirée noise/post punk prometteuse au Klub (14 rue St Denis) avec les allemands de Don Vito et les frenchies de Use Of Procedure et Schoolbusdriver en ouverture.(21h, 6E).

Madame Macario propose une soirée frappadingue, entre concrete pop et jazz punk hystérique, à la Mécanique Ondulatoire avec Naing Naing, Stanley Kubi et Mr Le Directeur.(19h, 3E).

Signalons aussi la soirée grindcore à la Miroiterie (88 rue de Menilmontant) avec les anglais de Police Bastard mais aussi Desecrator et Hate Fucking Bastards.(19h, 5E).

Enfin dans un registre beaucoup plus calme l’anglais Jodi Cave, entre « électroacoustique et electronica minimale », est en concert à la Cave Saint Sauveur (31 rue Saint Sauveur).(20h30, 8E, réservation obligatoire car places limitées).

MARDI 12

Le fameux groupe garage punk bordelais The Magnetix est en concert à St Denis à l’Ecran (Place du Caquet) dans le cadre du festival cinéma « Combat Rock« . Le film « Violent Days » de Lucile Chaufour sera d’ailleurs projeté durant la soirée.(20h30, 7E).

L’autre bordelais du soir, nettement plus pop, c’est Kim qui est en concert au Pop In (105 Rue Amelot).(21h, gratuit).

Mendelson dévoilera sa pop noire au Divan du Monde avec le « folktronica » de l’anglaise Serafina Steer.(20h, 11,70E).

Au Truskel (12 rue Feydeau) on pourra découvrir le groupe glam folk rock new-yorkais Beaut avec le duo pop Galaxy Birthday.(20h, gratuit).

Dans un tout autre style les revenants grindcore américains de Brutal Truth sont à la Loco avec Blockheads et Sublime Cadaveric Decomposition. Tout un programme…(19h30, 18E).

Soirée entre hip-hop/blues et funk à la Maroquinerie avec Buck 65 et The Sweet Vandals.(20h, 19,80E).

Signalons enfin dans des registres plutôt folk/post rock les concerts Kaki King au Nouveau Casino (19h30, 22E) et All Angels Gone à l’OPA (9 rue Biscornet) (21h, gratuit).

MERCREDI 13

Soirée garage rock & soul punk à la Maroquinerie avec les californiens The Willowz et Bob & Lisa (des Bellrays).(19h30, 19,80E).

JEUDI 14

Au Nouveau Casino on pourra découvrir l’argentin Ramiro Musotto, argentin passionné de musiques brésiliennes qui mélange allégrement instruments traditionnels et sonorités urbaines.(19h30, 14,70E).

Signalons aussi la soirée punk/hardcore à la Miroiterie avec les américains de Monster Squad et les parisiens de Spermicide et The Dregs en première partie.(19h, 5E).

VENDREDI 15

Après un concert parait-il fameux il y a un peu plus d’un an à Paris, Pere Ubu (ou plutôt David Thomas et ses nouveaux accolytes) est de retour avec cette fois ci un concert au Théâtre Romain Rolland à Villejuif. Les australiens de Dirty Three sont en ouverture.(20h30, 13/22,50E).

Autre gros morceau du soir: Earth au Nouveau Casino. D’envoutant drones minimalistes sont à prévoir et les premières parties de luxe seront assurées par KTL et Sir Richard Bishop (de Sun City Girls).(19h, 17,70E).

N’oublions pas non plus les garage-rockers de Blutt qui continuent de fêter la sortie de leur nouveau album avec un concert à la Blanchisserie (24 rue d’Aguesseau à Boulogne Billancourt) en compagnie des très cinématographiques Radio Mentale.(21h, 4E).

Soirée drum’n’bass/grindcore/exp bien barrée à la Péniche Alternat (Quai de Bercy) avec Médéric Collignon, Chlorgeschlecht, I:Gor, Fridakore/Weissbrot, Frank Zapagogo et Psoas.(21h30, 10E).

Beau programme aussi, entre folk, blues et country, à la Maroquinerie où se produiront Vic Chesnutt, Ramsay Midwood et Liam Carey.(19h30, 18E).

Monade, le groupe pop de Laetitia Sadier (Stereolab) sera lui au Divan du Monde.(19h, 12E).

Signalons enfin le retour des jeunes garage-rockers suisses The Mondrians à la Flèche d’Or.(20h, gratuit).

SAMEDI 16

Electro et expérimental au programme dans le Kiosque Electronique au Plateau (Place Hannah Arendt) où se succèderont aujourd’hui Dokidoki, KingQ4 et Falseparklocation.(16h,gratuit).

Belle soirée free noise/post punk à la Miroiterie (88 rue de Menilmontant) où l’asso GTOK?GTKO! invite Basement, Death To Pigs, The Rubiks, Toddi Wellman et Hallux Valgus soit quelques grosses pointures hexagonales du genre.(17h, 6E).

Soirée de soutien au magazine Target à la Mécanique Ondulatoire avec des concerts de Four Slicks et The Transistors ainsi que moult DJs.(20h, 5E).

Programme plutôt punk rock aussi au Zorba (137 rue du Faubourg du Temple) où se retrouveront les groupes parisiens Savon Tranchand, Iku, Louis Lingg & The Bombs et Enob.(19h30, gratuit).

On me signale aussi un nouveau concert folk des infatigables Top Montagne et Snugtrio au Bon Accueil (64 rue Alexandre Dumas).(20h, prix libre).

Les louistics du Renardo Crew s’installent eux pour un soir au Buveur de Lune (50 rue Léon Frot) pour une soirée « Riff & Scratch ».(20h, 5E).

Ambiance plutôt electro/hip-hop à la Flèche d’Or où se produira le montréalais Ghislain Poirier. Ego 6 est aussi à l’affiche.(20h, gratuit).

Enfin n’oublions pas le début du festival No Placard à la Ménagerie de Verre (12/14 rue Lèchevin), un nouveau type de festival dérivé du « headphone festival » Le Placard et dont je vous laisse découvrir le concept et le programme (qui dure 24h) sur ce site.

DIMANCHE 17

Pour terminer la semaine vous aurez le choix entre le concert du groupe power pop de Detroit The Singles à la Féline (20h, gratuit) et ceux plutôt punk/psyché zarbi de Trottel, Les Louise Mitchels et Plastic Guns au CICP (17h, 5E).

Et si vous préférez terminer par une soirée DJ de haut vol, ne manquez pas la deuxième édition de « Rayon Frais » avec 2Mo et Black Lagoya au Baron Samedi (12 rue des Goncourt).(18h30, gratuit).

Agenda de la semaine du 04/02/08

LUNDI 4

Très beau programme à la Miroiterie (88 rue de Menilmontant): le post-punk psyché des mexicains de Los Llamarada, la pop DIY et déviante du néo-zélandais Pumice et la transe music des parisiens de Minitel. A ne pas manquer! (20h, 6E).

Signalons aussi la soirée doom/sludge à la Scène avec Kylesa, Your Baroness et HKY.(19h30, 15E).

MARDI 5

Soirée heavy punk’n’roll à la Mécanique Ondulatoire avec les rouennais de Elektrocution et les parisiens de Dentelles Nerveuses.(20h, 5E).

Début du festival des Inaperçus à Glazart avec les groupes pop/indie Koko Von Napoo, Poster Moderne et Cascadeur.(20h30, 11,70E).

MERCREDI 6

A la Flèche d’Or on pourra découvrir le nouveau groupe free rock noise rennais Trunks. Egalement à l’affiche: Underground Railroad, Zone Libre et Charlie Winston.(20h, gratuit).

Dans un autre style c’est dans le cadre intimiste de la Cave Saint Sauveur (31 rue Saint Sauveur) que se dévoilera Rivulets et sa folk éthérée.(20h30, 8E et réservation obligatoire car places limitées).

Le rappeur new-yorkais Aesop Rock – un des fers de lance du label Def Jux – sera lui au Batofar.(19h, 19,80E).

Les inclassables hollandais De Kift seront au Café de la Danse.(19h, 17E).

Enfin signalons l’electro-pop de Dragonette au Nouveau Casino et la deuxième soirée des Inaperçus au Glazart avec C++, La Féline et De Calm.(20h30, 11,70E).

JEUDI 7

C’est le grand retour du groupe post-punk wave Frustration – dont le nouvel album devrait sortir sous peu – pour un concert à la Mécanique Ondulatoire avec TuepogoE64.(20h, 7E).

Le groupe punk/hardcore Spermicide fera du bruit du côté du Klub (14 rue St Denis). Loading Data et le groupe Bukowski sont aussi à l’affiche.(20h, 6E).

Programme folk/pop à Glazart avec Angil, Da Brasilians et Cornflake Heroes.(20h30, 11,70E).

VENDREDI 8

Belle soirée sixties garage à la Mécanique Ondulatoire avec les palois des Belmont et les parisiens des Terribles.(20h, 6E).

Les hystériques australo-américains de The Death Set seront à la Miroiterie (88 rue de Menilmontant) avec We Are The Romans et Parween.(19h, 5E).

Aux Instants Chavirés à Montreuil, concert des montréalais post-rock de HRSTA avec PartWildHorsesManeOnBothSides en première partie.(20h30, 11E).

L’iconoclaste Arnaud Michniak s’installe lui à Glazart avec Experience mais aussi les talentueux poitevins de Microfilm.(20h30, 11,70E).

Les amateurs de folk auront le choix en ce vendredi soir entre la soirée Chez Zak (3 rue Victor Letalle) avec les rennais de Bellyache et Top Montagne (20h, prix libre) et le concert de Okkervil River à la Maroquinerie (19h30, 19,80E).

Enfin le duo nintendo-core Crystal Castles jouera dans la nuit au Social Club (142 rue de Montmartre).(23h55, 13,60E).

SAMEDI 9

Les excellents Githead – le nouveau groupe de Colin Newman de Wire – sont à Mains d’Oeuvres à St Ouen avec Object en ouverture.(20h, 12E).

Les concerts du Kiosque Electronique se poursuivent au Plateau (Place Hannah Arendt) avec aujourd’hui Stéphane Fransioli, Sébastien Roux et David Fenech.(à partir de 16h, gratuit).

Les filles du « Crudités Radio Show » seront aux platines au Baron Samedi (12 rue des Goncourt) pour une soirée bien prometteuse.(21h, gratuit).

Enfin signalons aussi le concert de Marc Ribot à la Cité de la Musique et ceux des canadiens de Stars et Apostle of Hustle à la Maroquinerie (19h30, 19,80E).

DIMANCHE 10

Le bon plan du soir est assurément la soirée break-core au Zorba (137 rue du Faubourg du Temple) avec les réputés américains de DuranDuranDuran et Xanopticon.(21h, 2E).

Le groupe garage-psych-boogie Radio Moscow est à la Maroquinerie avec Alamo Race Track et The Sugar Plum Fairy Pr. (19h, 19,80E).

Signalons aussi les concerts indie rock au Café de la Danse avec British Sea Power (19h30, 16E) et au Nouveau Casino avec les Von Bondies – qui semblent avoir perdu beaucoup de leur flamboyance passée (19h30, 17,70E).

%d blogueurs aiment cette page :